Archives de Tag: Ordre Cistercien

Un exemple d’hydraulique monastique, l’hydraulique cistercienne.

L’hydraulique est une science appliquée ayant pour objet d’étude les propriétés mécaniques des liquides et des fluides[1].

L’eau a toujours déterminé les implantations monastiques ; et par leurs travaux hydrauliques, les moines ont profondément modifié les paysages où ils ont vécu.  Voir L’hydraulique monastique Sous la direction de Léon Pressouyre et Paul Benoit [2]

Les exemples en sont nombreux  même si l’ordre Cistercien semble être celui qui a fait l’objet  de recherches approfondies comme en témoignent ces quelques titres formant une liste non exhaustive.

* Nouvelles recherches sur l’hydraulique cistercienne en Bourgogne, Champagne et Franche-Comté [3]

* Sanctuaires cisterciens et aménagments hydrauliques en Limousin et en Marche

* L’hydraulique cistercienne : aménagements et usages dans le Massif central [4]. 

* Les Cisterciens et l’eau. L’exemple de l’abbaye de Vauluisant aux XIIe et XIIIe siècles Joséphine Rouillard[5].

L’hydraulique cistercienne en Bourgogne et en Champagne [6].

* Les amis de l’Abbaye de Signy. Les Cisterciens au pays des résurgences [7].

* Les Cahiers Haut-marnais :_Hydraulique cistercienne en Haute-Marne [8]

A propos des cisterciens toujours concluons avec Georges Viard faisant  l’éloge de » l’ingéniosité  et de la maîtrise reconnue des cisterciens  dans l’art hydraulique [9]«  ajoutant ces quelques  lignes présentant  le « Canal des moines » à Aubazine ( implantation cistercienne)  Ouvrage d’art exceptionnel du XIIème siècle d’1.5 km, tantôt creusé dans la roche, tantôt construit en encorbellement par les moines cisterciens de l’abbaye, le canal des moines court à flanc de rocher depuis sa prise d’eau sur le ruisseau du Coyroux. Il desservait viviers et moulins et apportait l’eau courante au monastère[10]

[1] -.https://fr.wikipedia.org/wiki/Hydraulique

[2]http://www.editions-creaphis.com/ouvrages/l-hydraulique-monastique.html.

[3] -.  https://www.persee.fr/doc/arcme_0153-9337_1998_num_28_1_917

-[4]. http://openarchive.eveha.fr/uploads/documents/57-bouvart-pignot.pdf

[5]https://www.cairn.info/revue-hypotheses-1998-1-page-77.htm#

[6] -. http://theses.univ-lyon2.fr/documents/getpart.php?id=lyon2.2010.rollier_g&part=364540

[7]http://www.abbayedesigny.fr/

[8]https://www.librairiedialogues.fr/livre/9400392-les-cahiers-haut-marnais-hydraulique-cisterci–haute–marne-les-cahiers-haut-marnais

[9]vhttp://chemindeleau.com/L-hydraulique-monastique-a-l.html#16/48.0569/5.6720 en

[10].https://www.vallee-dordogne.com/la-vallee-de-la-dordogne/decouvrir/musees-spectacles-visites-et-excursions/canal-des-moines-844216

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

C-PRIMITIVEMENT PRIEURE FONTEVRISTE , l’Abbaye Cistercienne de Cadouin (24072 ; Le Buisson de Cadouin)


Cloître_de_l'abbaye_de_Cadouin

http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_Cadouin#mediaviewer/Fichier:Cloître_de_l’abbaye_de_Cadouin.jpg

L’abbaye Notre-Dame de la Nativité de Cadouin est un ancien monastère créé en 1115 en Dordogne, sur le territoire de l’ancien village de Cadouin. Cet établissement rejoint l’Ordre cistercien en 1119. L’abbatiale fut consacrée en 1154.

Il y fut vénéré pendant longtemps un suaire présenté comme « LE Saint Suaire »

Fondation de l’Abbaye

L’ermite Géraud de Salles fonde, au nom de Robert d’Arbrissel, un établissement de moines dans un vallon à l’écart de la vallée de la Dordogne en 1115.

Sentant la fin de sa vie proche, Robert d’Arbrissel cède à son ami les deux lieux situés dans la forêt de Cadouin, le Val Seguin et la Sauvetat. Il l’abandonne à leur pouvoir et à leur volonté ainsi qu’il le manifeste devant des personnalités importantes telles que le duc Foulque V d’Anjou et l’abbesse (I ére Abbesse) de l’abbaye de Fontevraud, Pétronille de Chemillé.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_Cadouin

Et aussi…

http://www.romanes.com/Cadouin/

Poster un commentaire

Classé dans Département 24