Archives de Tag: Le Mans

-Q- Qu’est-ce qui relie la ville du Mans à l’Abbaye Royale de Fontevraud ?

Le Mans – Fontevraud : une histoire commune…

Mais qu’est-ce qui relie la ville du Mans à l’Abbaye Royale de Fontevraud ? Outre le fait qu’elles soient toutes deux situées en région Pays de la Loire, ce sont les Plantagenêts. Ainsi  les deux viennent de s’associer pour éditer un ouvrage unique en son genre et passionnant contant « L’empire des Plantagenêts ».

EmpirePlantagenetsKiosk_300x0
X. Kawa-Topor (à gauche), F. Miot et le gisant d’Aliénor

Si les origines de la dynastie remontent à Guillaume le Conquérant, duc de Normandie devenu Roi d’Angleterre en 1066, la fondation de « l’Empire des Plantagenêts» est clairement attribuée à Henri II, couronné avec Aliénor d’Aquitaine, son épouse à Westminster en 1154. Fils de Geoffroy, né au Mans en 1113 et de Mathilde, la petite fille de Guillaume, Henri voit le jour au Mans en 1133. Il sera enterré à Fontevraud avec sa femme et ses fils dont Richard Cœur de Lion.

Un ouvrage à lire tel un roman

Ainsi, berceau et nécropole de l’illustre dynastie et tumultueuse famille royale anglaise, respectivement la ville du Mans et l’Abbaye Royale de Fontevraud viennent de concrétiser leur volonté de faire cause commune sur le thème des Plantagenêts, en participant à la réalisation d’un livre illustré. Un ouvrage pour la première fois grand public à lire tel un roman lu à picorer, rédigé par des historiens français et anglais dans un style très délié et accessible, avec une iconographie aussi riche qu’éclectique, allant de l’enluminure à la BD en passant par la photo, qui retrace toute l’histoire complexe et mouvementée des rois anglais qui ont dominé l’Ouest de la France pendant plusieurs décennies au Moyen Age. Quelques-unes des personnalités les plus fortes de l’époque médiévale y sont évoqués, d’Alinéor à Richard Cœur de Lion mais aussi les côtés sombres de la légendaire famille : le meurtre de Thomas Becket ou encore les révoltes conduites par Robin des Bois. « A la différence d’autres ouvrages sur le sujet, il est moins spécialisé, il n’est pas consacré à tel ou tel membre de la dynastie et c’est une multitude de regards autour d’une seule question, celle d’un empire éphémère mais qui est un vrai moment de civilisation », relate Xavier Kawa-Topor, directeur du Centre Culturel de l’Ouest. Et Franck Miot, directeur du service tourisme et patrimoine de la Ville du Mans de corroborer  : « C’est une approche en relation avec une vision généraliste du monde médiéval  mais très axé sur les débuts de la dynastie, c’est-à-dire ceux qui trouvent vraiment leurs racines en Anjou et en Maine. » La région Pays de la Loire a soutenu cette initiative, promouvant par là même une « destination Plantagenêts .

Permanence d’une histoire vivante

Pour le Mans, l’année 2013 est marquée par la célébration du 9ème centenaire de la naissance de la dynastie, Geoffroy Plantagenêt dont la représentation sur le célèbre émail « Plantagenêt » visible au Carré Plantagenêt du Musée d’archéologie et d’histoire du Mans, fait la couverture du livre. Le parcours scénographique de la Nuit des Chimères propose chaque été dès la nuit tombée de suivre l’histoire de la ville directement inspirée par cette famille royale. Pour Fontevraud, la permanence des gisants de pierre, commandées par Aliénor d’Aquitaine et installés dans l’abbatiale, assure la transmission des Plantagenêts dans l’imaginaire contemporain.

Pratique : « L’Empire des Plantagenêts » – l’Histoire Editions – Juillet 2013 .13,90 € – Disponible à l’Abbaye de Fontevraud et à la Maison du Pilier rouge au Mans – A compter de septembre 2013, en kiosque.

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=16085

 

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Département 72

Rose X, MONIALE FONTEVRISTE, dédicataire du « CHASTEL PERILLEUX »

La représentation de la légitimation du discours : analyse du Chastel périlleux

NDLRB . Ce  chastel ( château) est une allégorie de l’âme  qu’il  convient  de fortifier et de défendre  contre  ses ennemis.

Son auteur, frère Robert, de l’Ordre des Chartreux, l’a écrit à la  fin du XIV e siècle à l’intention de sa cousine Rose, moniale à Fontevraud.. Les notions de légitimité et légitimation …

 Retrouvez  cette dédicace page 264 de l’ouvrage ( fac-simile) auquel conduit le lien ci-dessous :http://fr.wikisource.org/wiki/Page:Œuvres_de_François_Villon_Thuasne_1923_t2.djvu/276

Et pour ce, doulce cousine, que glorieuse chose est d�ensuir l�exemple de ceste dame doulce et glorieuse, pour ce ay je propos, a l�aide de Dieu, de vous enseigner de si petit sens que Dieu m�a donn�, a faire et a fonder de vous et de vostre cuer un chastel si fort contre les ennemis et si bel et si bien garni par dedens, que le doulz roy Jhesu Crist, vray espoux des saintes ames et des bonnes nonnains, y daingne habiter et demeurer delicieusement [�].(p.237)

https://repositorioaberto.uab.pt/bitstream/10400.2/1543/1/ComMMadureira.htm

Frére Robert , l’auteur, qui vécut au XIV e  siécle semble pouvoir être identifié avec Robert de Saint-Martin qui mourut à la Chartreuse de Parc Sainte Marie pré du Mans

Poster un commentaire

Classé dans Département 72, Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble

-M- LES TRANSPORTS EN COMMUN de l’agglomération Mancelle rendent HOMMAGE aux COMTE DU MAINE

Arrêt « Comtes du Maine »

Arrêt  commun aux lignes 9, 22, 33 de la Société d’économie mixte des transports en commun de l’agglomération mancelle

9, Comtes du Maine ↔ Zamenhof

22, Sargé ↔ Comtes du Maine

33, Comtes du Maine ↔ Bellevue

Poster un commentaire

Classé dans Département 72

-L- LE VIEUX MANS (72000), Cité PLANTAGENET.

S’agissant  du Vieux Mans, si le  centre médiéval historique de la ville du Mans,  dont   la dénomination Cité Plantagenêt  http://fr.wikipedia.org/wiki/Cit%C3%A9_Plantagen%C3%AAt   a été proposée et retenue en 2003 ce n’est pas sans raison.

Mathilde d’Angleterre  fille de Henri I er Beauclerc, roi d’Anglterre,  se maria  dans la cathédrale du Mans  le 9 juin 1129 avec Geoffroy  V Plantagenêt, comte d’Anjou. de cett union naquit en 1133 Henri II Plantagenêt dans cette même cité du Mans.

Il allait être  l’époux d’Aliénor d’Aquitaine aprés que  son premier mari , Louis VII de France , l’ait répudié. et le père  du fameux Richard Coeur de Lion.
Ce dernier épousa  Bérengère de Navarre, dans l’île de Chypre, le 12 mai 1991 au cours de la troisième croisade. Devenue veuve en 1199, Bérengère se retira  au Mans où l’on peut  visite aujourd’hui  le  musée  qui porte  son nom, musée sis au 9-13 rue de la reine Bérengère.

Ajoutons que la reine Bérengère  a fondé l’abbaye cistercienne de l’Epau. en 1129 aux portes du Mans.

M.C. Grave du Bourg.

4 Commentaires

Classé dans Département 72