Archives de Tag: Forêt de Fontevraud

-F- LA FORET DE FONTEVRAULT, une forêt frontière au confluent de trois Provinces.

I. CHEMIN-FRONTIERE DANS LA FORET de FONTEVRAULT

La forêt de Fontevrault, aujourd’hui démembrée, trouée de larges essarts et de landes qui  témoignent d’incendies répétés éclate en  morceaux sur la feuille de la carte  de  Saumur  et la Carte d’Etat major. Ce fût autrefois une forêt  frontière  entre les Andegaves, les Turones et les Pictones.Les limites départementales  entre le Maine-et-Loire, l’Indre-et-Loire et la Vienne, héritières de celles de l’Anjou, de la Touraine et  du Poitou, la traversent maintenant  et  s’y rencontrent  à 2 KM au sud de Fontevrault.

Un vieux chemin suit ces limites administratives, passant  au lieu dit La Folie ; un toponyme  qui a plus de  chances de s’appliquer  ici, comme dans la plupart des cas,  à un lieu dit d’origine « celtique » qu’à une résidence  champêtre du XVIe ou du XVII e siècle.

Suivons ce chemin.IL vient  du Sud, où il a failli se perdre dans un lacis de  chemins ruraux, puis il  gagne  vers le Nord, à travers la forêt  d’abord puis dans les champs  et  dans les vignes  du plateau qui domine Candes.Candes, Condate, le confluent de la Vienne et  de la Loire. C’est  vers  ce site très anciennement habité  qu’il conduisait. Car il ne  conduit plus  nulle part.Il sert à la  desserte des  champs et  des  bois. ; On ne le suit plus de  bout en bout. Jadis, il allait  rejoindre le grand  chemin  qui longeait la Loire et la Vienne  sur leur  rive  gauche, et  dont  la route moderne  a pour  une très large part hérité.

A  1500 mètres au Sud-est de  Fontevrault, ce  chemin coupe une petite route, héritière  elle –même  d’un ancien chemin. Elle mène de Fontevrault  à Couziers et  au-delà, après avoir  conduit  à la chapelle de saint –Mainboeuf. Au carrefour, en plein bois, un gros chêne passe  ici pour marquer  l’emplacement où se rencontraient jadis, de temps en temps, les évêques des trois diocèses  d’Angers, de Tours et de Poitiers. Tradition orale, invérifiable  sans doute; mais chêne  borne, tout au moins, comme le  chemin lui-même est un chemin-frontière  qui marque des limites départementales  après en avoir marqué d’autres  au cours des  âges, limites de  provinces et limites de  cités. L’arbre n’a  bien sûr  pas  l’Antiquité  qu’on lui prête  généreusement. Mais il eut des  prédécesseurs  qui moururent là tour à tour, après avoir assumé la même  fonction.

Non loin  sur la lisière Ouest du bourg de Fontevrault, un autre  chemin  s’enfonce en tranchée  dans le tuffeau, longeant le Grand Enclos qui fut l’une des dépendances de la célèbre  abbaye fondée en 1099 par Robert d’Arbrissel. Il porte le nom de « creux chemin », et  sa largeur, ses sections pavées, ses parois taillées dans le roc par l’outil sont anormales pour un simple  chemin rural. Ce  fut en effet, au XVIII e siècle, encore, un tronçon de la  route Saumur-Poitiers. De nos jours, la  nationale 147 passe un peu plus loin  vers l’Est, évitant la forte déclivité  du creux-chemin.Ce dernier  n’est plus  qu’un « raccourci » de piétons  et de charrettes, un chemin de desserte emprunté  par les  cultivateurs  et les habitants  du bas-bourg.

Marcel  Gautier . L’information  géographique Année   1953    Volume   17 ; Numéro 17-3    Un chapitre négligé  de la géographie agraire : Les enseignements   des  chemins  ruraux. P. 93 et 94.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

-I- 30 mars 2012. INCENDIE DANS LA FORET DE TURQUANT-FONTEVRAULT

35 Ha partis en fumée dans la forêt de Turquant / Fontevrault-Camp militaire-

Le feu s’est déclaré vendredi 30 mars vers 16h et n’a pu être maîtrisé qu’un peu avant minuit. Il aura fallu d’énormes moyens pour en venir à bout.

Sec, très sec… les buissons, genêts, fougères. 35 hectares ont été  détruits dans la forêt de Fontevraud avant que les pompiers en viennent à bout. Des moyens importants ont été déployés 150 hommes en provenance du Maine et Loire, de la Vienne et de l’Indre et Loire se sont rapidement  mobilisés vendredi. Un hélicoptère de la sécurité civile de Charente  Maritime est intervenu pour orienter les hommes à travers la forêt. Ils étaient encore une cinquantaine à surveiller que le feu ne reprenne pas sous l’influence du vent samedi dans la journée.

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=10850

http://temoins.bfmtv.com/fr/videos/tout/2012-03-30/38987/incendie-de-foret-dans-le-camp-de-fontevraud-maine-et-loire.html

Comment  faisaient pour éteindre l’incendie,  les moînes , confrontés  avec les moyens qui étaient les leurs , à des incendies dévastant  un couvert  forestier  bien supérieur à celui que nous connaissons… Là est la question ?

15 Ha avaient déjà été détruits en mai 2010                                                                                                    http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=3639

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

-F- FORET DE FONTEVRAUD L’ABBAYE

De tout temps destiné au bois de chauffage, la forêt de Fontevraud abrite essentiellement des chênes pubescents. Cette terre à champignons (1000 espèces environ !) est aussi fréquentée par une faune diversifiée dont la Rosalie des Alpes, un coléoptère rare dans nos régions, ce qui lui vaut le statut d’espèce protégée.

Il existe dans la forêt un sentier pédestre dans la forêt . Sa longueur  de 7 km demande au promeneur  2h15pour le faire  en totalité.

http://saumur-rando.com/fiches%20PDF/15-fontevraud.pdf

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized