-V- Quand des religieuses fontevristes rendent visite à d’Autres religieuses

1748 ?. « Plusieurs visites de religieuses calvairiennes, carmélite,  fontevriste ».

La vie d’un monastère sous l’Ancien régime. Etienne Catta. La Visitation Sainte Marie de Nantes (1630-1792). Paris 1954. P. 404

Etudes de théologie et d’histoire de la spiritualité. Tome XIII.

http://books.google.fr/books?id=nRGcGVyQhTYC&pg=PA404&lpg=PA404&dq=fontevriste+carm%C3%A9lite&source=bl&ots=xY0ppdAIXf&sig=7NcfpAkRI1QpT4ZL6ip2alVoy2Q&hl=fr&sa=X&ei=XuRtVOCLLcWCPfvqgUg&ved=0CBQQ6AEwAA#v=onepage&q=fontevriste%20carm%C3%A9lite&f=false

Poster un commentaire

Classé dans Département 44

-F- Saint Léger , église de ce qui fut le prieuré fontevriste de Fongrave (47260) abrite un majestueux retable du XVIIe siècle.

RETABLE FONGRAVE

16 novembre 2014                                                                                                                                                                                                                                                      La belle église de Fongrave possède un gigantesque retable du XVIIe siècle, unique en son genre dans le Villeneuvois. Un bel échantillon d’un travail d’orfèvre.

L’église Saint-Léger fut selon toute vraisemblance fondée en 1130, comme chapelle du prieuré de Fongrave. En effet, un monastère se trouvait là, abritant l’ordre de Fontevraud. Il reçoit uniquement les jeunes demoiselles bien nées, et ayant peut-être aussi bien fauté  (NDLRB. Sic) ?

De 1645 à 1650, un retable est exécuté suite à une commande des sœurs, afin de compléter la décoration autour de l’autel. Car un tableau, c’est bien, mais un gigantesque panneau de bois sculpté avec statues, vignes et autres détails de bons goûts, c’est mieux. Ainsi vit le jour ce retable de Fongrave que l’on peut encore admirer aujourd’hui. Ce genre d’œuvre n’est pas rare par ici, mais d’une telle ampleur et d’une telle richesse, voilà qui est unique en Villeneuvois. Saint Jean et Saint Pierre, dont les habituelles clés ont disparu, merci de bien vouloir les déposer à la mairie si d’aventure vous les retrouvez, entourent le tableau «Adoration des mages» au-dessus de l’autel. Des colonnes finement travaillées se dressent de part et d’autre des statues, découvrant des vignes s’entrelaçant. Tout en haut, la Vierge à l’enfant domine, entourée de détails champêtres comme des pommes de pins ou des guirlandes de fleurs. Cela rappelle presque le décorum de l’antiquité, mais nous sommes pourtant bel et bien dans un édifice religieux chrétien. De l’art chargé, mais dont le travail et la conservation sont magnifiques. D’ailleurs, l’œuvre est classée comme Monument historique depuis 1895 et 1963 selon les différents éléments de l’œuvre. Un travail monumental qui aurait pu être jeté au feu par certains bien-pensants de l’époque, le jugeant trop «frivole» de par les détails ornementaux en nombre. Mais le retable est heureusement encore bien présent, et est resté dans un parfait état d’abondante décadence.

 

L’œuvre de plus près

Le retable fut exécuté en 1645-1650, par le menuisier-sculpteur Simon de Sainte-Livrade, les menuisiers Turingeau et Jacques, et le charpentier Guillou, sur commande de la prieure Françoise de Campet.

Les colonnes furent tournées en 1646.

Les grands cartouches maniéristes à décors «organiques» sont, à cette date, très archaïques.

Les statues furent sculptées en 1657-1659 par le Bordelais Frontin.

Jessy Périé

http://www.ladepeche.fr/article/2014/11/16/1992156-un-retable-monumental-a-fongrave.html

Poster un commentaire

Classé dans Département 47

-P- Pieta abritée dans l’église de Talence (33400)

P1030517TALENCE 0
TALENCE ter

Poster un commentaire

Classé dans Abbesses de l'Ordre, Département 33

-H-Fontevraud l’Hotel. Vue des extérieurs.

 

fontevraud-l-hotel

Sur la droite, le cadre noir donnnant sur la grande allée est celui de l’entrée vers le e-bar installé dans la chapelle Saint Lazare. Emergeant des arbres au fond , le toit d’un des pavillons des infirmeries Saint Benoît.

http://www.tripadvisor.fr/Hotel_Review-g187193-d575946-Reviews-Fontevraud_L_Hotel-Fontevraud_l_Abbaye_Maine_et_Loire_Pays_de_la_Loire.html#photos

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (e) . Se loger et se restaurer à l'Abbaye de Fontevraud

-D-Retour sur l’ouvrage de Clara Dupont-Monod.  » Le roi disait que j’étais diable  » ( Aliénor d’Aquitaine).

Informations

9782246853862

ISBN : 9782246853855 (Papier)

Date de parution : Septembre 2014

Éditeur : Grasset

ISBN : 9782246853862 (Epub)

Date de parution : Août 2014

Éditeur : Grasset

Description

Depuis le XIIe siècle, Aliénor d’Aquitaine a sa légende. On l’a décrite libre, sorcière, conquérante : « le roi disait que j’étais diable », selon la formule de l’évêque de Tournai…                                                                                                                                                                                                               Clara Dupont-Monod reprend cette figure mythique et invente ses premières années comme reine de France, aux côtés de Louis VII.                                                                                                                               Leurs voix alternent pour dessiner le portrait poignant d’une Aliénor ambitieuse, fragile, et le roman d’un amour impossible.                                                                                                                                      Des noces royales à la seconde croisade, du chant des troubadours au fracas des armes, émerge un Moyen Age lumineux, qui prépare sa mue.

http://www.leslibraires.ca/livres/roi-disait-que-etais-diable-clara-dupont-monod-9782246853855.html/147daf369841e592240b45fe3c8f4ca9cae12fece50324af0fdf79691b7f3cc46f4966738d2e31ecde1cc249777281f4163e2c1def721f0a40038f0c3fcc2eeb/?u=5330

Poster un commentaire

Classé dans Plantagenêts

-J-Ancienne plaque de jalonnement de l’ancienne Nationale 147, route qui passait par Fontevraud

 

10451710_709901699064445_7390095331088948172_n

Cette plaque jalonnait le tracé de l’ancienne nationale 147. Le tracé a changé.

https://www.facebook.com/FontevraudLeVillage/photos/a.655541047833844.1073741827.648000741921208/709901699064445/?type=1&theater

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

-S- Salomon ( Vénérable), fondateur de l’Abbaye de Nyoiseau (49500)

Salomon appartenait  à une famille noble et puissante. Devenue disciple de Robert d’Arbrisel, il embrassa la  vie  érémitique. Il fondat plusieurs  monastères féminins éphémères avant  d’instituer en  en 1109  l’Abbaye de Nyoiseau* (49500) (Ordre de Saint Augustin)  située prés de Segré  (49500)   à moins de 30  KM au S-E de La Roé (53350).

On construisit  deux  églises  contigues, la première pour les religieuses fut  dédiée à N. D. de Pièté,  la seconde à usage des ermites clers et laïcs fut  consacrée, elle, à Saint  Serené

*  http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_Nyoiseau

      « Selon la volonté du bienheureux Salomon, la direction du monastère mixte est aussitôt confiée à une femme venue de Fontevraud. Jusqu’en 1792, 38 abbesses, souvent d’origine noble, se succèdent à la tête de l’abbaye royale de Nyoiseau : la première s’appelle Eremburge, la dernière est madame de Scépeaux.

A la fin du 12e siècle, les frères déjà rares, disparaissent complètement du couvent des bords de l’Oudon , un affluent de la Mayenne, qui s’est doté néanmoins d’une douzaine de prieurés en Anjou et jusque dans le diocèse de Rennes ».

http://www.nyoiseau.fr/module-pagesetter-viewpub-tid-2-pid-6.html

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (c) hors commune de Fontevraud-L'Abbaye, Département 53

-R- En Limousin, la route Richard Coeur de Lion

Route Richard

Poster un commentaire

par | 28 octobre 2014 · 10:15

-G- D’une comparaison de deux gisants de Richard Cœur de Lion ( Rouen et Fontevraud)

Histoire. Richard cœur de Lion, sa vie et son tombeau ( dernier article) par M. Alexandre Drouin

Revue de Rouen et de Normandie, Volume 7

1839 . Premier semestre. Rouen 1839. P. 242

http://books.google.fr/books?id=b0sYAAAAYAAJ&pg=PA242&lpg=PA242&dq=secher+fontevrault+vraiment&source=bl&ots=h5-VAibUAM&sig=l_g_Eano9-lmi6hGkegNNZCwBMQ&hl=fr&sa=X&ei=FKhMVPqnCYzAPN7bgbAJ&ved=0CDkQ6AEwBA#v=onepage&q=secher%20fontevrault%20vraiment&f=false

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Département 76

-C-Le Centre de la culture du limousin médiéval promeut le graduel dit de Fontevraud

graduel_fontevrault

CENTRE  DE  LA CULTURE DU LIMOUSIN MEDIEVAL

Accéder au Graduel de Fontevrault, conservé à la BFM de Limoges, en lecture directe …

Au 25 octobre de la page FB à laquelle conduit le lien suivant :

https://www.facebook.com/limousinmedieval?fref=ts

Poster un commentaire

Classé dans Département 87