Archives de Tag: Prieuré de la Chaise-Dieu

L’ordre monastique de Fontevraud dans l’Encyclopédie Wikipédia (II). Liste des Abbayes normandes

Le prieuré fontevriste Notre-Dame de la Chaise-Dieu à Chaise-Dieu-du-Theil (27580)* est abusivement qualifié d’abbaye.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_abbayes_normandes

* https://fr.wikipedia.org/wiki/Chaise-Dieu-du-Theil

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 27

-L-Livre d’instruction pour religieuses novices et professes, par Jean Henry , Chantre de l’Eglise de Paris.

CALAMES. Catalogues en ligne  des archives et manuscrits de l’enseignement supérieur.

Manuscrits de la bibliothèque du château de Chantilly

Ms 1-215 THÉOLOGIE

Ms 118-186 SAINTS-PÈRES, THÉOLOGIENS, SERMONS, ETC

Livre d’instruction pour religieuses novices et professes, par Jean Henry

Cote : Ms 158

Date : XVe siècle

Langue : français

Description physique : Papier. 65 feuillets. 265 × 193 mm. Reliure veau marbré, aux armes de Bourbon-Condé.

Description :

Début : « A religieuse et devote fille en Jhesu Crist Marie Gastarde, novice en l’ordre de Fontevrault au couvent de Chaire-Dieu, Jehan Henry, chantre indigne de l’église de Paris, grace de bien preseverer en la saincte reformation… »

 

Imprimé par Jehan Petit, 1516, in-8o, car. goth

Provenance : Ce ms. figure sous le no 234 dans l’inventaire des ms. du connétable de Bourbon, dressé en 1523 à Moulins

Ancienne cote : Ms 659Auteur :     Henry, Jean (14..-14..)

Dédicataire :       Gastarde, Marie (14..-14..)

Propriétaire préc. :       Bourbon, Charles (1490-1527 ; duc de)

Propriétaire préc. :       Condé, Louis de Bourbon (1621-1686 ; prince de)

Propriétaire préc. :       Condé (famille de)

Œuvre :      Livre d’instruction pour religieuses novices et professes

Sujet :        Petit (Jean)

Sujet :        Condé (famille de) – Reliures aux armes

Sujet :        Reliures aux armes

Sujet :        Condé (Hôtel de), à Paris

Sujet :        Moulins (Château de) – Inventaire de la « librairie » du connétable de Bourbon

 

CALAMES. Catalogues en ligne  des archives et manuscrits de l’enseignement supérieur

 

Poster un commentaire

Classé dans Département 43, Département 75, Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble

-C- Prieuré de LA CHAISE-DIEU (27580 CHAISE-DIEU-DU-THEIL)

27580  CHAISE-DIEU-DU-THEIL

Eglise Notre -Dame   du Theil

Les communes de Chaise-Dieu qui signifie « casa » ou « maison de Dieu » et du Theil ont été réunies en 1836. Présence d’un ancien Prieuré du XIIe, de l’Ordre de Fontevrault, bâtiments conventuels en damier de pierre, brique rouge et silex. Certains bâtiments persistent et sont bien conservés, par contre il ne reste de l’église prieurale que des vestiges du XIIe. Église Notre Dame du Theil XIIe, remaniée au XVI et XIXe.  Statuaire des XVe, XVIe et XVIe.

http://patrimoine-religieux-eure.a3w.fr/DetailElement.aspx?numStructure=54784&numElement=30154

Poster un commentaire

Classé dans Département 27, Uncategorized

-E- Epitaphe de PRIEURES du PRIEURE fontevriste de la CHAISE-DIEU du THEIL (27580)

bec_0373-6237_1881_num_42_1_T1_0256_0000

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bec_0373-6237_1881_num_42_1_462345

Le lien ci-après  permet de voir  une  carte postale représentant l’hôtel du cheval noir dont il est  question dans la notice ci-dessus.  http://www.delcampe.fr/page/item/language,F,id_enchere,0069965939,var,27-BOURTH-Hotel-du-CHEVAL-NOIR.html

Poster un commentaire

Classé dans Département 27

P- UNE RELIGIEUSE FONTEVRISTE DU PRIEURE DE HAUTES-BRUYERES (78690) guérie « miraculeusement » grâce au Diacre Paris.

  • NDLRB. L’orthographe originale , y compris l’emploi de majuscules, a été  conservée dans les textes qui suivent.Certificat du Père Jahan, Religieux de l’Ordre de FontevraudJe Soussigné  Religieux de Fontevraud, Confesseur de la Communauté de la Chaise-Dieu , Prieuré du même Ordre, certifie à tous  qu’il appartiendra , avoir vu  la Sœur Le Moine, Religieuse de Hautebruyère, dans un voyage que j’ai fait  dans cette Maison au mois d’avril dernier , tellement incommodée d’une cuisse, qu’elle ne pouvait marcher  sans un secours étranger , ni se soutenir sans l’aide d’une canne. Je fus si touché du facheux état  où je la  trouvai réduite, qu’attendu le mauvais succès de tous les remêdes qu’elle avait  faits,  j’évrivis au Révérend Pere Visiteur  de sa Province, résidant alors à Fontevraud, pour lui attester  la réalité de  sa maladie & lui obtenir Obedience  afin d’aller chercher  en sa famille les secours que  sa Maison  ne pouvait facilement   lui procurer.Sa conscience  tendre & délicate resista d ‘abord à cette démarche nécessaire : mais comme elle avait en moi une entière confiance, ayant eu la conduite de son âme  pendant trois ans  que j’ai demeuré  dans cette Maison  en qualité de  second Confesseur, je l’y determinai de l’avis des Médecins & Chirurgiens  dudit lieu , & de celui de  Monsieur Vergne, Docteur en la Faculté de Paris , qui y était venu pour soulager une autre Religieuse malade. Résidante  en cette ville de Paris, elle m’a fait part  plusieurs fois  des consultations de Médecins qu’elle  voyait, qui ne lui laissaient  aucune espérance de  guérison. C’est  ce qui la determina à aller la solliciter  sur le Tombeau  de Monsieur FRANCOIS DE PARIS *  , où elle m’a assuré l’avoir obtenue  vers la fin du mois de septembre dernier.J’ai été le premier  à qui elle  elle a fait part de cette merveille ; & à peine rentrée en sa Communauté, elle me manda  pour aller reconnaître les effets de la Toute-puissance de Dieu. J’en fus témoin  le 23 octobre dernier que je me transportai de nouveau en cette dite , où je la vis le même jour marchant avec facilité, agilité, légereté ; elle me dit  dans le même temps , qu’elle ne devait qu’à Dieu, & et à l’intercession de Monsieur de Pâris, le recouvrement  de sa  santé despérée ; & elle me protesta, qu’elle ne l’avait  demandée au Seigneur que pour manifester en  sa persone la sainteteté de ce fidèle  Serviteur, & la canonicité de la Cause  qu’il a soutenue jusqu’à la mort.C’est en foi de toutes  ces connaissances pariticulières que j’ai eues, & dela  maladie &  de l’inutilité de ses remèdes & desa guérison miraculeuse , que j’ai délivré  le présent certificat   pour servir  toutefois  & quand  besoin sera.Fait  à la Chaise-Dieu le 17 novembre 1731.

    Signé  F.C. Jahan.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_de_P%C3%A2ris

1 commentaire

Classé dans Département 78

-L- PRIEURE FONTEVRISTE DE LA CHAISE DIEU DU THEIL (27580)

Prieuré de La Chaise-Dieu (du Theil)  (27580) au diocèse d’Evreux

« Jusqu’au  XII e  siècle  le site se nommait le Désert. Il y existait un ermitage. L’édification d’une chapelle nommée Chaise-Dieu, commence à donner vie au site. Lorsque fut fondée une abbaye en 1132, la chapelle prit le nom de Vieille-Chaise-Dieu. Vers 1140 le nom de « Casa dei » est approuvé. Le prieuré de l’ordre de  Fontevrault investit l’ancienne abbaye qui devient Prieuré de Fontevrault de Chaise-Dieu, où vivaient des religieuses. Cette partie du village contient encore des architectures du XIIe siècle :                                                                                                                                                                          – La maison de la Prieure à l’intérieur du couvent                                                                                                   – la chapelle Saint-Jean destinée aux serviteurs des religieuses (cependant seule la façade en briques, grès et damier de silex du couvent se trouvent dans leur état d’origine)                                        – le lavoir  restauré avec des tabliers à mouliners adaptables selon la hauteur de l’eau                                                    – le four à pain  collectif   »                                                                                                                       http://fr.wikipedia.org/wiki/Chaise-Dieu-du-Theil

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

-C- DEUX RELIGIEUSES DU PRIEURE FONTEVRISTE DE LA CHAISE-DIEU.

« Pétronille et Odeline  de Chambray,  filles de Jean I er  et de Marguerite  du Fresne qui furent religieuses à la Chaise-Dieu, Ordre de Fontevraud. L’an 1283 , au mois d’avril, leur Père aumôna à ce monastère Huit livres de rente à prendre  sur la terre de  Chambray, du consentement de jean de la  Ferté-Fresnel, son cousin germain, aîné de la maison   et du Parage ».

http://books.google.fr/books?id=Bh8VAAAAQAAJ&pg=PA166&dq=%22P%C3%89tronille+%26+Odeline,+qui+furent+Religieuses+la+Chaise-Dieu,+Ordre+de+Fontevrault%22&hl=fr&sa=X&ei=xvr9TpOSO5Of8gPts-meAQ&ved=0CDsQ6AEwAA#v=snippet&q=p%C3%A9tronille%20et%20odeline&f=false

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

-R- RUINES. UN PRIEURE FONTEVRISTE ABANDONNE au DEBUT DU XVIe. La Chaise-Dieu (27580)

 » Au cours d’une  visite  archi-diaconale, lors d’une halte, Jean Henry découvre un prieuré fontevriste en ruine (la Chaise-Dieu*). Amer, il conclut : « ‘le temps passe ‘» »

Jean Henry, Le livre des réformations. Paris 1516. Fol  a2v°                                                  Les moines au temps des réformes: France, 1480-1560 Par Jean-Marie Le Gall ; avant-propos de Nicole Lemaître. Epoques   Champ Vallon p. 142.

* Prieuré fontevriste  de Chaise-Dieu. 27580 Chaise-Dieu-du Theil

Poster un commentaire

Classé dans Département 27