Archives de Tag: Prieuré de Blessac

Les travaux fontevristes d’Agnés Brahim-Giry.

https://fr.linkedin.com/in/agnès-brahim-giry-81104133

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 19, Département 23, Département 87

-F- la Fondation du patrimoine vous demande d’aider à la restauration du prieuré fontevriste de Blessac (23200)

Blessac 2

Il manque une chose à cet appel : Indiquer l’appartenance à l’ordre de Fontevraud du prieuré de Blessac https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2011/09/23/b-prieure-fontevriste-de-blessac-creuse/

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Département 23

-B- Aidez la Fondation du Patrimoine en Limousin à restaurer l’église du prieuré fontevriste de Blessac (23200). Appel de 2011.

Il s’agit  bien d’un prieuré fontevriste http://www.gendep23.org/zx2010/cantons/Aubusson/Blessac/pgecmne_23024.html                                  même si la plaquette de la Fondation du Patrimoine n’en dit  étrangement rien.

——

Fondation du Patrimoine en Limousin

EGLISE SAINT MARTIAL DE BLESSAC

23200 Blessac

Descriptif

Ce monastère, crée au XIIe siècle, acquit une importance considérable au Moyen – Age et resta, jusqu’à la fin de l’ancien régime, le couvent aristocratique de la province (NDLRB. Comme  tout  prieuré fontevriste classique ) , se consacrant à l’éducation des jeunes filles.

Blessac demeure un des rares établissements monastiques de la Creuse où ait subsisté un ensemble de construction permettant de retrouver l’aspect du couvent dans son agencement du XVIIIe siècle. Transformé en maison de détention pour les femmes sous la Terreur, le couvent fut vendu en 1793 et, depuis deux siècles, il s’est transformé en une demeure privée, élégante et raffinée. Les nombreux documents datant de la période allant du XVIIème à la Révolution française révèlent que l’église a subi de nombreuses transformations et a été la cause de querelles entre les religieuses et la population. (NDLRB. Mvoui  ?)

Nature des travaux

Actuellement, étant donné l’état de l’édifice et des peintures murales, la municipalité, attentive à la préservation de son patrimoine, a décidé d’engager des travaux de restauration et de mise en valeur de l’église qui se dérouleront en deux tranches. La réhabilitation du clocher passera d’abord par la consolidation de la structure et par la rénovation de la charpente en bois et de la toiture. Dans un deuxième temps, des travaux de restauration de l’intérieur seront effectués : maçonnerie, jointoiement, travaux d’éclairage et mise en valeur de l’édifice, travaux sur les vitraux et sur les peintures murales.

Pour mener à bien ce projet de sauvegarde et de restauration de l’église évalué à près de 130 108 € HT pour la première tranche et 223 296 € HT pour la deuxième. La commune va bénéficier pour la première tranche d’une subvention publique du Conseil Général de 23% et d’une subvention de 31% de l’Etat. Pour la deuxième tranche, le montant d’aides publiques n’ont pas était définis. Malgré les aides obtenus, la part à la charge de la Commune reste élevée.

http://www.fondation-patrimoine.org/fr/limousin-14/tous-les-projets-679/detail-eglise-saint-martial-de-blessac-12271

Voir aussi :

L’église de Blessac nécessite des travaux conséquents. Elle relève de la commune et d’une propriété privée. Du reste, la nef est scindée en deux parties par un mur en parpaings (à l’origine une grille en fer séparait les religieuses et les fidèles). Les deux étages supérieurs du clocher appartiennent à la commune, les deux étages inférieurs relèvent du château. Reconstruite en grande partie au XVIII e siècle,

http://www.lamontagne.fr/limousin/actualite/departement/creuse/aubusson/2011/11/21/blessac-pres-de-500-000-sont-necessaires-pour-restaurer-leglise-saint-martial-de-lancien-monastere_115151.html

P. 453  de l’ouvrage auquel conduit ce lien:                                                                           http://books.google.fr/books?id=4dm2m0CAmC0C&pg=PA453&lpg=PA453&dq=blessac+saint+martial&source=bl&ots=TSbXRZElkk&sig=CSWjnhEGn-19t0iaS0r92UDw39E&hl=fr&sa=X&ei=ImUoU_mrD8Kj0QX_kICYBQ&ved=0CFUQ6AEwBg#v=onepage&q=blessac%20saint%20martial&f=false

1 commentaire

Classé dans Département 23

-T-Testamentum Hugonis de Lezigniaco, comitis Marchiae. (1183-1249) au BENEFICE de plusieurs IMPLANTATIONS FONTEVRISTES

  Hugue X de Lusignan, comte de la Marche et d’Angoulême, a participé à la 7ème croisade,  le 7 août 1248. Ce testament a probablement été écrit avant son départ pour la Terre-Sainte.

Liste des bénéficiaires du testament

Ses 5 fils :
Hugue le Brun.
Gui de Lusignan.
Geoffroi de Lusignan.
Guillaume de Valence
Adémar (clerc)

Autres destinataires :

les seigneurs de Blaye (Gironde)                                                                                                                       l’église Sainte-Marie de Caslelnau (Lot).

le chapelain de Pranzay lès Lusignan, à Lusignan (Vienne) – Pranzayo
la commanderie templière de Fontsèche à Tonnay-Charente (Charente-Maritime) – Fontis-Sitis
l’église de Nouaillé, auj. Nouaillé-Maupertuis (Vienne) – Nobiliacensis
l’abbaye de Bonneval (Aveyron) – abbacie Bone-Vallis
l’abbaye de Fontaine-le-Comte (Vienne) – abbacie Fontis-Comitis
l’abbaye de Chatelliers à Fomperron (Deux-Sèvres) – abbacie de Castellariis
l’abbaye de la Règle à Limoges (Haute-Vienne) – abbacie de Regali
l’abbaye d’Aubepierre à Méasnes (Creuse) – abbacie de Albis-Petris
l’abbaye d’Aubignac à Saint-Sébastien (Creuse) – abbacie de Albigniaco
l’abbaye du Palais, à Thauron (Creuse) – abbacie de Palacio
les prêtres de l’église Saint-Martin de Couhé-Vérac (Vienne) – ecclesia de Choec
le prieur et chapelain du même lieu
l’aumônerie de Couhé-Vérac – elemosinane de Choec
l’aumônerie de Fontsèche à Tonnay-Charente (Charente-Maritime) – elemosinane Fontis-Sitis
l’aumônerie de Pranzay-lès-Lusignan (Vienne) – elemosinane de Pranzaio
dons pour la Terre-Sainte Les abbayes
de Fontdouce à Saint-Bris-des-Bois (Charente-Maritime) – abbacia de Fonte-Dulci,
de la Frénade à Merpins (Charente)- de Freyneda,
de la Couronne à La Couronne (Charente) – de Corona,

Les moniales
de Tusson (Charente) – monialibus de Tuconio,                                                   NDLRB. Tusson a abrité un prieuré fontevriste                                                                                                         de Notre-Dame de Montazay, prieuré fontevriste, à Savigné (Vienne) – de Montazeys,                                                                                                                           de la Gasconnière à Sainte-Sévère (Charente) – de La Gasconere,                                                             de Bonneuil-Matours (Vienne) – de Bonolio                                                                                                         de l’église paroissiale Saint-Martin de Fontaine, prieuré fontevriste, à Champagne et Fontaine (Dordogne)                                                                             de Fonte-Sancti-Martini de Blessac (Creuse) – de Bleciaco,                                 NDLRB. Blessac a abrité un prieuré fontevriste

Les abbayes

de Fontevraud – abbacie Fontis-Ebraudi

de Valence à Couhé-Vérac (Vienne) – abbaye fondée 8 aout 1230 par Hugue X de Lusignan – abbacie de Valencia
de Saint-Amant-de-Boixe (Charente) – abbacie Sancti-Amancii de Buxia                                                  la cathédrale de Poitiers (Vienne) – ecclesie cathedrali Pictavensi,                                                    l’église Saint-Hilaire de Poitiers (Vienne) – ecclesie Beati-Hylarii Pictavensis,                                      la cathédrale d’Angoulême (Charente) – ecclesie cathedrali Engolismensi,

les frères Mineurs de Poitiers (Vienne) – fratribus Minoribus Pictavensibus
les frères prêcheurs de Poitiers (Vienne) – fratribus Predicatoribus Pictavensibus
les frères Mineurs d’Angoulême (Charente) – fratribus Minoribus Engolismensibus
les frères Mineurs de Cognac (Charente) – fratribus Minoribus de Compgnac
les autres frères Mineurs du diocèse de Poitiers – aliorum domorum fratrum Minorum Pictavensis dyocesis

Et encore :
les pauvres de mes terres
les pauvres jeunes filles à marier de mes terres

http://www.histoirepassion.eu/spip.php?article1823

Poster un commentaire

Classé dans Département 16, Département 23, Département 24, Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Département 86, Département 87

-B-PRIEURE FONTEVRISTE DE BLESSAC (Creuse)

Blessac (1113) (23200) au diocèse de Limoges. Att. au XVIIe siècle.

«Blessac demeure un des rares établissements monastiques de la Creuse où ait subsisté un ensemble de construction permettant de retrouver l’aspect du couvent dans son agencement du XVIIIe siècle », explique l’architecte aubussonnais Patrick Trapon. Il a en charge la restauration de l’église Saint-Martial, bâtie au XVIIIe siècle sur l’emplacement d’un édifice du XIIe siècle. »

Origine de la photo :http://fr.wikipedia.org/wiki/Blessac

L’église, le château, l’étang et le verger, constituent un ensemble à l’harmonie séduisante, au coeur du bourg de Blessac. L’ancien monastère, devenu château privé, a été magnifiquement rénové.

robert.guinot@centrefrance.com

http://www.lamontagne.fr/editions_locales/creuse/eglise_de_blessac_un_chantier_qui_approche_les_500_000@CARGNjFdJSsGFB0DAh8-.html

 Extrait de la notice de l’abbé Lecler (1902) :

Cure de l’ancien archiprêtré d’Aubusson, dont le patron était Saint-Martial. C’était la prieure de Blessac et son couvent qui y nommaient les titulaires.

L’église actuelle est une partie de celle de l’ancien prieuré, dans laquelle se faisait l’office paroissial à  l’autel de Saint-Martial.

Les tombeaux des vicomtes d’Aubusson et ceux des barons de La Borne étaient dans une chapelle de ce couvent, qui a été démolie pour y faire le chœur des religieuses (JOULIETTON, II, 133).

Blessac avait un prieuré de filles de l’ordre de Fontevraud, sa tête était l’Assomption de la sainte Vierge. La prieure était élective et triennale. Ramnulphe Ill° du nom, vicomte d’Aubusson donna, en 1049, la terre de Blessac à sa fille qui y était supérieure d’une maison de l’ordre de saint Benoît. Au commencement du XII° siècle, Raymond IV° du nom, vicomte d’Aubusson, remplaça ces religieuses par des moines de Saint-Augustin. Mais sa mère, alors prieure de Tusson, vint le voir et obtint de lui et des moines, que la communauté de Blessac accepta les modifications apportées par le bienheureux Robert à la règle de Saint-Augustin et se donnât à Fontevraud. Il prit lui-même l’habit de Fontevraud en 1120.

Cette communauté d’hommes fut ensuite supprimée, et les religieuses fontevristes s’y sont consacrés jusqu’au moment de la Révolution à l’instruction et à l’éducation des jeunes filles.

Il reste encore quelques bâtiments du prieuré; ils datent des XVI° et XVII° siècles nie à celle de Blessac.

http://www.gendep23.org/zx2010/cantons/Aubusson/Blessac/pgecmne_23024.html

1 commentaire

Classé dans Département 23