Archives de Tag: Hildegarde de Bingen

-H- Pétronille de Chemillé, parmi les hautes figures féminines de la chrétienté médiévale.

D’Héloïse à Hildegarde  de Bingen on ne compte pas les hautes figures féminines de la chrétienté médiévale. Au XIIe siècle, la première abbesse de Fontevraud, Pétronille de Chemillé, nommée à vingt-deux ans, commande un monastère regroupant une communauté d’hommes et une communauté de femmes. Les moines ne se sont jamais plaints d’être dirigés par une femme…

La femme au Moyen Age et sous l’Ancien Régime 2

http://www.christ-roi.net/index.php/La_femme_au_Moyen_Age_et_sous_l%27Ancien_R%C3%A9gime_2

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble

 

Hldegarde Von Bingen compte parmi les penseurs les plus célèbres et les plus originaux de l’Europe médiévale.

Hildegarde de Bingen est née le 16 septembre 1098 à Bermersheim vor der Höhe près de Alzey (Hesse rhénane), dans une famille aristocrate rhénane.  Son pére, Hildebert von Bermersheim, faisait partie de la haute noblesse. Sa mère s’appelait Mechtild

——-

Dans sa recherche sur Von Bingen, Judy Chicago rappelle qu’au XIIe siècle la visibilité des femmes n’est pas seulement à son apogée à la cour, mais également dans les cloîtres dont les abbesses pouvaient posséder et administrer de vastes domaines terriens, avoir leurs propres soldats, frapper de la monnaie et exercer un grand pouvoir politique.

À l’abbaye de Fontevraud, les hommes sont soumis à une autorité féminine, fait unique dans toute l’histoire du monachisme.

….

http://www.medarus.org/Medecins/MedecinsTextes/de_bingen.htm

Poster un commentaire

Classé dans * Allemagne, Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble