Archives de Tag: Photothèque fontevriste

-H- Heureuse synthèse sur le village et l’Abbaye royale ( Photos)

Le village

Né par et pour l’abbaye dès le XIIe siècle, le village constitue son prolongement historique et conserve d’importants monuments de l’époque ancienne. Gros bourg situé aux confins du département de Maine et Loire, de l’Indre et Loire et de la Vienne.

Eglise Saint Michel

La mairie

La fontaine Saint-Mainboeuf

La chapelle Notre Dame de Pitié

La chapelle Sainte Catherine

L’abbaye royale de Fontevraud

NDLRB. Article illustré de six photos

http://tc.fontevraud.pagesperso-orange.fr/

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

Divine surprise. « Pélérinage en France » présente l’abbaye de Fontevraud.

Abbaye de Fontevraud .Haut lieu de la culture française

Touristique. Fontevraud-l’Abbaye

Située tout près de Saumur, entre Angers et Tours, l’abbaye de Fontevraud surprend par sa conservation et les différentes utilisations qui en sont faite de sa fondation à nos jours.

76_fontevraud_recoupe_4

Fondée en 1101, son fondateur surprend autant qu’il fascine. Robert d’Arbrissel, missionnaire, y fixe sa communauté. Il en fait un lieu d’abstinence et de pauvreté où chacun : hommes, femmes, riches, pauvres, nobles et marginaux partagent une vie communautaire et rendent grâce à Dieu ensemble.

Protégé par le Pape Urbain II, la renommée de Robert grandit et fait venir de nombreuses vocations et dons. Ce qui lui permet la construction d’une cité monastique, avec quatre entités qui accueillent respectivement : les moniales, les frères, les femmes repentantes et les lépreux. En moins d’un siècle, une centaine de monastères rattachés à Fontevraud sont fondés en Angleterre et en Espagne.

La vie monastique de Fontevraud prend fin à la Révolution. Sa transformation en prison en 1804 sauve l’édifice. Elle accueille jusque 2000 et est réputée pour être la plus dure de France après Clairvaux.

A partir de 1963, date de fermeture de la prison, l’édifice déjà classé aux monuments historiques bénéficie de travaux de restauration uniques en France pour l’époque. Aujourd’hui, elle veut être un haut lieu de culture très ouvert, tout en respectant l’esprit initial de l’abbaye. Visites thématiques, école de cinéma, concerts, conférences et débats, restaurant et bar à vin, colloques littéraires et philosophiques faisant écho à la spiritualité du lieu, expositions, l’abbaye ne cesse de vivre.

http://www.lumen-terra.com/pelerinage-en-France/Touristique/Fontevraud-l’Abbaye/Abbaye_de_Fontevraud/#prettyPhoto

Poster un commentaire

Classé dans * Angleterre, * Espagne, Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-K-Khristina Krüger. Ordres et Monastères. Editions H F Ulmann

Khristina  Krüger. Ordres et Monastères; Christianisme : 2 000 ans d’histoire et de  culture. Editions  H F  Ulmann . 2008 p. 274 à 277.

Facheusement placée dans un ensemble  consacré aux ordres féminins alors , qu’on le sait l’ordre de Fontevraud  était  double, surtout à ses débuts naturellement, les  quatre pages de ce trés gros livre  (36 cm X 26 cm . 432 pages) ont un double intérêt.

  • Le premier est de replacer le monachisme fontevriste dans un ensemble plus vaste auquel il appartient statutairement                                                                                                                                                Le second est de nous offrir une  illustration de grande  qualité.
  • Hors une carte de France dont on ne  voit pas l’intérêt  puisque Fontevraud  n’y figure pas
  • Les gisants  d’Isabelle d’Angleterre et de Richard Coeur de Lion
  • Le chevet de l’église abbatiale  Sainte Marie de Fontevraud
  • La nef et la voute à coupoles de l’église abbatiale  Sainte Marie de Fontevraud ( Photo pleine page)
  • La cuisine romane ( Photo pleine page)  . On retrouve  une  cuisine  conçue de façon similiaire dans le  couvent anglais de Glastonbury , comté de Somerset)
  • La hotte du foyer  central de la cuisine
  • Trois foyers sis dans les absidioles de la même cuisine
  • Une photo ( non légendée) de l’aile   abritant le réféctoire aboutant  sur la cuisine.

