Archives de Tag: Michel Melot

15 octobre. Abbaye royale de Fontevraud. Le philosophe Philippe Gaudin et l’historien Michel Melot inaugurent une nouvelle série de conférences autour d’une figure essentielle dans la majorité des religions : l’ermite.

15 octobre : Fontevraud La Scène ouvre sa saison 2016/2017 avec un musicien virtuose, Prabhu Édouard

Le samedi 15 octobre prochain ouvre le début de saison 2016/2017 de Fontevraud La Scène. Le philosophe Philippe Gaudin et l’historien Michel Melot inaugurent une nouvelle série de conférences autour d’une figure essentielle dans la majorité des religions : l’ermite. Quant à Prabhu Édouard, il a choisi de se produire à Fontevraud pour le lancement de son dernier opus « Kôlam ». Une ouverture à l’image de la saison à venir : éclectique et métissée. La table ronde aura lieu à 15h et le concert à 18h.

image: http://www.saumur-kiosque.com/images/articles/thumbnails/Edouard_300x0.jpg

Le philosophe Philippe Gaudin et l’historien Michel Melot inaugurent une nouvelle série de conférences autour d’une figure essentielle dans la majorité des religions : l’ermite. La table ronde, à 15 H le samedi 15 octobre en partenariat avec l’Institut Européen en Sciences des Religions, s’intitulera « Ermites et ascètes dans différentes traditions religieuses ».

L’ermite : une figure originelle

À l’image des ordres religieux fondés lors de la réforme de la Chrétienté aux 11ème et 12ème siècles, Fontevraud débute par l’ermitage de son fondateur Robert d’Arbrissel. Ce choix de la solitude définitive ou temporaire au profit de la vie spirituelle n’est pas spécifique au Moyen Âge, ni même au christianisme. Les retraites au désert de Mahomet ou de Bouddha font écho à celle de Jésus. Les monothéismes, l’hindouisme et les autres religions orientales ou africaines accordent en effet une place centrale, voire originelle, à l’érémitisme.

Un joueur de tablas virtuose et éclectique à Fontevraud-l’Abbaye

Prabhu Édouard, joueur de tablas virtuose et éclectique, revient à Fontevraud pour interpréter son dernier opus : « Kôlam ». Il s’agit d’un voyage musical qui prend racine en Inde pour s’évader au-delà, au gré des improvisations des musiciens. « Kôlam », ce sont des motifs éphémères et poétiques. Motifs géométriques dessinés à la main au sud de l’Inde, les « Kôlams » sont à l’image de la musique de Prabhu Édouard : éphémères et poétiques, virtuoses et libres, guidés par un héritage ancestral tout en laissant part à l’improvisation et à la surprise. Ce n’est donc pas un hasard si l’artiste a choisi cette référence pour nommer le premier album qu’il signe en tant que leader. « Kôlam » oscille entre tradition et création et se fait le reflet du parcours riche et inclassable de son compositeur.

Prabhu Édouard, un musicien nomade aux diverses collaborations

Figure emblématique de la musique indienne en France, Prabhu Édouard a notamment appris et perfectionné son art auprès du maître Shankar Ghosh. Il a accompagné les grands noms de la musique savante indienne. Expérimentateur et nomade, il a aussi côtoyé la musique ancienne occidentale, le jazz ou encore la musique arabe auprès d’alchimistes de l’hybridation musicale comme Jordi Savall, Nguyên Lê, Saïd Chraibi, Joachim Kühn, Magic Malik ou Jean-Pierre Drouet, etc… Entre tradition indienne et création, le concert de Prabhu Édouard sera incontestablement un des moments forts de la saison !

En savoir plus sur:  http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=33215#ulR6PHabMafgXSsH.99

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Table ronde consacrée à Robert d’Arbrissel en l’Abbaye royale à l’occasion du 9 éme centenaire de son rappel à Dieu.

Michel-Melot_M_agenda_cat
ROBERT D’ARBRISSEL / VAINCRE LE TUMULTE DU MONDE
À l’occasion des 900 ans du décès de Robert d’Arbrissel, fondateur de l’Abbaye Royale et de l’Ordre de Fontevraud, l’historien Michel Melot anime une table ronde consacrée à la vie du religieux et à ses engagements.

En présence de Jean-Hervé Foulon et Hervé Oudart spécialistes de Robert d’Arbrissel.

LE 12 MARS 2016 /

HORAIRES : 15H00 – 17H00
TARIF : INCLUS DANS LE DROIT D’ENTRÉE DE L’ABBAYE
PUBLIC : ADULTE
LANGUE : FRANÇAIS

Label CERF  ( Centre d’Etudes et de Recherches Fontevristes)

Nous avions  bien fait  de profiter des célébrations  des 900 ans de la  fondation de l’Abbaye de Fontevraud, voir  ci-dessous.

La  commémoration des 900 ans du décès de Robert d’Arbrissel fondateur de l’Abbaye Royale et de l’Ordre de Fontevraud s’annonce décidemment plus  confidentielle que celle rtappelée ci-dessus.

Peut -être l’APF  (Association des Prieurés Fontevristes) relaiera-t-elle de façon encore  plus convaincante le défi des 900 ans du rappel à Dieu du Biennheureux Robert d’Arbrissel, un des rares  fondateurs d’ordre et  quel ordre à ne pas avoir été canonisé ?

Fondation de l’abbaye de Fontevraud

Vers 1101

fontevraud2

Porte romane du réfectoire des moniales récemment mise à jour lors des travaux de restauration (second tiers du XIIe siècle) Collection du service archéologique départemental de Maine-et-Loire © Service archéologique de Maine-et-Loire

http://www.archivesdefrance.culture.gouv.fr/action-culturelle/celebrations-nationales/recueil-20001/vie-politique-et-institutions/fondation-de-l-abbaye-de-fontevraud

Poster un commentaire

Classé dans Association des Prieurés Fontevristes (APF), Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

21 novembre 2015. FONTEVRAUD AVANT-POSTE DE LA CONTRE-RÉFORME

Label CERF  ( Centre d’Etudes et de Recherches Fontevristes)

21 novembre 2015. FONTEVRAUD AVANT-POSTE DE LA CONTRE-RÉFORME

Après avoir échangé sur les origines de la puissance fontevriste et le rôle de l’ordre dans la Réforme, Michel MELOT s’attarde avec Gérald CHAIX sur la place de Fontevraud dans la Contre-Réforme, période marquée par le renouveau spirituel et les violences politiques.

FONTEVRAUD / UNE EXCEPTION DANS L’HISTOIRE MONASTIQUE

Comment l’Ordre de Fontevraud, de petite envergure comparé aux autres, a-t-il survécu et conservé son indépendance pendant que beaucoup d’autres disparaissaient ? Son prestige et la position sociale de ses abbesses lui ont sans doute permis de jouer un rôle politique non négligeable du Moyen Âge à la Renaissance. Cependant, ni sa richesse, ni sa vocation à recueillir des femmes de haut rang ne lui sont spécifiques.

MICHEL MELOT / UN CYCLE DE CONFÉRENCES POUR COMPRENDRE

Michel MELOT propose un cycle de conférences consacrées à des périodes charnières de l’histoire de France où l’Ordre de Fontevraud joua un rôle politique important. Il sera notamment question de la Réforme et des guerres de religion ainsi que de la Contre-réforme, aux 16e et 17e siècles.

TROISIÈME TABLE RONDE / FONTEVRAUD AVANT-POSTE DE LA CONTRE-RÉFORME

Pour cette troisième conférence, Gérald CHAIX, spécialiste de l’histoire religieuse de la Renaissance, président de l’Institut européen des sciences de la religion, répond sur le rôle de Fontevraud dans la Contre-réforme à la fin du 16ème et au début du 17ème siècle. Il sera notamment question de la situation stratégique de l’abbaye, de ses rapports avec Catherine de Médicis, puis avec Richelieu.

http://www.fontevraud.fr/Planifier-sa-journee/Evenement/Fontevraud-avant-poste-de-la-Contre-Reforme

 

Poster un commentaire

Classé dans Abbesses de l'Ordre, Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble

17 octobre 2015. FONTEVRAUD ET LES RÉFORMATEURS: QUELLE RÉFORME ?

Label CERF  ( Centre d’Etudes et de Recherches Fontevristes)

17 octobre 2015. FONTEVRAUD ET LES RÉFORMATEURS: QUELLE RÉFORME ?

Après avoir échangé avec Martin AURELL sur les origines de la puissance fontevriste, Michel MELOT s’attarde sur le rôle politique de l’Ordre de Fontevraud lors de la Réforme à la fin du 15e siècle, une période critique de l’histoire de France.

FONTEVRAUD / UNE EXCEPTION DANS L’HISTOIRE MONASTIQUE

Comment l’Ordre de Fontevraud, de petite envergure comparé aux autres, a-t-il survécu et conservé son indépendance pendant que beaucoup d’autres disparaissaient ? Son prestige et la position sociale de ses abbesses lui ont sans doute permis de jouer un rôle politique non négligeable du Moyen Âge à la Renaissance. Cependant, ni sa richesse, ni sa vocation à recueillir des femmes de haut rang ne lui sont spécifiques.

MICHEL MELOT / UN CYCLE DE CONFÉRENCES POUR COMPRENDRE

Michel MELOT propose un cycle de conférences consacrées à des périodes charnières de l’histoire de France où l’Ordre de Fontevraud joua un rôle politique important. Il sera notamment question de la Réforme et des guerres de religion ainsi que de la Contre-réforme, aux 16e et 17e siècles.

DEUXIÈME TABLE RONDE / FONTEVRAUD ET LES RÉFORMATEURS : QUELLE RÉFORME ?

Le 17 octobre, Kathleen WILSON-CHEVALIER, professeur à l’Université américaine de Paris, spécialiste des mouvements réformateurs à l’époque de Louis XII et de François 1er et Annalena MÜLLER, professeur à l’université de Bâle et auteure d’une thèse sur Fontevraud, répondent aux questions de Michel MELOT sur la place de Fontevraud dans la Réforme en France à la fin du 15e siècle.

http://www.fontevraud.fr/Planifier-sa-journee/Evenement/Fontevraud-et-les-reformateurs-quelle-Reforme

Poster un commentaire

Classé dans Abbesses de l'Ordre, Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble

30 mai 2015. FONTEVRAUD DANS L’HISTOIRE DE FRANCE / UNE EXCEPTION DANS L’HISTOIRE MONASTIQUE

Label CERF  ( Centre d’Etudes et de Recherches Fontevristes)

30 mai 2015. FONTEVRAUD DANS L’HISTOIRE DE FRANCE / UNE EXCEPTION DANS L’HISTOIRE MONASTIQUE 

Comment l’Ordre de Fontevraud, de petite envergure comparé aux autres, a-t-il survécu et conservé son indépendance pendant que beaucoup d’autres disparaissaient ? Sans doute le prestige de l’ordre et la position sociale de ses abbesses lui ont permis de jouer un rôle politique non négligeable du Moyen Âge à la Renaissance. Cependant, ni sa richesse, ni sa vocation à recueillir des femmes de haut rang ne lui sont spécifiques.

MICHEL MELOT / UN CYCLE DE CONFÉRENCES POUR COMPRENDRE

Pour mieux connaître le rôle de Fontevraud dans l’histoire de France et les étonnantes faveurs dont il bénéficia, Michel MELOT propose un cycle de conférences consacrées à des périodes charnières de l’histoire de France où l’Ordre de Fontevraud joua un rôle politique important. Il sera notamment question de la Réforme et des guerres de religion ainsi que de la Contre-réforme, aux 16e et 17e siècles.

FONTEVRAUD ET LES PLANTAGENÊT / AU-DELÀ D’ALIÉNOR

Pour cette première conférence, Michel MELOT invite Martin AUREL. Ensemble, ils expliqueront comment la puissance politique de Fontevraud s’est manifestée dès la fondation par Robert d’Arbrissel et s’est prolongée sous la protection des Plantagenêt. Puis ils s’interrogeront sur le rôle de ces premières années dans la persistance de l’Ordre de Fontevraud jusqu’à la Révolution.

http://www.fontevraud.fr/Planifier-sa-journee/Evenement/Fontevraud-et-les-Plantagenet

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble

-P- PROMENADES DE L’HISTOIRE en octobre 2012. VISITES CONFERENCES EN L’ABBAYE ROYALE.

NDLRB. Nous avons trop souvent regretté que les animations prenant place au sein de l’Abbaye  royale soient sans rapport – aucun- avec  que  ce  qui a fait  sa spécificité et sa grandeur  ainsi que   celle de l’Ordre issue  d’elle, à  savoir sa  vocation monastique, pour ne pas nous réjouir du thème des trois  visites-conférences ci-dessous .

Les visites conférences de l’automne

Venez cheminer dans Fontevraud et son histoire en compagnie d’un historien ou d’un archéologue, d’un historien de l’art ou d’un spécialiste de la restauration des monuments historiques en participant aux « Promenades de l’Histoire » de l’automne 2012 à l’Abbaye.

« La règle et l’architecture » avec Michel Melot

Samedi 13 octobre à 11h

L’architecture est l’art d’imaginer, de concevoir et de réaliser des édifices, parfois avec une pensée philosophique et/ou religieuse. Michel Melot, archiviste et historien d’art français, propose un décryptage du plan et de l’architecture de l’Abbaye en suivant la Règle de la Réforme de Fontevraud au XVIIe siècle.

« Plantes et jardins au Moyen âge » avec Michel Cambornac

Samedi 20 octobre à 11 h

Michel Cambornac, ethnobotanistes, vous emmène dans les jardins de Fontevraud pour se pencher sur les rapports des hommes avec le monde végétal, source d’aliments et de plantes médicinales. Il vous expliquera comment la reconstitution des jardins s’est faite d’après le Capitulaire de Villis (ou de Charlemagne), le Physica d’Hildegarde de Bingen et le plan du monastère de St Gall en Suisse.

« L’administration pénitentiaire depuis la Révolution française »
avec Jack Garçon et Jean-François Alonzo.

Samedi 27 octobre à 11 h

Cette promenade de l’histoire abordera l’évolution de l’administration pénitentiaire et de la justice pénale depuis la Révolution française. Elle se déroulera en deux temps : conférence en salle puis déambulation dans les espaces pénitentiaires encore visibles (cages à poules, cachots…).

Avantage Pass Fontevraud

Les 10 premiers inscrits bénéficient de la gratuité des promenades.

http://www.abbayedefontevraud.com/visite/visites-conference/les-promenades-de-l-histoire?utm_source=Promenades-histoire-automne-2012&utm_medium=email&utm_campaign=Promenades-histoire-automne-2012

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

-M- Michel MELOT. Thése d’archiviste paléographe. L’ABBAYE DE FONTEVRAULT DE LA REFORME DE 1458 A NOS JOURS.

Ancien élève de l’École des Chartes, il est l’auteur d’une thèse intitulée L’abbaye de Fontevrault de la réforme de 1458 à nos jours : étude archéologique qui lui permet d’obtenir le diplôme d’archiviste paléographe en 1967.

Il travaille à la Bibliothèque nationale comme conservateur (1967-1981) puis directeur (1981-1983) du département des estampes et de la photographie. Il organise de nombreuses expositions, publie des études et est rédacteur en chef des Nouvelles de l’estampe (1971-1982).

En 1983, il prend la succession de René Fillet à la Bibliothèque publique d’information du centre Georges-Pompidou : il en est directeur de 1983 à 1990.

Auteur d’un rapport au Premier Ministre sur le projet de Très Grande Bibliothèque (Propositions pour une Grande Bibliothèque : rapport au Premier ministre, 30 novembre 1988), il joue un rôle important dans les réflexions sur la construction de la nouvelle Bibliothèque nationale. En 1990, il devient vice-président du Conseil supérieur des bibliothèques, qu’il préside à partir de 1993.

Enfin, il est chargé de la sous-direction de l’Inventaire général puis de la sous-direction de l’Architecture et du patrimoine au ministère de la Culture à partir de 1996 jusqu’à sa retraite.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Melot

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

-C- FONCTIONNEMENT des CUISINES DE FONTEVRAUD.

L’extérieur de l’édifice reflète parfaitement sa structure interne. Les absidioles, séparées par des contreforts-colonnes, sont surmontées de hottes coniques. Les lanternons hérissant la couverture de la cuisine ont été remontés par l’Architecte  Lucien Magne à  partir des représentations de cuisines similaires ; de même les modillons ne datent que de cette campagne de restauration.  Le décor en écailles des toitures, en revanche, a été restitué à partir de témoins, encore en place.

Les avis restent toujours partagés quant au fonctionnement de cet édifice. Viollet-le-Duc, pour qui chaque absidiole constituait une cheminée, a proposé un parcours de la fumée. Celle qui ne s’échappait pas directement par les tuyaux des cheminées des absidioles était happée par les autres conduits, notamment le grand cône central qui « faisait échapper la buée qui pouvait se former dans la cuisine ».

M. Michel Melot*, conservateur général du patrimoine , qui s’appuie sur différents exemples, tant médiévaux que modernes, estime que ce bâtiment avait essentiel- lement vocation de   fumoir, à partir d’un foyer central, les absidioles servant à  disposer les viandes à fumer.

S’il est difficile de trancher entre les deux hypothèses, la fouille récente des cuisines romanes de l’abbatiale de Saint-Philibert  de Tournus (71700) permet une précieuse comparaison, malgré l’âge plus récent des vestiges mis au jour. En effet, les trois absides renfermaient une grande quantité de cendres témoignant de la présence de foyers ; rien de tel n’a été observé en partie centrale, qui apparaît dégagée.

Les deux fonctions ne sont par ailleurs pas incompatibles, sachant qu’il était indispensable de disposer d’une cuisine adaptée à l’ampleur de la communauté et que cet espace est le seul qui corresponde à cette nécessité.

http://www.editionsgaud.com/download/ex_fontevraud.pdf

* Dans sa thèse L’abbaye de Fontevrault de la réforme de 1458  à nos jours : étude archéologique .

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye