Archives de Tag: Prieuré de Chemillé

Vue de la façade du prieuré de Chemillé (49120) donnant sur le jardin.

Merci à Joelle Ernoul  (APF) qui a  bien voulu nous communiquer  cette illustration.

 

pensionnat-chemille

pensionnat de Chemillé au XXe siècle, tiré du livre RELIGIEUSES DE SAINTE6MARIE DE FONTEVRAULT « Histoire de l’Ordre de Fontevrault », troisième partie, AUch, 1915.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a)

L’Abbaye royale de Fontevraud célèbre en grande pompe les 12 et 13 novembre 2016 le 900e anniversaire de la mort de Robert d’Arbrissel.

 Présentation du reliquaire, illumination du cloître à la bougie, concert de musique sacrée, conférence… A l’occasion du 900e anniversaire de la mort de Robert d’Arbrissel, L’Abbaye Royale de Fontevraud rend un hommage exceptionnel à son fondateur.

Dans le cadre de cet événement l’accès à l’Abbaye Royale de Fontevraud sera exceptionnellement gratuit de 14h à 20h samedi 12 novembre et de 10h à 13h dimanche 13 novembre.

PRÉSENTATION DU RELIQUAIRE DE ROBERT D’ARBRISSEL

L’histoire des reliques du « bienheureux » Robert d’Arbrissel est mouvementée. Lors de son décès, ses fidèles se disputent son inhumation. Finalement, le cœur est conservé à Orsan(18170. Maisonnnais)  tandis que le corps est transféré à Fontevraud (49590). Après des épisodes d’oublis et de redécouvertes, la capse contenant les restes de Robert d’Arbrissel et un reliquaire en argent sont confiés en 1847 aux religieuses de Chemillé  (49120) . Aujourd’hui, ces reliquaires sont conservés au sein du prieuré bénédictin de la Barre, à Martigné-Briand (49540). Ils sont présentés à Fontevraud les 12 et 13 novembre, accompagnés d’une exposition expliquant leur histoire et les enjeux attachés aux reliques au Moyen-Âge.

Chasse-Robert-d'Arbrissel-700

Samedi 12 novembre de 14h à 20h et dimanche 13 novembre de 10h à 13h

RELIQUES ET POUVOIR / CONFÉRENCE

Par Etienne Vacquet, conservateur des objets d’arts et antiquités pour le Conseil départemental de Maine-et-Loire.

Samedi 12 novembre à 15h – Attention, place limitées, réservation recommandée – Réservez 

900 ANS DE MUSIQUE SACRÉE / MACADAM ENSEMBLE

Du Graduel de Fontevraud à Arvo Pärt, l’ensemble vocal Macadam Ensemble interprète un programme puisant dans 900 ans de musique sacrée conçu spécifiquement pour cet événement.

Samedi 12 novembre à 17h – Attention, places limitées, réservation nécessaire – Réservez

ILLUMINATIONS / DÉAMBULATION POÉTIQUE ET SPIRITUELLE

A partir de 14h, le cloître et le chœur de l’église abbatiale seront illuminés par 1 800 bougies invitant chacun à une déambulation poétique et spirituelle. Cette mise en lumière exceptionnelle est réalisée par les artistes de Kalalumen qui ont déjà enflammé le Sacré-Cœur, l’église de Saint-Germain-des-Prés, les cathédrales de Monaco, Genève, Lausanne…

kalalumen

Samedi 12 novembre de 14h à 20h – Accès libreEn partenariat avec la Région Pays de la Loire

En activant le lien ci-aprés , vous retrouverez le caractère hyper texte des liens ci-dessus.

http://www.fontevraud.fr/Planifier-sa-journee/Evenement/900-ans-de-la-mort-de-Robert-d-Arbrissel

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble

-R- Le Prieuré de Brioude (43100) ; un temps support d’une réactivation temporaire de l’Ordre de Fontevraud.

Ce prieuré  fondé  en 1637 sous l’Abbesse Jeanne-Baptiste de Bourbon qui y installa la première prieure, Françoise de Fréta, fut  favorisé  par les seigneurs  voisins et  la papauté.

Au cours de la Révolution,  en 1792 , les religieuses furent  contraintes de  quitter leur  monastère. puis en 1827, Mesdames Thouset, anciennes moniales aidées par Mgr de Bonald, réussirent  à rétablir un prieuré  fontevriste à Brioude. Un indult de la Sacrée  Congrégation leur  rendit en 1839 l’usage  des anciens  privilèges de leur Institut.

Le 5 septembre 1849, les supérieures des trois prieurés  fontevristes existant ( Marie Girault pour Chemillé, Marie Carcanaigue  pour Boulaur,  Virginie Faure pour Brioude) se réunirent à Brioude afin d’unifier l’observance.

Aprés 1905 et la séparation de l’Eglise et de l’Etat,  deux professes de Brioude gagnèrent Chemillé (49120) puis à la fermeture de ce dernier prieuré, les moniales s’établirent en 1956 à la Barre, commune  de Martigné-Briand (49540) auprès des Bénédictines missionnaires  de Vanves. Il n’y eut plus alors de religieuses fontevristes.

Poster un commentaire

Classé dans Département 43, Département 49 (c) hors commune de Fontevraud-L'Abbaye

Prieuré Sainte-Marie de Boulaur (32450 SARAMON)

2645_1

http://www.jedecouvrelafrance.com/f-2645.gers-abbaye-boulaur.html

Ce prieuré appelé à l’origine Bonlieu (de Bonus Locus déformé en Bouloc, puis en Boulaur)  était  sur une  hauteur surplombant  la vallée de  la Gimone , au nord de Saramon.  Il fut  fondé  en 1140, sous Pétronille  de Chémillé au diocèse d’Auch par Longebrune (Veuve du Comte Benard Ier  d’Astarac) , qui deviendra prieure, et par  son fils Sancha. Bientôt prospère, Boulaur  essaima  en 1151  dans le diocèse voisin de Comminge. L’avant  dernière Prieure de Boulaur, morte en 1785, appartenait à la famille  Montesquieu-Fezensac.

Lors  des troubles de la Révolution, le monastère et ses dépendances  furent  vendus  le 23 ventose an V  comme  bien nationaux . Mais au début  du XIX e siècle, en 1817, deux anciennes  moniales Madame de de Latour et Madame Thierry prvinrent  au prix de nombreux efforts  à racheter  leur ancien couvent  où elles  fondèrent un pensionnat. Une comunauté religieuse s’étant formée, Boulaur  fut reconnu prieuré  fontevriste par l’ordonnance royale du 13 mai 1847. Puis,  le 5 septembre 1849; les supérieures  des trois prieurés fontevristes ( Marie Girault pour Chemillé,  Marie Carcanaygue pour Boulaur, Virginie Faure pour Brioude se réunirent  en ce dernier lieu pour unifier  l’observance.

Malheureusement , en 1905, avec la séparation de l’Eglise et de l’Etat, elles furent  contraintes de fusionner  avec les Bénédictines espagnoles. Le domaine  fut  racheté par une communauté de moniales cisterciennes qui restaura les bâtiments . Boulaur possède  une église du XIII e siècle , une porte du XII e siècle, un réfectoire du XVI e siècle, un cloître et une trés  belle  statue de la Vierge à l’enfant  datant  du XIII e siècle.

Poster un commentaire

Classé dans Département 32, Uncategorized

-B- PRIEURE FONTEVRISTE DE BOULAUR (32450)

Prieuré de Boulaur (32450) au diocèse d’Auch.

Province  fontevriste  de Gascogne.

L’Abbaye ( prieuré, peut-être plutôt?) Sainte Marie de Boulaur fut fondée en 1142 par Pétronille de Chemillé, abbesse de Fontevraud, l’archevêque d’Auch (32000) et Sanche Ier, né  vers 1045 , comte d’Astarac (32140?). Elle dépendait de l’abbaye de Fontevraud. La première abbesse de Boulaur fut Longuebrune, veuve du comte d’Astarac, qui à la mort de son mari avait décidé d’entrer dans les ordres.

Le monastère tire son nom du latin Bonus Locus, le Bon Lieu, et a donné son nom au village de Boulaur qui s’appelait auparavant Saint Germier, du nom d’un évêque de Toulouse qui évangélisa la région.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_Boulaur

L’église, romane dans sa base, comprend trois travées de voûtes gothiques et deux travées Renaissance. Des fresques du XIVe siècle couvrent les voûtes du chœur et de la travée suivante. À l’intérieur, le cloître est du XVIIe siècle et abrite la statue d’une Vierge à l’Enfant datée fin XIIIe siècle – début XIVe siècle, retrouvée sous un carrelage et baptisée la « Belle Dame » de Boulaur. L’aile Est date de la fin du XIIIe siècle, avec une construction de briques et pierres alternées, remaniée au XVIIe siècle.

http://www.boulaur.org/abbaye-cistercienne-sainte-marie-de-boulaur/index.php?option=com_content&view=article&id=64&Itemid=18

Les religieuses de Sainte-Marie de Fontevrault  de Boulaur, se sont exilées à Vera de Navarra (Espagne).

Là elles ont publié deux  volumes d’une histoire de l’Ordre de Fontevrault  (1100-1908).

FONTEVRAULT. Histoire de l’ordre de Fontevrault (1100-1908) par les religieuses de Ste-Marie de Fontevrault de Boulaur (Gers) éxilées à Vera de Navarra (Esp.).
Auch, 1911-13
2 vol. in-8 br., front., pl.                                                                              Première partie: vie de Robert d’Abrissel.                                                Deuxième partie: les trente-six abbesses qui ont gouverné l’ordre de Fontevrault (1115-1792).

 * L’un intitulé les 36 abbesses de l’Ordre de Fontevrault.                                   

* L’autre intitulé « Histoire des  trois prieurés de Boulaur, Chemillé , Brioude »

Ces deux  volumes appartiennent à la Bibliothêque  du Prytanée militaire de La Flèche.

Poster un commentaire

Classé dans * Espagne, Département 32

-F- DESTINEE DES PREMIERES FONDATIONS FONTEVRISTES

Des trois premières fondations de l’Ordre de Fontevrault : Chemillé (diocèse d’Angers -49-), La Puye (diocèse de Poitiers) et Boulaur (diocèse d’Auch), les deuxièmes et troisièmes sont toujours occupées par des religieuses et moniales.

La Puye (86- Vienne), prieuré fontevriste de 1111 à 1793  est la maison mère de la congrégation des filles de la Croix qui a fondé l’école Saint André devenue l’Institution Saint André à Saumur.

http://www3.planalfa.es/fillesdelacroix/

Quant à l’Abbaye Sainte Marie de Boulaur (32-Gers), les dernières fontevristes l’ont quittée à la fin du XIX° siècle pour l’Espagne. Elle est, depuis la fin de la dernière guerre, à nouveau occupée par des moniales cisterciennes.

http://www.boulaur.org/abbaye-cistercienne-sainte-marie-de-boulaur/index.php?option=com_content&view=article&id=64&Itemid=18

Poster un commentaire

Classé dans * Espagne, Département 32, Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Département 86