Archives de Tag: Siefar

Jeanne de France (1608-1670). 31 éme Abbesse de l’Ordre in Dictionnaire des femmes de l’Ancien Régime.

16371670 : Jeanne-Baptiste de Bourbon (16081670).

Le 12 mai 1624, elle prend l’habit de religieuse et le nom de Saint-Maur. Au mois de décembre de la même année, elle quitte Chelles pour l’abbaye de Fontevraud (diocèse de Poitiers), où elle est nommée coadjutrice. En 1637, elle y devient abbesse mais ne reçoit la bénédiction abbatiale que le 22 mai 1639. En tant que chef et générale, elle gouverne, en souveraine absolue, un ordre autocéphale et double (original et unique en France au XVIIe siècle) dont les femmes suivent la Règle de saint Benoît et les hommes celle de saint Augustin. De plus, elle tient son autorité de la papauté et de la monarchie.

La suite de cette passionnante  notice grâce à l’ouvrage  : Dictionnaire des femmes de l’Ancien Régime auquel conduit le lien ci-dessous : http://www.siefar.org/dictionnaire/fr/Jeanne_de_France_(1608-1670)

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-P- LE GRAND ORDRE DE FONTEVRAUD ETAIT RICHE DE 53 PRIEURES EN 1604.

Aprés que cette Princesse (NDLRB. Antoinette d’Orléans-Longueville , en religion Antoinette de Sainte Scholastique ) eut passé 7 ans en ce désert délicieux (NDLRB. Au couvent des feuillantines de Toulouse) , où reluisante en toutes les vertus Religieuses, elle exerçoit la charge de Prieure, avec un contentement indicible de toutes ses soeurs: Dieu inspira le Pape Clement VIII (1536-1592-1605. qui avoit appris de bonne part comme Antoinette de Sainte Scholastique avoit fait un signalé progrez en la vie spirituelle dans cette Maison des Meres Feuillantines de Tolose: il luy commanda de quitter ce Monastere, afin de prendre l’Administration de la célèbre Abbaye de Fontevraud sur les limites de ces trois Provinces, l’Anjou, le Poictou et la Touraine, aprés le decez de Leonor de Bourbon Abbesse, tante unique du Roy Henry le Grand. A quoy elle eut beaucoup de peine à se résoudre, faisant de continuelles remonstrances à sa Sainteté, pour luy faire sçavoir qu’elle n’estoit pas capable de commander; aussi nous verrons en cette vie, qu’elle ne voulut jamais prendre la qualité d’Abbesse ny de Coadjutrice, tous les sept années qu’elle y a demeuré, jusques au decez d’Eleonor qui mourut l’an 1611.

Cette devote Princesse ayant donc esté tirée à toute force par le commandement du Vicaire de Dieu en terre, de son Monastere de Tolose, pour estre mise comme une lampe ardente sur un haut chandelier, et pour faire voir la lumiere de ses bons exemples, dans le grand Ordre de Fonte-Evraud peuplé maintenant de 53 Monasteres. Congregation sainte, qui dépend immediatement du Saint Siege, et s’est jadis répandue en Angleterre, en Espagne et au Levant, et a esté gouvernée en ces derniers siecles par plusieurs Princesses de la Maison de France, à sçavoir Isabelle de Valois, Marie de Bretagne, Anne d’Orleans ou de Valois soeur du Roy Louis XII. Renée, Louise, et Eleonor de Bourbon, une autre de Bourbon Lavedan, et Jeanne Baptiste legitimée de France, qui tient aujourd’huy la Crosse de cette Abbaye là et gouverne cet Ordre sacré, lequel s’est maintenu dans l’observance reguliere durant les guerres civiles.

http://www.siefar.org/dictionnaire/fr/Antoinette_d’Orléans-Longueville/Hilarion_de_Coste

L’on  notera avec intérêt le membre de phrase ci-dessus  suivant   » Congregation sainte, …  jadis répandue en Angleterre, en Espagne et au Levant » d’où il parait possible d’inférer que l’Ordre monastique de Fontevraud  fut aussi implanté  en « terre sainte » même  si je ne  dispose d’aucune autre source au moment où j’écris ces lignes.

Poster un commentaire

Classé dans * Levant, Département 31, Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-C- CALENDRIER DES FÊTES PARTICULIERES A L’ORDRE DE FONTEVRAUD

En tant que chef de la liturgie, l’abbesse préside aux offices religieux, notamment les plus importants (doubles de première classe du bréviaire romain ou considérés comme tels, hymnes du psautier). En plus des fêtes générales, elle peut célébrer, par autorisation pontificale, celles particulières à l’ordre.                                                                                                                                             En 1644, elle fait imprimer le calendrier des fêtes particulières à Fontevraud. On constate la fidélité au rite romain, étant donné le privilège de dépendance immédiate du Saint-Siège et un attachement profond à la spiritualité de la croix. Les Fontevristes insistent sur les derniers moments de la vie du Christ et Jeanne-Baptiste de Bourbon affectionne ces « mystères du Christ ».

http://musea.univ-angers.fr/rubriques/elements/imprime.php?ref_notice=486

En tant que responsable de la liturgie et avec autorisation pontificale, l’abbesse  fait imprimer, en 1644, le Calendrier des Fêtes particulières à Fontevraud, qui traduit sa fidélité au rite romain, son attachement profond à la spiritualité de la croix et son dévouement à la monarchie.

http://www.siefar.org/dictionnaire/fr/Jeanne_de_France_(1608-1670)

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

-J/P- OCTROI DE JURIDICTION ET DE PRELATURE A l’ABBESSE JEANNE-BAPTISTE DE BOURBON

Dans   les lignes  ci-dessous l’on parle de juridiction.  Cela veut  dire non seulement  que l’Abbesse était « maîtresse  chez  soi » dans son Ordre mais qu’elle était exempte  de toute  subordination à l’égard des évêques. Quant au terme prélature, il ren voit  aux prérogatives ,souvent honorifiques , dont pouvait se prévaloir un prélat, et  en l’occurence ,  l’abbesse à son imitation.

L’Abbesse  tient son autorité de la papauté et de la monarchie. Son ordre dépend directement de Rome ce qui lui permet d’être autonome par rapport à l’Eglise de France et exempte de toute juridiction épiscopale. Quant à la protection royale, elle se traduit par de nombreuses exemptions fiscales et surtout la possibilité de pouvoir faire évoquer les procès de l’ordre au Grand Conseil

http://www.siefar.org/dictionnaire/fr/Jeanne_de_France_(1608-1670)

Type : texte imprimé, monographie
Auteur(s) :  France
Louis 13 (roi de France ; 1601-1643)
Rubrique de classement :  [Acte royal. 1638-12]
Titre(s) :  [Lettres patentes approuvant les bulles et décrets du Saint Siège, qui donnent à Jeanne-Baptiste de Bourbon, abbesse de Fontevrault, et aux abbesses qui lui succèderont, juridiction et prélature au temporel et au spirituel, sur tous les religieux et religieuses dudit ordre] [Texte imprimé] : [Saint-Germain-en-Laye, décembre 1638]
Publication :  [S.l.], [1638]
Description matérielle :  8 p. ; in-4°
Sujet(s) :  Bourbon, Jeanne-Baptiste de (1608-1670)
Ordre de Fontevraud — StatutsNotice n° : FRBNF33818115
Précisions sur l'exemplaire
1 Tolbiac – Rez-de-jardin – magasin
F- 23611 (278BIS) support : livre
Demande de reproduction
Réserver le document

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud