Archives de Tag: Images de l’Abbaye royale

Colloque en l’Abbaye royale de Fontevraud les 25/26 Septembre 2015. Fontevraud et ses prieurés.

Melot-2_SL_produitevenement

Vue des peintures de la salle capitulaire du Grand-Moûtier de l’Abbaye royale de Fontevraud

TRES IMPORTANT :

le 5 septembre 2013, nous avions posté  sur  ce  blog les lignes suivantes:

« Nous renouvelons donc notre appel pour  que soit  fondé – à demeure- en l’abbaye, ou dans le  bourg, un des éléments  composant  le  Centre d’Etudes et de Recherches Fontevristes ( CERF).

Pour  ce  qui le  concerne, ce blog consacré  au Dictionnaire de l’ordre monastique de Fontevraud  se considère  comme une autre  des institutions  composant  ce CERF ».

                                                                                                           Jean de l’Habit.

https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2013/09/05/a-labbaye-de-fontevraud-genere-le-classement-parmi-les-sites-du-maine-et-loire-de-174-cent-soixante-quatorze-hectares/ 

           Un peu plus de deux ans après cet appel, se tiendront en l’abbaye royale des journées d’études  qui ont toute leur place  dans les travaux  que  ce  CERF aurait  pu initier . Nous n’en tirons aucune  vanité, nous réjouissant  seulement  que nos travaux de médiatisation – conduits grâce à ce blog depuis le 14 mai 2011- joint  à ceux  d’une  réelle  qualité  scientifique  conduit par l’ APF  ( Association des Prieurés Fontevristes) sous la direction de M. F. Chombart de Lauwe aient  pu aboutit à de tels  résultats.

*   *   *

Label CERF  ( Centre d’Etudes et de Recherches Fontevristes)

Dans quelles conditions historiques naît l’ordre de Fontevraud ? Quelle importance ont ses prieurés ? Comment s’articule le réseau fontevriste ? Des travaux historiques et archéologiques récents permettent de porter un nouveau regard sur cet ordre qui, à partir de l’Anjou, essaima de la Grande-Bretagne à l’Espagne. L’Abbaye Royale de Fontevraud et le Centre d’études supérieures de civilisation médiévale (université de Poitiers-CNRS ) vous proposent deux jours exceptionnels de réflexion et d’échanges scientifiques pour prendre connaissance des dernières découvertes et hypothèses afin de comprendre la singularité de Fontevraud.

Ouvert au public / Sur inscription uniquement / Gratuit (exempté de droit d’entrée)

En parallèle du colloque, L’Abbaye Royale de Fontevraud propose un concert unique dans l’abbatiale associant la création d’une œuvre commandée au compositeur contemporain Philippe HERSANT et l’interprétation du Graduel de Fontevraud par l’ensemble vocal De Caelis.

FONTEVRAUD ET SES PRIEURÉS / L’ARBRE QUI MASQUE LA FORÊT
Dès le haut Moyen Âge, les maisons religieuses tissent entre elles toutes sortes de liens qui vont de l’amitié spirituelle à la dépendance juridique. Au 12e siècle, certains de ces réseaux se consolident en ordres. Au 13e siècle, les ordres mendiants renversent la logique : l’ordre prédomine tandis que les couvents ne constituent qu’une subdivision locale. Dans ce mouvement de resserrement des réseaux entamé au 12e siècle, Fontevraud apparaît comme une des créations les plus immédiatement centralisées.                                                                                                                                                                 Robert D’ARBRISSEL confie en effet à Pétronille DE CHEMILLÉ la direction de « l’Église de Fontevraud et tous les lieux dépendant de cette même Église ». Cette organisation se distingue par exemple de celle de Cîteaux, où le lien d’abbaye mère à abbaye fille laisse encore à chaque maison une part d’autonomie. Dès lors, Fontevraud masque ses prieurés, comme l’arbre cache la forêt. Il est temps de les mettre en lumière.
FONTEVRAUD / NAISSANCE – PRIEURÉS – RÉSEAU
Le colloque s’articule autour de trois sessions :
– La première s’attarde sur le contexte dans lequel naît Fontevraud. Elle aborde notamment les expériences antérieures et les acteurs incontournables de la politique monastique des 11 et 12ème siècles.
– La seconde présente une sélection de sites qui ont récemment fait l’objet de travaux historiques ou archéologiques.
– Enfin, la troisième propose d’analyser des réseaux contemporains de Fontevraud afin de mettre en perspective le phénomène fontevriste.
PROGRAMME / INTERVENANTS

Vendredi 25 septembre 2015

9h30 : accueil des participants

Session 1 : Fontevraud et ses sources

10h00 : Robert FAVREAU, Le Grand cartulaire de Fontevraud
10h30 : Elisabeth VERRY, Les riches archives de Fontevraud et de ses prieurés
11h00 : pause
11h30 : Patrick BOUVART, Les prieurés de Fontevraud
12h : Daniel PRIGENT, L’archéologie à Fontevraud : l’exemple du prieuré de Saint-Lazare.

Session 2 : Fontevraud et ses prieurés

14h30 : Stéphane AUGRY, Le Clos de la Madeleine à Fontevraud : étude préalable d’archéologie
15h00 : Philippe BLANCHARD, Les fouilles du prieuré de la Madeleine à Orléans
15h30 : Patrick BOUVART, Le prieuré de Montazais
16h00 : pause
16h30 : Sébastien SIREAU, Cinquante ans de recherches autour du prieuré de Moreaucourt
17h00 : Christophe CLOQUIER, Les possessions de l’eau du prieuré fontevriste de Moreaucourt (Somme) du XIIe au XVIIIe siècle
17h30 : Didier DELHOUME, Le site de Tusson (fouilles, restauration, devenir du site)

Samedi 26 septembre 2015

Session 3 : Le monde de Fontevraud

10h00 : Cécile TREFFORT, Avant Fontevraud : les réseaux monastiques en Poitou
11h00 : pause
11h30 : Claude ANDRAULT-SCHMITT, Fontevraud et l’architecture des ordres « au désert »
12h00 : Bénédicte FILLION-BRAGUET, La sculpture dans les prieurés de Villesalem et Lencloître.

13h30 : Nicholas VINCENT, Why did Fontevraud Prosper in the Plantagenet World?
14h30 : Alexis GRÉLOIS, La formation du réseau fontevriste : séparations et affiliations
15h00 : Charles GARCIA, Un prieuré fontevriste frustré dans l’Espagne du XIIe siècle : Gema del Vino
17h00 : visite de l’abbaye pour les conférenciers
18h00 : concert « Le livre d’Aliénor » dans l’église abbatiale par l’ensemble De Caelis – interprétation du « Graduel de Fontevraud » et d’une création de Philippe HERSANT
Avec :

Claude ANDRAULT-SCHMITT, professeure en histoire de l’art du Moyen Âge, Université de Poitiers (CESCM)
Stéphane AUGRY, archéologue à l’INRAP (Institut national de recherche en archéologie préventive)
Philippe BLANCHARD, archéologue à l’INRAP (Institut national de recherche en archéologie préventive)
Patrick BOUVART, archéologue à l’agence d’investigation archéologique HADES (membre associé au CESCM)
Christophe CLOQUIER, conservateur de la Bibliothèque centrale du Service de santé des armées (membre associé au LAMOP)
Didier DELHOUME, conservateur du patrimoine, DRAC Poitou-Charentes, Service régional de l’archéologie (CESCM)
Robert FAVREAU, professeur honoraire en histoire du Moyen Âge, Université de Poitiers (CESCM)
Bénédicte FILLION-BRAGUET, docteur en Histoire de l’art (membre associé au CESCM)
Charles GARCIA, maître de conférence habilité à diriger des recherche, Université de Poitiers (CESCM)
Alexis GRÉLOIS, maître de conférence en histoire du Moyen Âge à l’Université de Rouen
Daniel PRIGENT, directeur du Service archéologique départemental de Maine-et-Loire
Sébastien SIREAU, assistant de conservation du patrimoine de la Communauté de communes du Val de Nièvre
Cécile TREFFORT, professeure en histoire du Moyen Âge, Université de Poitiers (CESCM)
Elisabeth VERRY, directrice des Archives départementales de Maine-et-Loire à Angers
Nicholas VINCENT, professeur en histoire du Moyen Âge, University of East Anglia
Colloque organisé par le Centre d’études supérieures de civilisation médiévale (UMR 7302, Université de Poitiers – CNRS – Ministère de la culture et de la communication), en partenariat avec le Centre culturel de l’Ouest (Abbaye de Fontevraud)

http://www.fontevraud.fr/Planifier-sa-journee/Evenement/Colloque-Fontevraud-et-ses-prieures

Publicités

1 commentaire

Classé dans Association des Prieurés Fontevristes (APF), Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble, Prieurés Fontevristes

L’abbaye royale de Fontevraud , vu de haut. C’est beau.

 

Beaucoup de  « choses   »  sont à voir sur cette passionnante photo aérienne.

  • Repérez d’abord les deux clochetons de l’Abbatiale à gauche vers le haut de la photo
  • et les Cuisines romanes  au bout, à  droite, d’une diagonale lègérement  descendante.
  • Sur  les cuisines s’articulent le grand Refectoire
  • et  au bout d’un angle droit le Noviciat.
  • Ceux  qui connaissent les lieux repèreront aussi la grande Cour d’honneur en bas à gauche,
  • puis en allant  vers la droite le Palais abbatial
  • et l’orangerie

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-I- Elégant décor intérieur- aujourd’hui disparu – de la cour des infirmeries Saint-Benoît

Vous pourrez aussi remarquer tout à fait à gauche de l’image, et au premier plan, un tout petit morceau  de l’extrémité du choeur de la chapelle Saint-Benoît.

26066679_p

http://lakevio.canalblog.com/archives/2008/05/27/9331970.html

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Roger de Gaignières (1642-1715)

Roger  de Gaignières ,  généalogiste, collectionnneur d’archives, de gravure,  de portraits, était un ami de l’Abbesse Gabrielle de Rochechouart de Mortemart. Il fit  don de ses  collections à la Bibliothêque du roi. Des aquarelles représentant l’Abbaye de Fontevrault en 1699 sont parvenues jusqu’à nous, apportant  une intéressante  vision  de  l’Abbaye de l’époque. Ainsi, il apparaît que les infirmeries de Saint Benoît n’étaient  alors pas  rattachées aux bâtiments  du Grand Moutier.

Pour  admirer  ce tableau : https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2012/04/04/g-gaignieres-immortalise-en-1699-labbaye-royale-de-fontevraud/

1 commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-V- L’Abbaye royale à vol d’oiseau

 images

http://www.lyc-plaineneauphle-trappes.ac-versailles.fr/spip.php?article148

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Survolez le CLOÎTRE du GRAND MOÛTIER et admirez les peintures de sa SALLE CAPITULAIRE

Ce n’est  qu’avec réticence que nous  vous  communiquons le lien ci-dessous . L’objectivité et la  compréhension de ce qu’était l’ordre monastique de Fontevraud  ne paraissant pas être le fort de ce  blog ainsi que l’on verra à lire les lignes suivantes :

On se demande parfois à qui s’adresse le culte de Fontevraud !…(NDLRB. La  bonne réponse est  que le  culte s’adressait … à Dieu ! )  Abbesses de la haute noblesse, auriez-vous des appartements dignes de la Cour dans l’abbaye ? Regardez donc cette image à 360° ci-dessous…En zoomant, vous pourriez presque rentrer dans la salle capitulaire, que nous allons retrouver tout de suite. Regardez au-dessus de cette salle (droit devant vous) la lucarne renaissance richement sculptée… donnant sur l’appartement de l’abbesse. Un peu incongrue dans une abbaye, vous ne trouvez pas ? Et une cheminée ! Pour le seul appartement chauffé de l’abbaye : celui de l’abbesse bien sûr !… les nonnes n’ont le droit d’avoir chaud que dans une salle commune, le « chauffoir ». Ah ! La « pauvreté » de la règle bénédictine ! Comme elle est respectée !…

Ce site est pourtant d’un grand intérêt pour les quinze images  qu’il donne de la salle capitulaire et pour l’assez  bluffante vue du cloître du Grand moûtier prise  en hauteur.

(N’hésitez surtout pas à vous promener sur cette image, tournez, avancez, reculez…et mettez-la en plein écran)

http://www.histoires-et-aventures-en-pays-de-loire.com/article-43-abbesses-et-pensionnaires-de-fontevraud-48734866.html

 

Poster un commentaire

Classé dans Abbesses de l'Ordre, Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-T- 29 novembre 2012. Ouverture de la salle du trésor en l’Abbaye royale (Photo).

Jeudi 29 novembre 2012,  l’abbaye royale de Fontevraud a ouvert sa salle du trésor  destinée  à accueillir un certain  nombre de  pièces de  grande  qualité, dont le jugement dernier, encore en sa possession :

A8xlQ0dCEAAEgyJ

 

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

L’abbaye de Fontevraud Une ABBAYE MAJESTUEUSE née d’une HISTOIRE PRESTIGIEUSE

L’Abbaye de Fontevraud est l’une des plus grandes cités monastiques d’Europe. Située à la frontière de l’Anjou, de la Touraine et du Poitou, elle fut, sept siècles durant, le témoin de luttes de pouvoirs.

NDLRB. Une abbaye est  d’abord un lieu où on adore le créateur  de toutes choses.  Dés lors on ne  comprend pas très  bien ce  que  vient  faire cette histoire de « luttes de pouvoir »;

Abbaye la plus puissante de France à la veille de la Révolution, elle a été sauvée de la destruction en 1804 en se transformant en prison jusqu’en 1963. Aujourd’hui, la grande dame surprend toujours le visiteur qui la découvre pour la première fois. Elle éblouit par son ampleur et la prodigieuse diversité de son architecture, façonnée au fil des siècles (du XIIe au XXe). En parcourant le cloître, les dortoirs, les cuisines romanes, on imagine aisément la vie des moniales et des moines. Une plongée dans l’histoire qui vous ramènera au temps des Plantagenêts. La grande abbatiale abrite les gisants de trois d’entre eux : Henri II, Richard Cœur de Lion et la célèbre Aliénor d’Aquitaine. L’Abbaye de Fontevraud est aussi un haut lieu de mémoire et de création qui accueille concerts, colloques, expositions, cinéma en plein air… Quant au joli village de Fontevraud, avec son église paroissiale Saint-Michel, l’insolite chapelle Sainte-Catherine, le pigeonnier de Madame de Montespan… il fait honneur à son abbaye.

—–

Quatre photos illustrent cet article

* Abbaye de Fontevrault, l’église abbatiale du XII e  siècle                                      * Abbaye de Fontevrault, les gisants des rois Plantagenêts au coeur  de l’Abbatiale                                                                                                                                     * Abbaye de Fontevrault, le cloître du Grand Moûtier                                                 * Abbaye de Fontevrault, vue sur l’église abbatiale et les pavillons des infirmeries Saint-Benoît

http://enpaysdelaloire.com/Idees-d-activites/Les-sites-de-visite-d-exception/L-abbaye-de-Fontevraud#

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

Fontevraud .One of the largest and best preserved of the MAJOR MEDIEVAL ABBEYS .

ABBAYE ROYALE DE FONTEVRAUD

b7315bd68d

One of the largest and best preserved of the major mediaeval abbeys. Tombs of the Plantagenet kings in the abbey church.
Founded at the beginning of the 12th century by Robert d’Abrissel, Fontevraud, one of the largest monastic communities in Chritendom, housed the Order of Fontevraud that was directed by 36 abbesses, including sixteen of royal blood, from 1115 to 1792. The Plantagenet kings were buried here and the four youngest daughters of Louis XV were educated at Fontevraud. The majestic dome of the abbey church and the astonishing size of the kitchens are symbols of the abbey’s power throughout the centuries.

Since 1975 it has been the Cultural Centre for Western France.

http://www.loirevalley-holidays.com/abbaye-fontevraud/

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-L- PLAQUES DE LANTERNE MAGIQUE (« Ruines de l’Abbaye de Fontevrault »).

Cette plaque peinte à la main  vers 1860 représentant les « ruines de l’Abbaye de Fontevrault »,  probablement  le prieuré Saint Jean de l’Habit au sein de l’Abbaye royale ?) étaient  destinées à être projetées par le  bias d’une lanterne magique.

On admirera en particulier , grâce au lien ci-dessous, la  qualité  du bleu qui fait penser aux plaques  de Desch.

Elle porte une étiquette la titrant .

Elle est dans un état parfait et fonctionne très bien , les soeurs passant devant les ruines .

Belle fabrication en bois et laiton . 11 X 24 cm

http://www.binetruy.org/index.php?id=5544&L=3

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye