Archives de Tag: Suzanne Tunc

Ne manquez pas les travaux de Joëlle GAUTIER-ERNOUL. Robert d’Arbrissel in https://prieuresfontevristes.wordpress.com

Nous vous avions déjà informé de cette bonne nouvelle le 27 juillet 2016

https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2016/07/27/courrez-voir-ce-site-en-devenir-qui-va-devenir-un-must-en-matiere-detudes-fontevristes/

Mais depuis ce site à grandi et des visites régulières combleront les passionnés de l’histoire fontevriste avec un tropisme plus particulièrement marqué sur l’histoire des Prieurés.

Pour autant, il a paru à Madame Gautier-Ernoul qu’elle ne pouvait commencer sa grande œuvre sans parler aussi, sans parler d’abord du fondateur de l’ordre Robert d’Arbrissel . Et voici la conclusion des analyses qu’ellle lui a consacrées

 

 Joëlle Gautier-Ernoul

Extrait du Site « Prieurés fontevristes »

enfance-r-a-m-de-montrond

Enfance de Robert d’Arbrissel. Tiré de Mont-Rond, Vie du Bienheureux Robert d’Arbrissel.

 

Robert d’Arbrissel est loin d’être tombé dans l’oubli, les récents travaux de Jean-Marc Bienvenu, Dom J Becquet, de Jacques Dalarun et de Suzanne Tunc, entre autres, révèlent « l’importance de sa place parmi les ermites et les fondateurs d’Ordres de son temps » (25)

 

[25] Bienvenu (Jean-Marc), L’étonnant fondateur de Fontevraud, p. 181.

 

https://prieuresfontevristes.wordpress.com/robert-darbrissel/

 

Poster un commentaire

Classé dans Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble

Suzanne Tunc. De l’élection des abbesses de Fontevraud à leur nomination par le roi.

        « Suivant la règle bénédictine, l’Abbesse devait être élue… Ainsi en fût-il à Fontevrud jusqu’au concordat de 1516.  au roi revint alors la nomination à tous les  bénéfices majeurs. L’influence royale se fit alors discrète… En 1670, Louis XIV nomma directement Gabrielle de Roche chouart, soeur de Madame de Montespan. La nomination par le roi fut alors la règle jusqu’à la disparition de Fontevraud en 1792.
Tunc S. De l’élection des abbesses de Fontevraud à leur nomination par le Roi . In: Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest. Tome 99, numéro 3, 1992. pp. 205-213.

doi : 10.3406/abpo.1992.3428
url :/web/revues/home/prescript/article/abpo_0399-0826_1992_num_99_3_3428

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Abbesses de l'Ordre

-F-FEMINIITE ET MINISTERE par Suzanne Tunc. Ce que Robert d’Arbrissel n’avait pourtant jamais proposé.

Feminité et Ministere par Suzanne Tunc

CHAPITRE II      La féminité est-elle compatible avec les ministères ordonnés ?

Les propositions d’ordination des femmes ne sont cependant pas, nous le savons, sans soulever de vives objections. Les esprits, en France du moins, ne semblent pas prêts à en envisager l’éventualité. Le sujet étant « tabou », il ne peut être pris en considération par les chrétiens de la base. Et pourtant… De tous côtés, des théologiens affirment qu’il n’y a aucun obstacle théologique au presbytérat des femmes. On ne peut ici approfondir la question (v. quelques aspects in Suzanne  Tunc, Brève histoire des femmes chrétiennes, Cerf, 1987 ou Les femmes au pouvoir. Deux abbesses de Fontevraud aux Xlle et XVIIe siècles, Cerf, 1993, ainsi que de nombreux articles du P. Hervé Legrand, parmi lesquels « L’ordination des femmes au ministère presbytéral. Réflexions théologiques du point de vue catholique », Documents Episcopat n· 7, avril 1976 ou « Traditio Perpétue Servata. La non-ordination des femmes : tradition ou simple fait historique ? » Rituels. Mélanges offerts à Pierre – Marie Gy, o.p., Cerf, 1990).

Analyse publiée par :   http://www.womenpriests.org/fr/francais/tunc12.asp

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized