Archives de Tag: Thibaut Ruggeri

-E- Fontevraud : l’Hôtel de l’Abbaye reçoit un nouveau prix, celui de « l’étonnement touristique » !

Fontevraud : l’Hôtel de l’Abbaye reçoit un nouveau prix, celui de « l’étonnement touristique » !

Mais où s’arrêtera le succès de l’Hôtel de l’Abbaye de Fontevraud ? Après s’être vu attribué l’« European Hotel Design Awards », en novembre dernier, le bâtiment vient de remporter le « Prix de l’étonnement touristique », ce vendredi 5 décembre dernier. Ce prix était décerné par l’AJT, l’Association des Journalistes de Tourisme. À New-York, l’Hôtel de Fontevraud avait également reçu le « Best of Year Awards » par le magazine Interior Design’s, dans la catégorie des hôtels-restaurants.

Les prix de l’Association des Journalistes de Tourisme ont été remis ce vendredi 5 décembre dernier sur un bateau CroisiEurope, à Paris. Une centaine de personnes, attachés de presse et journalistes membres de l’AJT, avaient fait le déplacement. Dans la catégorie « Prix de l’étonnement touristique », le nouvel Hôtel de Fontevraud-l’Abbaye était en concurrence avec Bohin France, dernier fabricant français d’aiguilles à coudre, d’épingles à tête de verre et d’épingles de sûreté, et avec la Maison du Lac d’Aiguebelette, un lac naturel situé dans le département de la Savoie (région Rhône-Alpes).

Quand le design s’invite à l’Abbaye de Fontevraud.

Voici comment l’Hôtel de Fontevraud était présenté dans sa catégorie, sur le site internet de l’AJT : « Au cœur du Maine-et-Loire à quelques kilomètres de Saumur, l’ancienne Abbaye Royale de Fontevraud accueille depuis quelques mois un hôtel 4 étoiles. Ce havre de luxe offre le privilège à ses visiteurs de dormir à l’intérieur d’un monument historique entièrement classé, qui fut tour à tour cité monastique de 1101 à 1792, centre pénitentiaire pendant 150 ans et enfin hôtel. Porté par la région, ce nouveau projet se devait d’être novateur et respectueux du lieu. Le cabinet d’architecte et design Jouin Manku, s’est attaché à garder l’esprit des moniales. Une déco sobre et élogieuse faite de bois et de métal. Une grande table d’hôte en chêne habille le réfectoire équipé de panneaux d’insonorisation. Dans les assiettes, une cuisine du terroir, respectueuse des us et coutumes de l’époque, comme la soupe avec du pain, est emmenée par un jeune chef talentueux Thibaut Ruggeri, primé bocuse d’or en 2013 ! »

Un label Iso 26 000 lui permettant d’obtenir le prix « Entreprise et environnement ».

« Dans les chambres, qui font la part belle au lin et à la laine, l’esprit monacal a été préservé. Pas de fioriture, en revanche beaucoup d’innovations techniques, comme la connexion permanente grâce à un Ipad remis dès l’arrivée, un Ibar conçu dans la grande chapelle sous forme d’un grand module de bois avec des tablettes intégrées qui fonctionnent par infra rouge. Et surtout, un pôle énergétique qui englobe une chaufferie à bois, des panneaux photovoltaïques, un composteur géant et des véhiculés électriques. L’Abbaye a été labellisée Iso 26 000 qui définit les entreprises qui travaillent durablement (1) : emploi de personnes en situation d’exclusion et travail avec des producteurs locaux. Les jolis savons viennent de la savonnerie de Fontevraud par exemple. Un hôtel pour dormir dans un silence religieux, prendre le petit-déjeuner dans le jardin du Prieuré et éveiller les sens à plus de spiritualité dans un décor mariant l’austérité, le design et l’élégance ». Un beau portrait du lieu qui a donc permis à l’Hôtel de Fontevraud de remporter une nouvelle distinction, celle de « l’étonnement touristique » !

(1) Grâce notamment au label Iso 26 000, l’Hôtel de Fontevraud a également été récompensé par le Ministère de l’Écologie et par l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) avec l’attribution du prix « Entreprise et environnement ».
Ce prix vient récompenser la démarche « Fontevraud Cité Durable ».

Article du 08 décembre 2014

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=22260

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (e) . Se loger et se restaurer à l'Abbaye de Fontevraud

-R- Juin 2014.Thibaut Ruggeri, Bocuse d’or 2013, en route pour la réussite au nouveau restaurant de l’Abbaye de Fontevraud

Fin mai 2014, l’Abbaye de Fontevraud disposera de son hôtel-restaurant de prestige. Le chef cuisinier Thibaut Ruggeri, Bocuse d’Or 2013, vient d’être recruté. A seulement 33 ans, il a connu une ascension qui force le respect.

Son objectif au sein de l’établissement est simple mais résolument ambitieux : décrocher une étoile au Guide Michelin. Cuisinier atypique, artiste et technicien, Thibaut Ruggeri est en quête permanente de création avec l’idée et la doctrine de « concilier le bon avec le beau ». Ruches, verger et jardin d’herbes médicinales font également partie des souhaits de celui qui fut chef adjoint de la création salée, au sein de la maison Lenôtre. En 2013, il remporte le Bocuse d’Or, l’un des plus prestigieux concours mondial de gastronomie, créé par le cuisinier français Paul Bocuse en 1987, à Lyon.

Un parcours en flèche, pour cet amoureux de la cuisine.

Haut savoyard originaire de Megève, c’est à 14 ans qu’il arrête son choix : son mode d’expression sera la cuisine. Animé par une grande soif de savoir, il part travailler successivement aux côtés de Michel Guérard aux Prés d’Eugénie, Georges Blanc au Splendid, Michel Kayser à l’Alexandre, puis au Taillevent à Paris avec Jean-Claude Vrinat et Alain Solivérès, avant de rejoindre les ateliers de la création de la Maison Lenôtre, en 2007. Esprit créatif et amoureux de la cuisine, Thibaut Ruggeri est aussi un artiste de talent qui s’épanouit également dans la photographie culinaire. Il associe ainsi sa passion pour l’image à son métier de cuisinier.

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=18725

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud