Archives de Tag: Espaces funéraires

– E- ESPACES FUNERAIRES SIS EN L’ABBAYE ROYALE DE FONTEVRAUD

Inhumations et  édifices religieux au Moyen Âge entre Loire et Seine.                                                       Actes publiés sous la direction d’Armelle ALDUC-LEBAGOUSSE                                                          CRHAM. Caen 2004

L’INHUMATION EN MILIEU MONASTIQUE : L’EXEMPLE DE L’ANJOU

Daniel PRIGENT  du Service archéologique départemental de Maine-et-Loire.

2.3. Nef

il est nécessaire de  distinguer les   différentes travées     et notamment les deux  dernières  constituant le  choeur des religieuses, isolé par une  clotûre des deux travées occidentales  avant 1504.  A l’intérieur de cet espace, une aire centrale  s’étendait entre    les rangs de stalles au Nord et au Sud et, vraisemblablement , à l’Ouest du trône de l’abbesse .
il est  significatif d’observer  qu’aucune inhumation  n’ a été pratiquée   dans les deux premières travées de la nef à l’époque médiévale; plusieurs tombes modernes ont, en revanche,  été mises à jour dans ce secteur.

Dans la troisième,travée, six sépultures ont été pratiquées  avant le remblaiement  de 1504. Elles étaient  disposées  sur une étroite  bande  placée dans l’axe dela nef; une seule tombe était  située en  dehors. Malgré le faible nombre d’inhumations, certaines fosses sont réutilisées.

A l’Ouest ,  un sarcophage en tuffeau présentait  divers graffiti sur les parois internes. Vers le  choeur litturgique,  la fosse suivante  a livré de haut en bas; une  bierre  vide,  un autre cercueil renfermant un squelette,  et  , sur le  fond, des os épars  témoignant d’un inhumation antérieure.                                                 …                                                                                                                                                                 La quatrième partie est en grande partie  occupée par le caveau  des dames abbesses creusé en 1639 par l’Abbesse Jeanne Baptiste de Bourbon.   Il subsiste néammoins  deux fosses recoupées et  surtout trois inhumations en coffrages ou sarcophages, proches de la pile Nord-Ouest de la croisée ( NDLRB. du transept?) , ainsi qu’un coffrage  placé  contre la face sud  de la même pile  qui peut être attribuée au comte Raymond VII de Toulouse . La determination de  de cette sépulture  a permis  grâce aux  sources documentaires   de localiser l’emplacement  des sépultures des Plantagenêts ( le  » tombeau des rois ») dans la quatrième  travée de la nef.  Il est interessant  de mettre en relation anvec les  les mentions relatives au lieu d’inhumation des Abesses. On sait ainsi qu’Audeburge des haute Bruyères ( RIP en 1180)   fut enterrée à côté du bénitier; le corps de l’abbesse Marie de Champagne  ( RIP en 1208)  » fut inhumé   dans le  corps des  religieuses  dessoubs le JUBE DOMNA . Adèle de Bretagne  ( RIP en 1244)     est  également  déposée  dans le choeur de même qu’ Isabeau d’Avoir ( RIP en 1284) , Marie de Montmorency ( RIP en 1457)   et Anne d’Orléans   ( RIP en 1491), Isabeau de Valois  ( RIP en 1349) reposait  devant la chaire de l’Abbesse et Adélaïde de Ventadour  ( RIP en 1375) prés de la chaire du prêcheur.

Format de fichier: PDF/Adobe Acrobat

Merci d ‘activer le lien ci-dessous  qui renvoit  aux pages  165 & 166.             http://books.google.fr/books?id=dJO9A97cBggC&pg=PA162&lpg=PA162&dq=%22L’examen+des+documents+relatifs+aux+tombeaux+de+Pierre+II%22&source=bl&ots=K0Rz5XLovJ&sig=_5d2awyDeWtHPARiUEGVSc2SdCs&hl=fr&sa=X&ei=uAjvTqDRF8OChQe_i_WjCA&ved=0CCQQ6AEwAQ#v=onepage&q=%22L’examen%20des%20documents%20relatifs%20aux%20tombeaux%20de%20Pierre%20II%22&f=false

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

-E-ESPACES FUNERAIRES SIS DANS LE DEAMBULATOIRE, LES CHAPELLES RAYONNANTES ET LE TRANSEPT DE L’ABBATIALE SAINTE-MARIE -DE-FONTEVRAUD

Inhumations et  édifices religieux au Moyen Âge entre Loire et Seine.                                                       Actes publiés sous la direction d’Armelle ALDUC-LEBAGOUSSE                                                          CRHAM. Caen 2004

L’INHUMATION EN MILIEU MONASTIQUE : L’EXEMPLE DE L’ANJOU

Daniel PRIGENT  du Service archéologique départemental de Maine-et-Loire.

2.2. Déambulatoire et chapelles rayonnantes.                                                                                                     Tombe de  Giraud de Brie, religieux de l’Ordre de Fontevraud cité à quatre reprises  dans le cartualaire  entre 1109 (ou 1112-113) et 1118.Le second personnage Rainier , de l’entourage proche de l’évêque de Poitiers , Pierre II ; est inhumé prés  de son maître ( Cf. analyses précédentes) . Ce lieu semble reservé essentiellement , voire exclusivement aux  clercs. c’est ainsi que le  prieur de Saint-Lazare,  Jean Boucheron (+ 1489)  est enterré entre les degrés du maître-autel et la porte du  choeur, vraisemblablement  dans la parie Nord du déambulatoire.

2.3. Transept                                                                                                                                                               Les tombes, à l’exception de deux d’entre elles, sont réparties  dans le bras Nord et la croisée du transept. Dans le bras sud , tombe de l ‘Abbesse de Sainte Croix de Poitiers, Marie Berland,  décédé à Fontevraud en 1533  et enterrée  devant  l’autel de sainte  Radegonde. Le bras sud reservé aux moniales  est isolé du choeur litturgique par une grille; Il en était déjà ainsi avant les aménagements  du début du XV e siècle  qui ont fixé l’organisation de l’espace jusqu’à la Révolution.                                                                                                                                                                                   Au nombre  des autres personnes enterrées:                                                                                                             – Gaucher de Sainte -Marthe (+1551), seigneur du Villedan et  du Chapeau dont le monument  funêbre en cuivre fut élevé en face de la grande grille  par l’Abbesse Louise de Bourbon. A l’occasion des aménagements qu’elle fit réaliser , Jeanne -Baptiste de Bourbon fit enlever sa tombe ainsi que celle de Gautier de Montsoreau, dont elle laissa pourtant  au même lieu la magnifique statue de bronze.  la tombe de Jean de  Moncigny (+ 1467) seigneur de Chantelou et  frére de Marie de Bretagne était située en face le crucifix de la chaire. Jeanne, sa mère, religieuse à Fontevraud, fut inhumée trois ans plus tard prés du tombeau de son fils. Pierre de Chemillé, fils de Pétronille,   la  première abbesse de Fontevraud, se trouvait un peu plus prés du maître-auteL.

Format de fichier: PDF/Adobe Acrobat

Merci d ‘activer le lien ci-dessous  qui renvoie  aux pages  164 & 165.             http://books.google.fr/books?id=dJO9A97cBggC&pg=PA162&lpg=PA162&dq=%22L’examen+des+documents+relatifs+aux+tombeaux+de+Pierre+II%22&source=bl&ots=K0Rz5XLovJ&sig=_5d2awyDeWtHPARiUEGVSc2SdCs&hl=fr&sa=X&ei=uAjvTqDRF8OChQe_i_WjCA&ved=0CCQQ6AEwAQ#v=onepage&q=%22L’examen%20des%20documents%20relatifs%20aux%20tombeaux%20de%20Pierre%20II%22&f=false

2 Commentaires

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

– E- ESPACES FUNERAIRES SIS DANS LE SANCTUAIRE DE L’ABBATIALE SAINTE-MARIE -DE-FONTEVRAUD

Inhumations et  édifices religieux au Moyen Âge entre Loire et Seine.                                                        Actes publiés sous la direction d’Armelle ALDUC-LEBAGOUSSE                                                              CRHAM. Caen 2004

L’INHUMATION EN MILIEU MONASTIQUE : L’EXEMPLE DE L’ANJOU

Daniel PRIGENT  du Service archéologique départemental de Maine-et-Loire.

2.1. Le sanctuaire  n’a livré que  quatre emplacements de sépultures toutes médiévales. Il y a le fondateur mais également  deux  évêques  de Poitiers ainsi  qu’un abbé ou un évêque  dont on  ignore  l’identité.

