Archives de Tag: Raoul de la Futaie

-C- Chateaubriand fait l’éloge de L’ORDRE de FONTEVRAULT dans le GENIE DU CHRISTIANISME ( Notice du 8 février 2013 refondue le 28 janvier 2015)

 Fontevrault ( écrit de façon contemporaine : Fontevraud) fut une véritable colonie établie par Robert d’Arbrissel dans un pays désert, sur les confins de l’Anjou et de la Bretagne. Des familles entières cherchèrent un asile sous la direction de ces Bénédictins il s’y forma des monastères de veuves, de filles, de laïques, d’infirmes et de vieux soldats. Tous devinrent cultivateurs, à l’exemple des Pères, qui abattaient eux-mêmes les arbres, guidaient la charrue, semaient les grains et couronnaient cette partie de la France de ces belles moissons qu’elle n’avait point encore portées.

Les infirmeries Saint-Benoît de Fontevraud vues de la colline dominant le Prieuré saint Lazare

Le chevet de l’Abbatiale Sainte Marie de Fontevraud

  La colonie fut bientôt obligée de verser au dehors une partie de ses habitants et de céder à d’autres solitudes le superflu de ses mains laborieuses. Raoul de la Futaye, compagnon de Robert, s’établit dans la forêt du Nid-du-Merle , et Vital ( NDLRB . dit Vital de Savigny , autre bénédictin, dans les bois de Savigny – 50640). La forêt de l’Orges, dans le diocèse d’Angers, Chaufournois ( 37360. Rouziers de Touraine) , aujourd’hui Chantenois, en Touraine  ( NDLRB : Orthogrape actuelle, L’encloître en Chaufournais); Bellay, dans la même province ; la Puie, en Poitou (86260) ; l’Encloître (86140), dans la forêt de Gironde ( NDLRB : Orthogrape actuelle, Lencloître) ; Gaisne(86420), à quelques lieues de Loudun ; Luçon( NDLRB . Tusson ? 16390,) dans les bois du même nom ; la Lande, dans les landes de Garnache ; la Madeleine (NDLRB . Orléans -45000-) , sur la Loire ; Bourbon, (NDLRB. Orthographe actuelle,  Boubon- CUSSAC 87150) en Limousin ; Cadouin, en Périgord(24480) ( NDLRB. Ce prieuré a cessé asez  vite d’être  une ilmplantation fontevriste)  ; enfin Haute-Bruyère( Saint-Rémy-l’ Honoré (78690), près de Paris, furent autant de colonies de Fontevrault, et qui pour la plupart, d’incultes qu’elles étaient, se changèrent en opulentes campagnes.François-René de Chateaubriand
Extrait du Génie du christianisme (paru en 1802)http://savignyenveron.free.fr/Fontevraud.htm

Et aussi .

http://fr.wikisource.org/wiki/Génie_du_christianisme/Partie_4/Livre_6/Chapitre_VII

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Abbaye royale de Fontevraud, Département 16, Département 24, Département 37, Département 45, Département 49 (a), Département 50, Département 78, Département 86, Département 87, Vie du Blog

-R- Robert d’Arbrissel, Raoul de la Fûtaie et Robert de Locunan : la trinité érémitique bretonne de la fin du 11e siècle

Pas question pour nous de donner ici un portrait de Robert d’Arbrissel dont
« l’étonnante figure » et « l’impossible sainteté » ont fait récemment l’objet d’approches
renouvelées par le regretté Jean-Marie  (NDLRB. Jean-Marc !) et l’innovant Jacques Dalarun; mais
seulement dire que certains éléments de sa biographie doivent être reconsidérés à la
lumière des travaux de ces deux chercheurs, de même que les caractères originaux de la
fondation de Fontevraud.

Ainsi en est-il de la durée de la retraite au « désert » de Robert :
sans doute moins de cinq années au total, divisées en deux périodes, ce qui est finalement
assez court rapporté à la durée de vie d’un septuagénaire.

Egalement de la question du synéisaktisme, qui paraît avoir été l’ascèse privilégiée par Robert : cette pratique
contenait-elle en germe la dimension de mixité de Fontevraud ; ou bien le fondateur du
monastère s’est-il inspiré en l’occurrence d’un modèle préexistant ?

…….

http://www.academia.edu/1205367/Robert_dArbrissel_Raoul_de_la_Futaie_et_Robert_de_Locunan_la_trinite_eremitique_bretonne_de_la_fin_du_11e_siecle

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud