Archives de Tag: Sainte -Marthe (Gaucher de)

-S- Charles de SAINTE-MARTHE, Poète né à Fontevraud en 1512.

Charles de Sainte Marthe est né à Fontevraud en 1512, mort en 1553 ou 1555. Il est le fils de Gaucher de Sainte-Marthe, sieur de Lerné (37500), au cours du procès duquel le père de  Rabelais  aurait pris la défense des communes environnantes. Le sieur de Lerné aurait inspiré le personnage de  Pichrochole à François Rabelais.

Charles fut d’abord professeur de théologie à l’Université de Poitiers (86000). Il fut ensuite maître des requêtes auprès de la reine Marguerite  de Navarre à Nérac (?) 47600.

Charles se fit connaître comme poète latin avec un livre de Poésies françoises. On lui confia le soin d’éditer Marot après la mort de ce dernier. Voir ci-dessous les vers qu’il écrivit à la mort de Marot.

Il fut un bruit, ô Marot, qu’étais mort,
Et ce faux bruit un menteur assura :
L’un d’un côté se plaignait de ta mort,
Faisant regret qui longuement dura ;
L’autre par vers piteux la déplora,
Jetant soupirs de dur gémissement.
Moi de grand deuil pleurant amèrement,
Duquel était ma triste âme saisie :
Las ! dis-je, mort est notre ami Clément,
Morte donc est française poésie.

http://jcraymond.free.fr/Celebrites/S/SainteMarthe/Charles1512.php

Poster un commentaire

Classé dans Département 37, Département 47, Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye, Département 86

-F-COMMENT LE futur ROI FRANçOIS I er ECHAPPA A LA MORT EN L’ABBAYE DE FONTEVRAUD en 1507 .

La scène se passe  en l’an 1507, François , comte d’Angoulême, qui deviendra roi de France en 1515, vient en l’abbaye  royale  rendre  visite à sa tante, Renée de Bourbon,  27 éme Abbbesse de l’Ordre de Fontevraud ( (1468-1534).

Le  bourg de fontevraud est en ébulition  suite à la récente  décision de l’abbesse de rétablir la clôture et c’est alors qu’une pierre lancée à la volée  par dessus le mur  de  l’abbaye  vient  toucher au front le  jeune Prince  alors âgé seulement de 13 ans et le blesse gravement.

Même si le prince n’est pas alors le roi potentiel de la France, l’émotion , on le  comprend, est très  vive dans l’enclos abbatial  et l’on remet le sort du jeune homme  entre les mains  de Gaucher de Sainte-Marthe, seigneur de Lerné en Touraine et médecin personnel de l’Abbesse et François sera sauvé.

On ne sait  si ces  bons soins  expliqueront  la décision d’inhumer le coeur et les entrailles de François, devenu  roi,  dans le prieuré fontevriste de  Hautes-Bruyère  après sa mort survenu à Rambouillet en 1547.

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye