Archives de Tag: Prieuré de Fontaines-en-France

-N- PRIEURE FONTEVRISTE DE NOTRE-DAME des MARAIS (77).

Notre-Dame des Marais(1129). 77100 (?) (Diocése de Meaux) dans la même province de France .                                                                                                                Prieuré incendié en 1198.

Fille de Fontaines-en-France. Fondée par Thibault Comte de Champagne  sur les bord du Grand-Morin , prés de Meaux. Dix religieuses  venues de Fontaine s’y installèrent  et connurent une réelle  postérité  grâce à d’importantes donations ; Le monastère ayant été incendié en 1198, les moniales s’en revinrent à l’abbaye-mère.

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

-F- Ajout de la longue ANALYSE consacrée au PRIEURE fontevriste DE FONTAINES-EN-FRANCE dans la page traitant des prieurés de l’Ordre de Fontevraud situés en France.

Prieuré de Fontaines-en-France  (1124) ou Fontaine-les-Nonnes  au diocèse de Meaux. Commune  d’Etrepilly  (77139) Département de Seine- et- Marne

 Voir la notice qui lui est consacrée dans la page intitulée:                                                                               LES PRIEURÉS DE L’ORDRE DE FONTEVRAUD et autres implantations fontevristes SITUÉS EN FRANCE

   Page à laquelle  conduit ce lien :https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/les-prieures-de-lordre-de-fontevraud/

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

-F- PRIEURE DES FILLES-DIEU DE PARIS (75)

Les Filles-Dieu  (1495) au diocèse de Paris. Attesté au XVIIe siècle.

Prieuré de la Province fontevriste  de France

Cet ancien couvent  situé rue  Saint-Denis à Paris  avait été fondé en 1226 par Guillaume  III (? ) evêque  de Paris  « pour retirer  des pécheresses, qui pendant toute leur vie,  avaient abusé de leur  corps  et à la fin  étaient en mendicité ».

Charles VIII  ordonna par lettres patentes  du 27 décembre 1483 que cette maison, suite à de nombreux désordres, serait  occuée à l’avenir par des filles de Fontevraud.

En 1495,  il fut réformé et  compris dans l’ordre de Fontevrault à la suite  de l’intervention de Jean-Simon de Champigny évêque de Paris et que les Religieuses de Fontevrault, qui venaient des prieurés  fontevristes de la Magdeleine-lez-Orléans  et de Fontaine-lez-nones ou de Fontaine -en -France (près de Meaux), prirent possession du couvent désormais nommé « couvent des Filles-Dieu », elle prirent aussi à cette occasion le nom de Filles-Dieu

On rebâtit alors  la maison ainsi que l’église  qui fut décorée de sculptures  de François  Anguier. Toutes deux ont été démolies en 1798 et l’on construisit sur leur emplacement  une rue et un passage (du Caire)

Epitaphe  de Cantien Hué, Recteur de l’université de Paris,  Visiteur , encore en 1501, de l’ordre de Fontevraud mort le 4 avril 1502 et inhumé  dans une des chapelles  de l’église fontevriste des Filles -Dieu de Paris.

Epitaphe :

Ci –Gist 

Cantien Hûe, digne de mention

Du monde,  de la chair, du diable

Ayant  victoire, de louable

Et celeste  conversation ;

Lequel,an mil cinq cent et deux,

De Saint Ambroise, jour  et feste,

Sexagénairet vertueux

Rend l’esprit, eléve l’ateste*.

* NDLRB. Comprendre, c’est un de ses anciens élèves qui l’atteste. 

Poster un commentaire

Classé dans Département 75