Archives de Tag: Prieuré de Hautes-Bruyères

François Ier et l’Abbaye de Fontevrault.

Encore duc de Valois, François  Ier  s’etait rendu pour la première  fois à l’Abbaye  de Fontevrault en 1507, à l’âge de 13 ans. Il y retourna le 6 juin 1517, accompagné de son épouse, la reine  Claude,  de sa mère, Louise de Savoie et  de la Cour  afin de remettre sa  soeur naturelle, Madeleine de Bourbon à l’Abbesse réformatrice Renée de Bourbon. Il désirait qu’ainsi, Madeleine, Abbesse de Jouarre (77640), fut informée  des nouvelles  constitutions de l’Ordre de Fontevrault pour être  capable par la suite de réformer sa propre abbaye.

Deux ans  après, le 17 janvier 1519, il introduisit  des religieuses fontevristes à l’abbaye  de Sainte Croix dont l’Abbesse Marie  Berlande fut transférée  à Fontevraud.

En effet, François Ier  qui avait  signé le 18 août 1516 un concordat avec le Pape Léon X,  qui lui donnait la nomination aux  bénéfices, tâchait de réformer  toutes les abbayes. Peu à peu, l’élection de l’Abbesse par la Communauté  religieuse  ne sera  plus que l’entérinement  de la  volonté royale.

François Ie  fit de nombreuses  donations à l’Abbaye  de Fontevraud  qui permirent de nombreuses constructions. A sa mort, et  suivant  son souhait, son coeur  et ses entrailles  furent  conservées au prieuré de Haute-Bruyères (Commune  de Montfort l’Amaury- 78490-.)

Le dallage  de la salle  capitulaire  de l’Abbaye royale  comporte, entre autres symboles, le « F » et la salamandre gravés dans la pierre, témoignant  de l’influence du roi François Ier sur l’Ordre de Fontevrault.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Département 49 (d) Abbaye-Bagne de Fontevraud-L’Abbaye, Département 86, Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble

-S- Style de références bibliographiques afférent à « UNE GUERISON MIRACULEUSE » d’une religieuse fontevriste du prieuré des Hautes-Bruyères (78640).

NDLRB. Contrairement à ce qu’une lecture  (trop) rapide pourrait  vous laisser  croire, les cinq références  bibliographiques ci- dessous ne sont pas identiques même si l’information initiale qu’elles ont à transmettre  est naturellement la même. Mais ce qui doit être plus particulièrement  souligné c’est que l’exemple choisi pour apprendre à utiliser des références  bibliographiques correctes soit en rapport avec l’ordre  monastique de Fontevraud.

Quant au fond  de cette guérison, vous trouverez  ci-après le lien qui vous permettra de prendre connaissance  de ce  que ce  dictionnaire monastique  de l’ordre de Fontevrault a mis en ligne à son sujet:                                                                                                                                                                                                                            P- UNE RELIGIEUSE FONTEVRISTE* DU PRIEURE DE HAUTES-BRUYERES (78690) guérie « miraculeusement » grâce au Diacre Paris. https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2012/02/04/p-une-religieuse-fontevriste-du-prieure-de-la-chaise-dieu-du-theil-27580-guerie-miraculeusement-grace-au-diacre-paris/

* le nom de cette religieuse est parfois orthographié : « le Moine » et non « Lemoine » en un seul mot  comme dans cette mise en ligne.

————-

Styles de références bibliographiques pour « Déclaration de Madame Lemoine, religieuse de Hautebruiere, ordre de Fontevraud; au sujet de sa guérison miraculeuse operée au tombeau & par l’intercession de M. de Paris, dans le cours d’une neuvaine commencée le 20 septembre 1731. Avec les certificats des médecins, chirurgiens, & autres personnes qui ont eu connoissance de sa maladie. »

APA (6th ed.)
Lemoine, M. A. (1731). Declaration de Madame Lemoine, religieuse de Hautebruiere, ordre de Fontevraud: Au sujet de sa guérison miraculeuse operée au tombeau & par l’intercession de M. de Paris, dans le cours d’une neuvaine commencée le 20 septembre 1731. Avec les certificats des médecins, chirurgiens, & autres personnes qui ont eu connoissance de sa maladie. Paris?.

Chicago (Author-Date, 15th ed.)
Lemoine, Marie Anne. 1731. Declaration de Madame Lemoine, religieuse de Hautebruiere, ordre de Fontevraud; au sujet de sa guérison miraculeuse operée au tombeau & par l’intercession de M. de Paris, dans le cours d’une neuvaine commencée le 20 septembre 1731. Avec les certificats des médecins, chirurgiens, & autres personnes qui ont eu connoissance de sa maladie.

Harvard (18th ed.)
LEMOINE, M. A. (1731). Declaration de Madame Lemoine, religieuse de Hautebruiere, ordre de Fontevraud; au sujet de sa guérison miraculeuse operée au tombeau & par l’intercession de M. de Paris, dans le cours d’une neuvaine commencée le 20 septembre 1731. Avec les certificats des médecins, chirurgiens, & autres personnes qui ont eu connoissance de sa maladie.

MLA (7th ed.)
Lemoine, Marie A. Declaration De Madame Lemoine, Religieuse De Hautebruiere, Ordre De Fontevraud: Au Sujet De Sa Guérison Miraculeuse Operée Au Tombeau & Par L’intercession De M. De Paris, Dans Le Cours D’une Neuvaine Commencée Le 20 Septembre 1731. Avec Les Certificats Des Médecins, Chirurgiens, & Autres Personnes Qui Ont Eu Connoissance De Sa Maladie. Paris?, 1731. Print.

Turabian (6th ed.)                                                                                                                                                                                                                                                                              Lemoine, Marie Anne. Declaration de Madame Lemoine, religieuse de Hautebruiere, ordre de Fontevraud; au sujet de sa guérison miraculeuse operée au tombeau & par l’intercession de M. de Paris, dans le cours d’une neuvaine commencée le 20 septembre 1731. Avec les certificats des médecins, chirurgiens, & autres personnes qui ont eu connoissance de sa maladie. 1731.

http://www.worldcat.org/title/declaration-de-madame-lemoine-religieuse-de-hautebruiere-ordre-de-fontevraud-au-sujet-de-sa-guerison-miraculeuse-operee-au-tombeau-par-lintercession-de-m-de-paris-dans-le-cours-dune-neuvaine-commencee-le-20-septembre-1731-avec-les-certificats-des-medecins-chirurgiens-autres-personnes-qui-ont-eu-connoissance-de-sa-maladie/oclc/224363803?page=citation

Poster un commentaire

Classé dans Département 78