.

Poster un commentaire

Classé dans * Angleterre, Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-P- Photos de l’abbaye royale … On ne s’en lasse pas.

 

 

Fontevraud-18Fontevraud-14

http://www.natureetvoyages.com/france-fontevraud-labbaye-des-plantagenets/

3 Commentaires

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-A- L’ABBAYE VUE d’AVION . Entraînez vous au préalable pour vous repèrer plus facilement.

17 photos aériennes ( copyright : Caroline Fontana)  vous attendent ( possibilité de diaporama) essentiellement sur l’Abbaye royale mais aussi de  ci-de là  sur les parties du bourg limitrophes de l’abbaye.

Vous profiterez  d’autant plus du somptueux spectacle ainsi offert que  vous connaîtrez mieux la topographie des lieux . Dés lors, vous aurez  le rare privilège d’avoir une vue d’ensemble de  sites et de de monuments que ce  blog  vous présente – nécéssairement – de façon  plutôt  éclatée.

http://www.survoldefrance.fr/affichage.php

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-F- les fouilles 2013 au Prieuré Sainte Marie-Madeleine de Fontevraud

Label CERF  ( Centre d’Etudes et de Recherches Fontevristes)

naPL_3541623_7_px_640_

Sous les restes du bagne, l’église sort de l’ombre

Le prieuré médiéval de la Madeleine, à l’abbaye de Fontevraud, lève le voile sur ses secrets après une campagne de fouilles archéologiques. On le pensait complètement détruit.

Reportage

Comme pour palper l’histoire, il pose ses mains sur les dalles de schiste et de tuffeau fraîchement mises à nue, longtemps foulées par les pécheresses repenties du prieuré de la Madeleine. « Le potentiel est énorme, exceptionnel. C’est un moment rare dans une vie d’archéologue. »

Au pied du mur de pierres couronné de barbelés rouillés, qui signe encore le passé carcéral de l’abbaye royale de Fontevraud, Stephan Augry s’émerveille comme un enfant.Il est l’archéologue Inrap (1), responsable scientifique de l’opération, et sait bien qu’il vient de seulement soulever une petite page de l’histoire enfouie là durant des siècles.

Monument historique depuis 1840, et en dépit de nombreuses études archéologiques conduites dans l’abbaye, l’histoire du prieuré médiéval, contemporain de la fondation de l’ensemble monastique, était restée méconnue jusqu’à ce jour. La campagne de recherche préventive de deux mois, même pleine de promesses, va s’achever. Une fois les travaux de laboratoire et d’analyse terminés, le site sera comblé pour être préservé en attendant des jours meilleurs.

Cinq sépultures dans le choeur de l’église

Le chantier ouvert par le ministère de la Culture, toujours propriétaire de cette partie de l’abbaye, a pourtant permis de lever le mystère sur cet ensemble architectural que l’on croyait entièrement détruit par les aménagements du bagne, après la Révolution. Grâce aux fouilles, on a retrouvé l’emplacement du cloître et on comprend mieux l’organisation du prieuré dont les premiers éléments remontent à l’époque romane, au XIe siècle.

« Il y avait probablement un cours d’eau primitif qui a été détourné. » On y a retrouvé les vestiges de la salle capitulaire, du réfectoire et du lavoir, construit au XVIIe siècle. « On se trouve là très précisément entre la nef et le choeur de l’église, dans un très bon état de conservation. »

Le prieuré a également servi de lieu d’inhumation et l’équipe des archéologues a mis au jour cinq sépultures. « Elles vont nous permettre de mieux comprendre l’histoire des lieux et les conditions de vie des moniales. »

Autant dire que la présentation de cette opération de fouilles, le samedi 8 juin, et la conférence sur les travaux menés par Stéphane Augry à 15 h 30, à l’occasion des journées nationales de l’archéologie, représentent un moment exceptionnel pour le public.

(1) Inrap : Institut national de recherches archéologiques préventives.

Source : http://www.lessablesdolonne.maville.com/actu/actudet_-Sous-les-restes-du-bagne-l-eglise-sort-de-l-ombre_fil-2351416_actu.Htm

http://www.patrimoine-religieux.fr/rubriques/gauche/presse/actualites-mediatiques/sous-les-restes-du-bagne-leglise-sort-de-lombre/?searchterm=fontevraud

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-G- COUR INTERIEURE DE LA GENDARMERIE de la MAISON CENTRALE de Fontevraud, vue vers l’abbatiale

P1040072

La gendarmerie   est naturellement postérieure à la transformation de l’abbaye en prison . En fond d’image, les deux  clochetons entourant le portail d’entrée  ouest de l’Abbatiale.

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (d) Abbaye-Bagne de Fontevraud-L’Abbaye

Dans le cloître de Abbaye royale : PAIX ET SILENCE… Enfin dès que l’on aura détruit le luna parck* qui le défigure.

silence

Cette superbe  photo du cloître du Grand -Moûtier est  judicieusement légendée « Paix et silence »… Vraiment, on ne saurait mieux dire.

http://bagnac2.blogspot.fr/search/label/Abbaye%20de%20Fontevrault

Photo du « luna- park »…. fâcheusement installé dans le  grand-cloître grâce au lien ci-dessous                                                             http://www.flickr.com/photos/biron-philippe/8080915907/

et aussi :

P1040083

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-J- Le jardin du grand cloître avant l’installation en ce lieu du « Luna parck ».

Belle photo du Jardin intérieur  cloître du Grand Moûtier.

http://imagesdouvrages.free.fr/fontjardins.htm

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

L’abbaye de Fontevraud Une ABBAYE MAJESTUEUSE née d’une HISTOIRE PRESTIGIEUSE

L’Abbaye de Fontevraud est l’une des plus grandes cités monastiques d’Europe. Située à la frontière de l’Anjou, de la Touraine et du Poitou, elle fut, sept siècles durant, le témoin de luttes de pouvoirs.

NDLRB. Une abbaye est  d’abord un lieu où on adore le créateur  de toutes choses.  Dés lors on ne  comprend pas très  bien ce  que  vient  faire cette histoire de « luttes de pouvoir »;

Abbaye la plus puissante de France à la veille de la Révolution, elle a été sauvée de la destruction en 1804 en se transformant en prison jusqu’en 1963. Aujourd’hui, la grande dame surprend toujours le visiteur qui la découvre pour la première fois. Elle éblouit par son ampleur et la prodigieuse diversité de son architecture, façonnée au fil des siècles (du XIIe au XXe). En parcourant le cloître, les dortoirs, les cuisines romanes, on imagine aisément la vie des moniales et des moines. Une plongée dans l’histoire qui vous ramènera au temps des Plantagenêts. La grande abbatiale abrite les gisants de trois d’entre eux : Henri II, Richard Cœur de Lion et la célèbre Aliénor d’Aquitaine. L’Abbaye de Fontevraud est aussi un haut lieu de mémoire et de création qui accueille concerts, colloques, expositions, cinéma en plein air… Quant au joli village de Fontevraud, avec son église paroissiale Saint-Michel, l’insolite chapelle Sainte-Catherine, le pigeonnier de Madame de Montespan… il fait honneur à son abbaye.

—–

Quatre photos illustrent cet article

* Abbaye de Fontevrault, l’église abbatiale du XII e  siècle                                      * Abbaye de Fontevrault, les gisants des rois Plantagenêts au coeur  de l’Abbatiale                                                                                                                                     * Abbaye de Fontevrault, le cloître du Grand Moûtier                                                 * Abbaye de Fontevrault, vue sur l’église abbatiale et les pavillons des infirmeries Saint-Benoît

http://enpaysdelaloire.com/Idees-d-activites/Les-sites-de-visite-d-exception/L-abbaye-de-Fontevraud#

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye