Archives de Tag: François Chombart de Lauwe

Le président François Chombart de Lauwe et son épouse Agnès lauréats du prix 2017 de l’Académie du Berry,

NDLRB.  les  bonnes nouvelles ne sont jamais trop tardives.

———–

Présentation de François et Agnès Chombart de Lauwe

lors de la remise du prix 2017 de l’Académie du Berry,

le 7 octobre 2017, à Vierzon,

par Catherine Réault-Crosnier, présidente du prix de l’Académie du Berry

 

Capture d’écran 2017-12-05 à 06.59.07

M. Alain Bilot                     Mme Catherine Réault-Crosnier        M. et Mme Chombart de Lauwe

Président de l’Académie du Berry              Présidente du Prix                             Lauréats du Prix

 

— — —

Agnès et François Chombart de Lauwe, propriétaires de Notre-Dame de Longefont, à Oulches (36800), situé entre Saint-Gaultier et Le Blanc, choisirent de remettre en valeur ce patrimoine historique et culturel, début d’une formidable aventure.

Au fil de l’histoire, au début du XIIe siècle, de nombreuses églises romanes furent construites. L’église de l’Abbatia Longi Fontis (abbaye de la Grande-Fontaine), prieuré féminin, fut fondée puis érigée dans les années 1110 par Isambert, seigneur de Cors, qui le donna à Robert d’Arbrissel, fondateur du puissant ordre de Fontevrault.

Le prieuré date du XIIIe. En 1638, l’église accueille les prières ferventes des religieuses durant près de sept cents ans.

En 1792, les révolutionnaires fermèrent les portes du prieuré. Des offices furent parfois célébrés mais très vite, par manque d’entretien, sous l’effet de la pluie, du gel, de l’emprise végétale, les traces de dégradation de Notre-Dame de Longefont devinrent de plus en plus importantes : voûte effondrée, église comblée de terre et de gravats jusqu’au sommet des colonnes extérieures, portes murées. Il restait peu d’éléments de l’ensemble grandiose, l’empreinte des bâtiments, des pans de murs enlacés de végétation.

En 2005, l’effondrement de la partie haute de deux portes romanes sera le déclic d’un changement de vie pour François Chombart de Lauwe, centralien, ancien dirigeant d’entreprise. Il se reconvertit alors en bâtisseur, pour aller voir plus loin, derrière les murs encore debout. En 2006, il commença à creuser, quittant le monde moderne pour la pioche et la truelle, vers une reconstruction pierre par pierre pendant huit ans.

En 2007, Agnès et François Chombart de Lauwe décidèrent de relever le défi de la rénovation complète de ce site.

Dès les premiers coups de pioche, l’imprévisible, l’inattendu arriva. François Chombart de Lauwe et son équipe, découvrirent dix-neuf chapiteaux, véritable merveille, les incitant à continuer leur travail avec une entreprise spécialisée pour déterrer sous 600 m3 de terre. Ainsi rejaillirent au jour, quarante chapiteaux dont certains polychromes, sculptés de serpents, dragons, monstres et autres créatures hybrides. Tous avaient été démontés et enterrés lors de l’effondrement de la voûte. Une fois déblayée la terre emplissant l’église, ils eurent la surprise d’admirer la beauté de l’intérieur de l’église, des fresques. Ils découvrent aussi trente-six colonnes dont certaines marquées de la croix de consécration dans le chœur et l’abside. Ainsi, peu à peu, avec patience et constance, ils firent renaître un ensemble inouï, incroyable, riche et bien conservé contrairement à la partie extérieure.

À chaque temps, ses découvertes telle celle de l’autel maçonné, et sa table déposée par quelqu’un, le long du mur. Agnès Chombart de Lauwe se rappela alors les paroles de son beau-père qui voulait que soit trouvé le trésor de Longefont et avait dit de creuser là car cela sonnait creux.

Nous ne pouvons qu’admirer la permanence du travail minutieux de M. et Mme Chombart de Lauwe pendant huit ans. Ils procédèrent méthodiquement pour retrouver l’ordonnance de leurs découvertes. Agnès Chombart de Lauwe reconnaît que le réagencement des chapiteaux tient presque du miracle, même si des points d’ancrage mathématiques et architecturaux les ont guidé. Leur remise en valeur du prieuré de Longefort et la restitution de l’église romane du prieuré.

Les vitraux de l’église furent réalisés par le maître verrier Pierre Le Cacheux, qui a répondu aux souhaits des propriétaires des lieux, qui désiraient de la couleur et des thèmes forts dans leur message : la Samaritaine au puits, le miracle de la tempête apaisée, le baptême du Christ et comme un fil conducteur, l’eau et le bleu car, comme Agnès Chombart de Lauwe le souligne, « L’eau, c’est la vie ».

Sur le plan concret, François et Agnès Chambart de Lauwe participèrent activement et financièrement à 70 %, les autres aides proviennent de la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) et du conseil général (10 %).

Grâce à eux, le site a retrouvé son aspect originel, symbole de pureté et d’élégance, lors de sa construction au XIIe siècle. Le manoir prieural du XIIIe est maintenant leur lieu de vie et l’église du prieuré, celui du ressourcement quotidien.

Leur dévouement dans la durée au service d’un patrimoine de grande valeur architectural et historique et culturel, méritait d’être distingué. Leur travail fut couronné en 2016 par la remise du Grand Trophée de la plus belle restauration 2016 (par Propriétés Le Figaro, Le Figaro Magazine et la Fondation pour les Monuments Historiques, en partenariat avec La Demeure Historique), prix récompensant un projet exceptionnel de restauration d’un site bénéficiant alors d’une protection au titre des Monuments historiques.

L’Académie du Berry souhaite, elle aussi, honorer leur démarche exceptionnelle, leur dévouement à cette réhabilitation et leur force de résurrection de ce lieu, c’est pourquoi le prix 2017 de l’Académie du Berry est décerné à M. et Mme François et Agnès Chombart de Lauwe.

Catherine Réault-Crosnier

 

Bibliographie :

– Marie-France de Peyronnet, « Le grand trophée de la plus belle restauration 2016 décerné au prieuré Notre-Dame de Longefont », La Gazette Berrichonne n° 225, octobre-décembre 2016, page 3.

http://www.academie-du-berry.com/256_p_50329/presentation-de-m-et-mme-chombart-de-lauwe.html

http://www.academie-du-berry.com/256_p_50329/presentation-de-m-et-mme-chombart-de-lauwe.html

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Association des Prieurés Fontevristes (APF)

le Prieuré de Longefont (36800-OULCHES) magnifiquement restauré par ses propriétaires heureusement mis à l’honneur

Les châpiteaux de la priorale retrouvés dans les décombres de l’ancien choeur

Fondation pour les Monuments Historiques (http://fondationmh.fr)

📖 La belle histoire « Une église sous 600m3 de terre »

Pendant 170 ans, les ruines de l’église du Prieuré de Longefont, fondé dans les années 1110, sont restées enfouies. Rendue inaccessible depuis l’effondrement de sa voûte en 1830, cette église a révélé à nouveau ses merveilles en 2006. En effet, son propriétaire, François Chombart de Lauwe, décide alors d’aller creuser dans les décombres. En déblayant à la pioche et à la truelle, il découvre alors plusieurs dizaines de chapiteaux sculptés de décors romans pesant chacun près de 200 kilos. Il fait alors appel à une entreprise spécialisée qui extrait les 600m3 de terre sous lesquels est enfouie l’église écroulée. Sur les 45 chapiteaux finalement déterrés, on trouve notamment serpents, dragons, monstres et autres créatures hybrides.

A cette découverte font suite huit années de travaux pour mettre en valeur cet ensemble architectural superbe, au terme d’un gigantesque travail de restitution récompensé en 2016 par Le Grand Trophée de la plus belle restauration décerné par notre Fondation en partenariat avec Propriétés Le Figaro, Le Figaro et La Demeure Historique.

© Eric Sander – Eglise du prieuré Notre-Dame de Longefont (Indre)

Poster un commentaire

Classé dans Département 36

L’Association des Prieurés fontevristes (APF) a le bonheur et l’honneur de vous communiquer que la restauration du Prieuré de Longefont a retenu l’attentions des spécialistes.

*** L’APF A VOTRE SERVICE ***. Savez-vous que le « Grand Trophée de la plus belle restauration » va cette année être attribué à un prieuré fontevriste?!

En effet la Fondation Demeure Historique et le Figaro ont décidé de délivrer ce prix au prieuré de Longefont (36800-OULCHES )

ET POUR EN SAVOIR UN PEU PLUS SUR LE PRIEURE DE LONGEFONT.

https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2013/06/17/m-prieure-de-longefont-36800-oulches-sur-la-base-merimee/

1 commentaire

Classé dans Département 36

Le prieuré des Bénédictines de Ste Bathilde à Martigné-Briand (héritières de Fontevristes) en images

Ce  blog  vous  a déja  conté comment  la Congrégation des Bénédictines de Ste Bathilde,   commune de Martigné-Briand, avait accueilli les dernières  des Fontevristes.

https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2016/06/10/lhistoire-des-benedictine-de-sainte-bathilde-heritiere-des-religieuses-fontevristes-implantation-de-martigne-briand-49540/

Le moment  est maintenant  venu de  vous emmener  sur les pas de l’APF (Association des Prieurés Fontevristes) qui, sous la  conduite de M. François Chombart de Lauwe a tenu son Assemblée  générale- dont il vous sera rendu compte ultérieurement- en ces lieux.

I. Les  bâtiments du Prieuré vus de la Cour d’entrée.

P1140774

Le Prieuré est situé Place….Robert d’Arbrissel, Robert d’Arbrissel , fondateur  de l’Ordre de Fontevraud. Que demander de mieux ?

P1140707

Une fois passé le portail, se découvre l’ampleur des bâtiments prioraux.

P1140708

Ajoutons mentalement à la pancarte,  » héritière des traditions Fontevristes ».

P1140710

Extrémité gauche des bâtiments prioraux.

 

P1140731

La tour de l’angle ci-dessus vue d’une des fenêtres de la Bibliothêque ( Bibliothêque sise dans l’aile droite).

P1140712

C’est de  la fenêtre de droite au rez-de-chaussée. qu’a été prise  la photo mise en ligne au-dessus de celle-ci.

P1140709

C’est dans l’aile droite dont vous voyez le mur en enfilade que se situe la bibliothêque et la chapelle.

II. Le parc  comme  un avant-goût de jardin de Paradis   

P1140705

Le parc vu d’une des fenêtres du salon, parloir (?), où se tenait l’AG de l’APF sous la bienveillante tutelle de soeur Renée, soeur hôtelière.

P1140750

Une partie de la petite troupe heureuse de « communier » dans le souvenir des religieuses Fontevristes dont nous allons retrouver la tombe dans quelques minutes.

P1140751

Dans la partie droite de la photo,  l’extension rendue nécessaire par l’extension du prieuré en ce lieu.

P1140752

Serait-ce là une nouvelle modalité de la clôture chère à certains ordre monastiques? ici une clôture électrique !

P1140754

Vue du parc du Prieuré de Martigné-Briand. Un jardin de Paradis . Ici tout est en ordre, les âmes , les coeurs et les fleurs héritières de ce qui était en d’autres temps un « jardin bouquetier « ..

III. Le cimetière  du Prieuré  …. dans l’attente de la résurrection 

P1140767

A l’ombre des bras de la Croix, qu’il fait bon dormir.

P1140763

« Ici Reposent dans L’Attente de la Résurrection/ Les Religieuses Fontevristes /Qui Vécurent la Régle Monastique / A CHEMILLE DE 1804 à 1956 / Transférées en ce lieu le 14 septembre * 1963/ Béati qui Crédiderunt »  ( NDLRB . Ce  qui doit  vouloir  dire : « Bienheureuses celles  qui ont  cru« .

  • N.D.L.R.B. Les  catholiques  fêtent le 14 septembre la fête de la Croix  glorieuse. Faur-il voir là une évocation de la dernière scène de la vie terrestre du Christ, si  chère à Robert  d’Arbrissel :  » Mére  voici ton fils … Fils  voici ta mère »
P1140769

Il se trouve que les croix noires indiquent la tombe de religieuses  » fontevristes  » rappelées à Dieu en ce prieuré … mais la couleur noire des autres croix ne fût pas systématiquement employée ultérieurement en ce lieu.

P1140766

Non , le cimetière n’est pas devenu le dernier endroit où l’on cause mais la rencontre de membres de l’APF n’est pas si fréquente que l’on puisse se passer des occasions d’échanges entre passionnés qui nous ont ainsi offertes.

P1140773

Après les nourritures spirituelles, les nourritures terrestres pur produit de l’artisanat conventuel.

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

A quoi ressemble l’APF ? ASSOCIATION des PRIEURES FONTEVRISTES. Venez voir par vous même

A quoi ressemble l’APF. Venez voir par vous même
ASSOCIATION des PRIEURES FONTEVRISTES
Association Loi 1901, déclarée à la sous-préfecture du Blanc
Sous le N° : W3610000588
Prieuré de LONGEFONT
36800 OULCHES
Tél : 06 63 72 14 26
Le 15 avril 2016

Madame, Monsieur, chers adhérents,

Nous avons le plaisir de vous inviter à la prochaine Assemblée générale de notre

Association des Prieurés Fontevristes.
Celle-ci se tiendra :
Le vendredi 3 juin à 10 heures 30
Au Monastère de Martigné-Briand
. Villeneuve- La Barre 49540 Martigné-Briand

où nous serons accueillis par les sœurs bénédictines de Sainte Bathilde.

Le programme de la journée sera le suivant :

– A partir de 10H15 : accueil autour d’un café
-10H30 : Assemblée Générale
-Vers 12 H/12H30 : Déjeuner au restaurant voisin du Clos de La Tour à Aubigné-sur-layon.
-Vers 14H30 : Retour au monastère.
* « De Chemillé à Martigné : le dernier monastère fontevriste » par sœur Renée, hôtelière.
*Une expérience fontevriste par les deux dernières sœurs de Chemillé (sous réserve).
*Présentation des « reliques » de Robert d’Arbrissel.

Modalités pratiques : le coût du menu pour le déjeuner est de 20 €/personne.
Nous vous demanderons, le plus rapidement possible, une inscription ferme, accompagnée de votre chèque à l’ordre de l’Association.
(La réservation du restaurant doit en effet se faire rapidement d’une manière définitive.)
La visite est gratuite, mais une petite participation volontaire (de l’ordre de
5 €/personne, à régler sur place) sera la bienvenue.

Notre bulletin N°6 sera remis sur place aux participants (et envoyé à ceux qui auront le malheur de ne pouvoir se joindre à nous).

N’hésitez pas à venir en famille si vous le souhaitez, les contrôles à l’admission seront aussi souples que les autres années…

Fontevristement vôtre.

F. Chombart de Lauwe
Président

PS :1) L’ordre du jour de l’AG vous sera envoyé prochainement.

ITINERAIRE

Pour aller au monastère depuis Martigné :
Prendre la D748 en direction d’Aubigné sur layon – Montilliers
À deux km : entrer dans le hameau de Villeneuve la Barre sur la droite.
Le monastère se trouve au centre de Villeneuve.

Pour aller au restaurant du Clos de la Tour :
En partant de Villeneuve, poursuivre la D748 vers Aubigné que l’on traverse.
Le restaurant se trouve 300m environ après la sortie d’Aubigné (visible sur la droite)

 

ASSOCIATION des PRIEURES FONTEVRISTES

Association Loi 1901, déclarée à la sous-préfecture du Blanc

Sous le N° : W3610000588

Prieuré de LONGEFONT

36800 OULCHES

Tél : 06 63 72 14 26

Le 15 avril 2016

 

 

 

Madame, Monsieur, chers adhérents,

 

Nous avons le plaisir de vous inviter à la prochaine Assemblée générale de notre

 

Association des Prieurés Fontevristes.

Celle-ci se tiendra :

Le vendredi 3 juin à 10 heures 30

Au Monastère de  Martigné-Briand          

. Villeneuve- La Barre 49540 Martigné-Briand


où nous serons accueillis par les sœurs bénédictines de Sainte Bathilde.

 

Le programme de la journée sera le suivant :
– A partir de 10H15 : accueil autour d’un café

-10H30 : Assemblée Générale

-Vers 12 H/12H30 : Déjeuner au restaurant voisin du Clos de La Tour à   Aubigné-sur-layon.

-Vers 14H30 : Retour au monastère.

* « De Chemillé à Martigné : le dernier monastère fontevriste »    par sœur Renée, hôtelière.

*Une expérience fontevriste par les deux dernières sœurs de Chemillé (sous réserve).

*Présentation des « reliques » de Robert d’Arbrissel.

 

Modalités pratiques : le coût du menu pour le déjeuner est de 20 €/personne.

Nous vous demanderons, le plus rapidement possible, une inscription ferme, accompagnée de votre chèque à l’ordre de l’Association.

(La réservation du restaurant doit en effet se faire rapidement d’une manière définitive.)

La visite est gratuite, mais une petite participation volontaire (de l’ordre de

5 €/personne, à régler sur place) sera la bienvenue.

 

Notre bulletin N°6 sera remis sur place aux participants (et envoyé à ceux qui auront le malheur de ne pouvoir se joindre à nous).

 

N’hésitez pas à venir en famille si vous le souhaitez, les contrôles à l’admission seront aussi souples que les autres années…

 

Fontevristement vôtre.

 

  1. Chombart de Lauwe

Président

 

 

PS :1) L’ordre du jour de l’AG vous sera envoyé prochainement.

 

 

 

 

ITINERAIRE (Je n’ai pas réussi à copier la carte !)

 

Pour aller au monastère depuis Martigné :

Prendre la D748 en direction d’Aubigné sur layon – Montilliers

À deux km : entrer dans le hameau de Villeneuve la Barre sur la droite.

Le monastère se trouve au centre de Villeneuve.

 

Pour aller au restaurant du Clos de la Tour :

En partant de Villeneuve, poursuivre la D748 vers Aubigné que l’on traverse.

Le restaurant se trouve 300m environ après la sortie d’Aubigné (visible sur la droite)

 

ASSOCIATION des PRIEURES FONTEVRISTES

Association Loi 1901, déclarée à la sous-préfecture du Blanc

Sous le N° : W3610000588

Prieuré de LONGEFONT

36800 OULCHES

Tél : 06 63 72 14 26

Le 15 avril 2016

 

 

 

Madame, Monsieur, chers adhérents,

 

Nous avons le plaisir de vous inviter à la prochaine Assemblée générale de notre

 

Association des Prieurés Fontevristes.

Celle-ci se tiendra :

Le vendredi 3 juin à 10 heures 30

Au Monastère de  Martigné-Briand          

. Villeneuve- La Barre 49540 Martigné-Briand


où nous serons accueillis par les sœurs bénédictines de Sainte Bathilde.

 

Le programme de la journée sera le suivant :
– A partir de 10H15 : accueil autour d’un café

-10H30 : Assemblée Générale

-Vers 12 H/12H30 : Déjeuner au restaurant voisin du Clos de La Tour à   Aubigné-sur-layon.

-Vers 14H30 : Retour au monastère.

* « De Chemillé à Martigné : le dernier monastère fontevriste »    par sœur Renée, hôtelière.

*Une expérience fontevriste par les deux dernières sœurs de Chemillé (sous réserve).

*Présentation des « reliques » de Robert d’Arbrissel.

 

Modalités pratiques : le coût du menu pour le déjeuner est de 20 €/personne.

Nous vous demanderons, le plus rapidement possible, une inscription ferme, accompagnée de votre chèque à l’ordre de l’Association.

(La réservation du restaurant doit en effet se faire rapidement d’une manière définitive.)

La visite est gratuite, mais une petite participation volontaire (de l’ordre de

5 €/personne, à régler sur place) sera la bienvenue.

 

Notre bulletin N°6 sera remis sur place aux participants (et envoyé à ceux qui auront le malheur de ne pouvoir se joindre à nous).

 

N’hésitez pas à venir en famille si vous le souhaitez, les contrôles à l’admission seront aussi souples que les autres années…

 

Fontevristement vôtre.

 

  1. Chombart de Lauwe

Président

 

 

PS :1) L’ordre du jour de l’AG vous sera envoyé prochainement.

 

 

 

 

ITINERAIRE (Je n’ai pas réussi à copier la carte !)

 

Pour aller au monastère depuis Martigné :

Prendre la D748 en direction d’Aubigné sur layon – Montilliers

À deux km : entrer dans le hameau de Villeneuve la Barre sur la droite.

Le monastère se trouve au centre de Villeneuve.

 

Pour aller au restaurant du Clos de la Tour :

En partant de Villeneuve, poursuivre la D748 vers Aubigné que l’on traverse.

Le restaurant se trouve 300m environ après la sortie d’Aubigné (visible sur la droite)

 

Poster un commentaire

Classé dans Association des Prieurés Fontevristes (APF), Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble, Prieurés Fontevristes

M. Chombart de Lauwe, Président de l’APF *, présentera le prieuré de Longefont (36800. Oulches).

  • APF : Association des Prieurés Fontevristes
  • Tous renseignements : fontevristes@gmail.com

Les plumes de l’histoire  (Elles se dérouleront à la salle Charles Brillaud  à Argenton-sur-Creuse à 18H30).

Le 15 janvier 2016 : M. François Chombart de Lauwe viendra nous raconter l’histoire du prieuré de Longefond  ( NDLRB. ou Longefont) de sa création au 12 eme siècle à nos jours, conférence très intéressante à laquelle nous vous espérons nombreux.

En savoir plus sur :

http://cercledhistoiredargenton.e-monsite.com/*pages/le-c-h-a/les-rendez-vous-2011.html#sVDPb1ItW9Jeu4jv.99

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Association des Prieurés Fontevristes (APF), Département 36, Prieurés Fontevristes

Elégante affiche présentant l’Association des Prieurés Fontevristes (APF)

AFFICHE 2-1 couleur PDF

Poster un commentaire

par | 5 novembre 2015 · 12:12

Colloque en l’Abbaye royale de Fontevraud les 25/26 Septembre 2015. Fontevraud et ses prieurés.

Melot-2_SL_produitevenement

Vue des peintures de la salle capitulaire du Grand-Moûtier de l’Abbaye royale de Fontevraud

TRES IMPORTANT :

le 5 septembre 2013, nous avions posté  sur  ce  blog les lignes suivantes:

« Nous renouvelons donc notre appel pour  que soit  fondé – à demeure- en l’abbaye, ou dans le  bourg, un des éléments  composant  le  Centre d’Etudes et de Recherches Fontevristes ( CERF).

Pour  ce  qui le  concerne, ce blog consacré  au Dictionnaire de l’ordre monastique de Fontevraud  se considère  comme une autre  des institutions  composant  ce CERF ».

                                                                                                           Jean de l’Habit.

https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2013/09/05/a-labbaye-de-fontevraud-genere-le-classement-parmi-les-sites-du-maine-et-loire-de-174-cent-soixante-quatorze-hectares/ 

           Un peu plus de deux ans après cet appel, se tiendront en l’abbaye royale des journées d’études  qui ont toute leur place  dans les travaux  que  ce  CERF aurait  pu initier . Nous n’en tirons aucune  vanité, nous réjouissant  seulement  que nos travaux de médiatisation – conduits grâce à ce blog depuis le 14 mai 2011- joint  à ceux  d’une  réelle  qualité  scientifique  conduit par l’ APF  ( Association des Prieurés Fontevristes) sous la direction de M. F. Chombart de Lauwe aient  pu aboutit à de tels  résultats.

*   *   *

Label CERF  ( Centre d’Etudes et de Recherches Fontevristes)

Dans quelles conditions historiques naît l’ordre de Fontevraud ? Quelle importance ont ses prieurés ? Comment s’articule le réseau fontevriste ? Des travaux historiques et archéologiques récents permettent de porter un nouveau regard sur cet ordre qui, à partir de l’Anjou, essaima de la Grande-Bretagne à l’Espagne. L’Abbaye Royale de Fontevraud et le Centre d’études supérieures de civilisation médiévale (université de Poitiers-CNRS ) vous proposent deux jours exceptionnels de réflexion et d’échanges scientifiques pour prendre connaissance des dernières découvertes et hypothèses afin de comprendre la singularité de Fontevraud.

Ouvert au public / Sur inscription uniquement / Gratuit (exempté de droit d’entrée)

En parallèle du colloque, L’Abbaye Royale de Fontevraud propose un concert unique dans l’abbatiale associant la création d’une œuvre commandée au compositeur contemporain Philippe HERSANT et l’interprétation du Graduel de Fontevraud par l’ensemble vocal De Caelis.

FONTEVRAUD ET SES PRIEURÉS / L’ARBRE QUI MASQUE LA FORÊT
Dès le haut Moyen Âge, les maisons religieuses tissent entre elles toutes sortes de liens qui vont de l’amitié spirituelle à la dépendance juridique. Au 12e siècle, certains de ces réseaux se consolident en ordres. Au 13e siècle, les ordres mendiants renversent la logique : l’ordre prédomine tandis que les couvents ne constituent qu’une subdivision locale. Dans ce mouvement de resserrement des réseaux entamé au 12e siècle, Fontevraud apparaît comme une des créations les plus immédiatement centralisées.                                                                                                                                                                 Robert D’ARBRISSEL confie en effet à Pétronille DE CHEMILLÉ la direction de « l’Église de Fontevraud et tous les lieux dépendant de cette même Église ». Cette organisation se distingue par exemple de celle de Cîteaux, où le lien d’abbaye mère à abbaye fille laisse encore à chaque maison une part d’autonomie. Dès lors, Fontevraud masque ses prieurés, comme l’arbre cache la forêt. Il est temps de les mettre en lumière.
FONTEVRAUD / NAISSANCE – PRIEURÉS – RÉSEAU
Le colloque s’articule autour de trois sessions :
– La première s’attarde sur le contexte dans lequel naît Fontevraud. Elle aborde notamment les expériences antérieures et les acteurs incontournables de la politique monastique des 11 et 12ème siècles.
– La seconde présente une sélection de sites qui ont récemment fait l’objet de travaux historiques ou archéologiques.
– Enfin, la troisième propose d’analyser des réseaux contemporains de Fontevraud afin de mettre en perspective le phénomène fontevriste.
PROGRAMME / INTERVENANTS

Vendredi 25 septembre 2015

9h30 : accueil des participants

Session 1 : Fontevraud et ses sources

10h00 : Robert FAVREAU, Le Grand cartulaire de Fontevraud
10h30 : Elisabeth VERRY, Les riches archives de Fontevraud et de ses prieurés
11h00 : pause
11h30 : Patrick BOUVART, Les prieurés de Fontevraud
12h : Daniel PRIGENT, L’archéologie à Fontevraud : l’exemple du prieuré de Saint-Lazare.

Session 2 : Fontevraud et ses prieurés

14h30 : Stéphane AUGRY, Le Clos de la Madeleine à Fontevraud : étude préalable d’archéologie
15h00 : Philippe BLANCHARD, Les fouilles du prieuré de la Madeleine à Orléans
15h30 : Patrick BOUVART, Le prieuré de Montazais
16h00 : pause
16h30 : Sébastien SIREAU, Cinquante ans de recherches autour du prieuré de Moreaucourt
17h00 : Christophe CLOQUIER, Les possessions de l’eau du prieuré fontevriste de Moreaucourt (Somme) du XIIe au XVIIIe siècle
17h30 : Didier DELHOUME, Le site de Tusson (fouilles, restauration, devenir du site)

Samedi 26 septembre 2015

Session 3 : Le monde de Fontevraud

10h00 : Cécile TREFFORT, Avant Fontevraud : les réseaux monastiques en Poitou
11h00 : pause
11h30 : Claude ANDRAULT-SCHMITT, Fontevraud et l’architecture des ordres « au désert »
12h00 : Bénédicte FILLION-BRAGUET, La sculpture dans les prieurés de Villesalem et Lencloître.

13h30 : Nicholas VINCENT, Why did Fontevraud Prosper in the Plantagenet World?
14h30 : Alexis GRÉLOIS, La formation du réseau fontevriste : séparations et affiliations
15h00 : Charles GARCIA, Un prieuré fontevriste frustré dans l’Espagne du XIIe siècle : Gema del Vino
17h00 : visite de l’abbaye pour les conférenciers
18h00 : concert « Le livre d’Aliénor » dans l’église abbatiale par l’ensemble De Caelis – interprétation du « Graduel de Fontevraud » et d’une création de Philippe HERSANT
Avec :

Claude ANDRAULT-SCHMITT, professeure en histoire de l’art du Moyen Âge, Université de Poitiers (CESCM)
Stéphane AUGRY, archéologue à l’INRAP (Institut national de recherche en archéologie préventive)
Philippe BLANCHARD, archéologue à l’INRAP (Institut national de recherche en archéologie préventive)
Patrick BOUVART, archéologue à l’agence d’investigation archéologique HADES (membre associé au CESCM)
Christophe CLOQUIER, conservateur de la Bibliothèque centrale du Service de santé des armées (membre associé au LAMOP)
Didier DELHOUME, conservateur du patrimoine, DRAC Poitou-Charentes, Service régional de l’archéologie (CESCM)
Robert FAVREAU, professeur honoraire en histoire du Moyen Âge, Université de Poitiers (CESCM)
Bénédicte FILLION-BRAGUET, docteur en Histoire de l’art (membre associé au CESCM)
Charles GARCIA, maître de conférence habilité à diriger des recherche, Université de Poitiers (CESCM)
Alexis GRÉLOIS, maître de conférence en histoire du Moyen Âge à l’Université de Rouen
Daniel PRIGENT, directeur du Service archéologique départemental de Maine-et-Loire
Sébastien SIREAU, assistant de conservation du patrimoine de la Communauté de communes du Val de Nièvre
Cécile TREFFORT, professeure en histoire du Moyen Âge, Université de Poitiers (CESCM)
Elisabeth VERRY, directrice des Archives départementales de Maine-et-Loire à Angers
Nicholas VINCENT, professeur en histoire du Moyen Âge, University of East Anglia
Colloque organisé par le Centre d’études supérieures de civilisation médiévale (UMR 7302, Université de Poitiers – CNRS – Ministère de la culture et de la communication), en partenariat avec le Centre culturel de l’Ouest (Abbaye de Fontevraud)

http://www.fontevraud.fr/Planifier-sa-journee/Evenement/Colloque-Fontevraud-et-ses-prieures

1 commentaire

Classé dans Association des Prieurés Fontevristes (APF), Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble, Prieurés Fontevristes

-A- Table des matières du Bulletin de l’Association des prieurés Fontevristes (APF) N° 3 de décembre 2014 –

  • Par  décision  de l’AG  de l’APF  tenue au prieuré d’ Orsans (18170. Maisonnais) le  vendredi  16mai  2014 ,
  • il a  été  décidé que toute adhésion donnant  droit à un exemplaire de  chaque  bulletin,
  • toute  commande supplémentaire de  bulletin  par un adhérent  ou un non adhérent  sera  facturée 5 € plus 2 € de frais d’envoi (par exemplaire)
  • Chêque à mettre à l’ordre de l’ « APF » et à poster à l’adresse suivante :  APF Prieuré de LONGEFONT 36800 OULCHES
  • APF3117

Poster un commentaire

Classé dans Association des Prieurés Fontevristes (APF), Département 36, Département 45, Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Département 87, Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble, Prieurés Fontevristes

-A- Table des matières du Bulletin de l’Association des prieurés Fontevristes (APF) N° 2 de février 2014

  • Par  décision  de l’AG  de l’APF  tenue au prieuré d’ Orsans (18170. Maisonnais) le  vendredi  16 mai  2014 ,
  • il a  été  décidé que toute adhésion donnant  droit à un exemplaire de  chaque  bulletin,
  • toute  commande supplémentaire de  bulletin  par un adhérent  ou un non adhérent  sera  facturée 5 € plus 2 € de frais d’envoi (par exemplaire)
  • Chêque à mettre à l’ordre de l’ « APF » et à poster à l’adresse suivante :  APF Prieuré de LONGEFONT 36800 OULCHES

APF2118

Poster un commentaire

Classé dans Association des Prieurés Fontevristes (APF), Département 24, Département 36, Département 47, Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Département 85, Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble, Prieurés Fontevristes