L’examen des documents relatifs aux  tombeaux de Pierre II, évêque de Poitiers,( +1115) et du fondateur Robert d’Arbrissel (+ 1116) permet de les situer  respectivement au Nord  et au Sud du maître-autel, mais en avant  de celui-ci. Le grand sarcophage quadrangulaire en calcaire dur inséré  entre les deux colonnes  Sud-Ouest du  rond-point  correspond  vraisemblablement  au «  cercueil de pierre »  commandé par l’Archevêque Léger pour  Robert d’Arbrissel.

A proximité immédiate se trouvait  le sarcophage de l’Evêque  Guillaume Ier (+1123), successeur de Pierre II. Une petite  fosse  ménagée dans la maçonnerie au nord de l’autel édifié par  l’Abbesse Louise de Bourbon-Lavedan en 1623, contenant les ossements  d’un individu masculin . La fouille  a permis de  mettre ces vestiges en relation avec une  crosse limousine du premier tiers du XIII e siècle  découverte en 1809

Format de fichier: PDF/Adobe Acrobat

Merci d ‘activer le lien ci-dessous  qui renvoie  aux pages  161 & 163.             http://books.google.fr/books?id=dJO9A97cBggC&pg=PA162&lpg=PA162&dq=%22L’examen+des+documents+relatifs+aux+tombeaux+de+Pierre+II%22&source=bl&ots=K0Rz5XLovJ&sig=_5d2awyDeWtHPARiUEGVSc2SdCs&hl=fr&sa=X&ei=uAjvTqDRF8OChQe_i_WjCA&ved=0CCQQ6AEwAQ#v=onepage&q=%22L’examen%20des%20documents%20relatifs%20aux%20tombeaux%20de%20Pierre%20II%22&f=false

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

– E- ESPACES FUNERAIRES SIS EN L’ABBAYE ROYALE DE FONTEVRAUD

Inhumations et édifices religieux au Moyen Âge entre Loire et Seine.

Actes publiés sous la direction d’Armelle ALDUC-LEBAGOUSSE

CRHAM. Caen 2004

L’INHUMATION EN MILIEUMONASTIQUE:

L’EXEMPLE DE L’ANJOU

Daniel PRIGENT   du Service archéologique départemental de Maine-et-Loire.

Résumé:

L’étude archéologique menée sur le site de Fontevraud (Maine-et- Loire) a permis d’étudier plusieurs espaces funéraires, et aussi parfois d’engager la comparaison avec d’autres monastères angevins.

L’église abbatiale est un lieu d’inhumation privilégié où se différencient plusieurs espaces.

La salle du chapitre a également une vocation funéraire, mais la densité des sépultures varie, comme le montre la comparaison entre plusieurs sites, dont l’abbaye Saint-Aubin d’Angers ou la celle grandmontaine de la Haye-aux-Bonshommes à Avrillé.

Le cloître du prieuré Saint-Lazare de Fontevraud, intégralement fouillé, n’a livré aucune sépulture. Les interventions ponctuelles pratiquées dans le préau et les galeries du Grand-Moûtier confirment une faible prédilection pour l’inhumation dans le carré claustral, ce qui ne semble pas être le cas dans d’autres monastères.

D’autres lieux d’inhumation ont été reconnus à l’intérieur de la clôture. fontevriste: chapelle de l’infirmerie, parvis et secteur s’étendant le long des murs de l’église, cimetière monastique… On peut ainsi distinguer au XIIe  siècle le cimetière de la communauté, au nord-est de l’église, de celui des laïcs, au sud du chevet, mais qui occupe également, hors clôture, le nord de l’église abbatiale.

[PDF]

Inhumations et édifices religieux en Loire et Seine

Format de fichier: PDF/Adobe Acrobat

Inhumations et édifices religieux au Moyen Âge entre Loire et Seine. Actes …

       Merci d’activer le lien ci-dessous  puis  d’aller à la page 159 du document  ainsi obtenu:

http://books.google.fr/books?id=dJO9A97cBggC&pg=PA223&lpg=PA223&dq=%22Inhumations+et+%C3%A9di%EF%AC%81ces+religieux+au+Moyen+%C3%82ge+entre+Loire+et+Seine.%22&source=bl&ots=K0PE5PKqrM&sig=lu-kmrPQH2cG07hpyhzhB_PgkJE&hl=fr&ei=MusITsnfI4mSOrXlvcsN&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=1&ved=0CBkQ6AEwAA#v=onepage&q&f=false

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye