Archives de Tag: Fondation du patrimoine

Presbytère de Fontevraud l’Abbaye. Façade donnant sur le jardin de Curé.

Je ne  voudrais pas paraître  iconoclaste mais ayant  eu le  bonheur de  connaître l’état  de la façade avant les travaux , je garde une préférence  assez nette pour l’état antérieur .

 

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

-F- la Fondation du patrimoine vous demande d’aider à la restauration du prieuré fontevriste de Blessac (23200)

Blessac 2

Il manque une chose à cet appel : Indiquer l’appartenance à l’ordre de Fontevraud du prieuré de Blessac https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2011/09/23/b-prieure-fontevriste-de-blessac-creuse/

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Département 23

-B- Aidez la Fondation du Patrimoine en Limousin à restaurer l’église du prieuré fontevriste de Blessac (23200). Appel de 2011.

Il s’agit  bien d’un prieuré fontevriste http://www.gendep23.org/zx2010/cantons/Aubusson/Blessac/pgecmne_23024.html                                  même si la plaquette de la Fondation du Patrimoine n’en dit  étrangement rien.

——

Fondation du Patrimoine en Limousin

EGLISE SAINT MARTIAL DE BLESSAC

23200 Blessac

Descriptif

Ce monastère, crée au XIIe siècle, acquit une importance considérable au Moyen – Age et resta, jusqu’à la fin de l’ancien régime, le couvent aristocratique de la province (NDLRB. Comme  tout  prieuré fontevriste classique ) , se consacrant à l’éducation des jeunes filles.

Blessac demeure un des rares établissements monastiques de la Creuse où ait subsisté un ensemble de construction permettant de retrouver l’aspect du couvent dans son agencement du XVIIIe siècle. Transformé en maison de détention pour les femmes sous la Terreur, le couvent fut vendu en 1793 et, depuis deux siècles, il s’est transformé en une demeure privée, élégante et raffinée. Les nombreux documents datant de la période allant du XVIIème à la Révolution française révèlent que l’église a subi de nombreuses transformations et a été la cause de querelles entre les religieuses et la population. (NDLRB. Mvoui  ?)

Nature des travaux

Actuellement, étant donné l’état de l’édifice et des peintures murales, la municipalité, attentive à la préservation de son patrimoine, a décidé d’engager des travaux de restauration et de mise en valeur de l’église qui se dérouleront en deux tranches. La réhabilitation du clocher passera d’abord par la consolidation de la structure et par la rénovation de la charpente en bois et de la toiture. Dans un deuxième temps, des travaux de restauration de l’intérieur seront effectués : maçonnerie, jointoiement, travaux d’éclairage et mise en valeur de l’édifice, travaux sur les vitraux et sur les peintures murales.

Pour mener à bien ce projet de sauvegarde et de restauration de l’église évalué à près de 130 108 € HT pour la première tranche et 223 296 € HT pour la deuxième. La commune va bénéficier pour la première tranche d’une subvention publique du Conseil Général de 23% et d’une subvention de 31% de l’Etat. Pour la deuxième tranche, le montant d’aides publiques n’ont pas était définis. Malgré les aides obtenus, la part à la charge de la Commune reste élevée.

http://www.fondation-patrimoine.org/fr/limousin-14/tous-les-projets-679/detail-eglise-saint-martial-de-blessac-12271

Voir aussi :

L’église de Blessac nécessite des travaux conséquents. Elle relève de la commune et d’une propriété privée. Du reste, la nef est scindée en deux parties par un mur en parpaings (à l’origine une grille en fer séparait les religieuses et les fidèles). Les deux étages supérieurs du clocher appartiennent à la commune, les deux étages inférieurs relèvent du château. Reconstruite en grande partie au XVIII e siècle,

http://www.lamontagne.fr/limousin/actualite/departement/creuse/aubusson/2011/11/21/blessac-pres-de-500-000-sont-necessaires-pour-restaurer-leglise-saint-martial-de-lancien-monastere_115151.html

P. 453  de l’ouvrage auquel conduit ce lien:                                                                           http://books.google.fr/books?id=4dm2m0CAmC0C&pg=PA453&lpg=PA453&dq=blessac+saint+martial&source=bl&ots=TSbXRZElkk&sig=CSWjnhEGn-19t0iaS0r92UDw39E&hl=fr&sa=X&ei=ImUoU_mrD8Kj0QX_kICYBQ&ved=0CFUQ6AEwBg#v=onepage&q=blessac%20saint%20martial&f=false

1 commentaire

Classé dans Département 23

-F-La FONDATION DU PATRIMOINE vient au secours de l’église d’ARBRISSEL (35130).

180px-Arbrissel_Eglise_20070408La commune d’Arbrissel est située dans le sud du département d’Ille et Vilaine. Petite commune rurale à mi chemin entre La Guerche de Bretagne et Retiers, et à 40 kms de Rennes, connue grâce au  bienheureux  Robert d’Arbrissel (1405-1116), Arbrissel possède une église fleuron de l’art roman construite au XIème siècle. Cet édifice daterait de l’époque de Robert d’Arbrissel qui l’aurait reçue en héritage de son père. L’église est construite en divers matériaux et comprend une simple nef sans transept puis un choeur terminé par une abside semi-circulaire. ,En son centre, le rétable de l’Assomption daté  du XVIème siècle, est  constitué  de calcaire, marbre et stuc.                                                                                                                                                                                             De chaque côté de la nef, deux petits autels datés de 1704. L’un est daté, signé et surmonté d’un tableau figurant Saint Jean. Deux statues représentant Saint Fiacre et l’autre Saint Joseph et l’enfant l’accompagnent. Le second autel se constitue d’un retable représentant Marie-Madeleine. Le tableau central de la Sainte en prière est encadré de deux statuettes de Sainte Barbe et Sainte Marguerite. Au dessus de la porte d’entrée, une corniche est supportée par une série de modillons en tuffeau, sculptés de tête aux masques expressifs et de son archivolte décorée de pointes de diamant. Des travaux ont déjà été réalisés, notamment la réfection du clocher puis de la toiture en 1986.

Aujourd’hui, des travaux de réhabilitation sont nécessaires afin de préserver ce patrimoine culturel et religieux. Le montant des travaux demeure néanmoins une charge importante au vu du budget d’une commune de 273 habitants. Les subventions de la
DRAC et du Conseil Régional nous permettent de financer la majorité mais un montant important reste encore à notre charge.
En partenariat avec la Fondation du Patrimoine Bretagne, la commune d’Arbrissel sollicite donc une souscription publique en faisant appel à la générosité de tous afin de mener à terme cette restauration. Particuliers, entreprises, artisans, commerçants… chacun peut devenir acteur de cette sauvegarde tout en bénéficiant d’une réduction d’impôt. Nous remercions tous les futurs donateurs pour leur générosité.
Dominique SABA, Maire
avec la participation de la commission culturelle

Poster un commentaire

Classé dans Département 35

-C- UN NOUVEAU MUR POUR LE CIMETIERE DE FONTEVRAUD L’ABBAYE.

La restauration du mur d’enceinte du cimetière a été rendu possible par l’accord  conclu entre la Mairie de Fontevraud et la Fondation du patrimoine.

On distinguera facilement au dessus du mur restauré  et le  clocher principal de l’abbatiale  Sainte-Marie de Fontevraud et  la  flèche de la grue permettant la  construction du pôle énergétique permettant le chauffage à meilleur  marché de  de la totalité  de l’ensemble abbatial.

Témoignage de l’histoire de Fontevraud l’Abbaye, le mur d’enceinte et la calvaire du cimetière des Détenus (non visible sur cette  photo) ont  été restaurés grâce au partenariat et au mécénat.

En avril 2011, la municipalité lance la souscription avec la Fondation du Patrimoine pour  la  restauration

en mobilisant le mécénat de particuliers et d’entreprises.

M. GOURDON a remis un chèque de 33977 € pour les travaux.

Une plaque commémorant l’évènement a été offerte par les Ardoisières d’Angers.

http://www.fontevraud-abbaye.fr/page_ponctuelle2.htm

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

-C- CIMETIERE DES DETENUS MORTS DANS L’ABBAYE-BAGNE

« Mur et calvaire : la souscription est lancée.

Témoignage de l’histoire de Fontevraud l’Abbaye, le mur d’enceinte et la calvaire du cimetière des Détenus vont être restaurés grâce au partenariat et au mécénat.

La commune de Fontevraud souhaite restaurer le mur d’enceinte et le calvaire du cimetière des Détenus, la Maison centrale installée dans l’abbaye  ayant marqué 160 ans de l’histoire de l’abbaye du village.

La Fondation du patrimoine s’y associe en mobilisant le mécénat de particuliers et d’entreprises. Tout comme l’ASPIRE, puisque les travaux seront réalisés dans le cadre des chantiers d’insertion et dureront 18 mois.

Vendredi 22 avril 2011, les partenaires autour du Maire Régine Catin ainsi que des habitants ont visité les lieux. Philippe Bourgeois, adjoint en charge du dossier, a rappelé l’histoire : « En 1789, les biens du clergé sont déclarés bien nationaux. Les abbesses quittent l’abbaye. En 1804, Napoléon 1° transforme l’abbaye en établissement pénitentiaire et en 1830, la commune a ouvert le cimetière pour les inhumations. Cette centrale est la plus dure que la France a pu connaitre, comparable au bagne. Il y avait 1600 détenus alors qu’elle était conçue pour 700 et on enregistrait deux décès par semaine »

 http://www.fontevraud-abbaye.fr/page_ponctuelle2.htm

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (d) Abbaye-Bagne de Fontevraud-L’Abbaye