Merci au blog "Runglaz" qui a rerouté un grand nombre des articles mis en ligne sur ce dictionnaire.

622e2042b89673b71eaa18fb03ba3ec9 runglaz

Bretagne

Ce blog a été créé pour mes petits-enfants à qui je n’ai pas le loisir de raconter les histoires du passé ni de transmettre ma passion pour l’art et les antiquités.

http://runglaz.com/

Poster un commentaire

Classé dans Vie du Blog

Les enfants détenus à la maison centrale de Fontevrault au XIXe siècle

Michel Ostenc.   Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest     Année   1985   Volume   92   Numéro   92-1   pp. 63-77

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/abpo_0399-0826_1985_num_92_1_3181

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (d) Abbaye-Bagne de Fontevraud-L’Abbaye

-V- Vitrail de l’église saint Jacques le majeur de l’Etoile représentant des iconographies fontevristes

v7_fontevraud_g

Fontevraud (V 7)Mère Louise-Françoise de Rochechouart (33e abbesse), vitrail dit de

Vitrail et baie n° 7. La septième baie est la seule de cette église qui soit de forme gothique (1,20 m X 1,60 m) et son vitrail, aujourd’hui presque détruit, en était le plus remarquable, par le choix de son thème. Monsieur Pierre-Marie Pontroué, Conservateur des antiquités et objets d’art de la Somme, l’avait observé avant l’incendie et y avait reconnu l’abbaye de Fontevraud.

Ce vitrail, maladroitement agrémenté d’une bordure extérieure à motifs d’inspiration florale, était effectivement dédié à l’ordre de Fontevrault, ordre dont l’abbaye mère se trouve dans le Maine-et-Loire et dont dépendait le prieuré de Moreaucourt (territoire communal de L’Etoile- 80830-). Ce prieuré est connu pour être le représentant le plus septentrional de l’ordre. Le partie figurative du vitrail se composait de deux ovales principaux, celui du haut de grand axe horizontal montrant l’ensemble des bâtiments de l’abbaye de Fontevraud, tels que l’on peut encore les voir aujourd’hui, et le second ovale, placé plus bas dans la composition et d’axe principal vertical, représentant le buste d’une religieuse en prières. Entourant ces formes géométriques, une banderole portait l’inscription « MERE DE MISERICORDE | PRIEZ | POUR | NOUS » tandis que deux écussons représentaient, l’un la traditionnelle croix avec les initiales M et J (Marie et Jean), l’autre une sainte placée devant deux clés croisées (second blason de l’abbaye, à ne pas confondre avec celui de Louise-Françoise de Rochechouart, 33e abbesse de Fontevrault, dont la partie inférieure est caractéristique).

La marque du verrier Jules Dreptin ( Flixecourt( 80420) 1948) est encore présente au bas à droite, gravée au diamant sur un carreau miraculeusement intact « J. Dreptin à Flixecourt (Somme) 1948 ». Comme pour les vitraux n° 5 et 8, l’ensemble n’est donc qu’une modeste recomposition réalisée à partir d’éléments (les deux ovales et, peut-être, les deux blasons) provenant d’un ou plusieurs autres vitraux encadrés par une bordure géométrique à base de grisaille moderne. A noter que selon M. Claude Barre, verrier expert d’Amiens, les ovales eux-mêmes n’étaient guère anciens, ne datant probablement que de la fin du xixe siècle.

On l’a dit, l’existence du prieuré voisin de Moreaucourt justifiait la présence de ce vitrail dans l’église de L’Etoile. On sait de plus qu’un très important pèlerinage se déroulait jadis chaque année entre cette église de L’Etoile et la chapelle de la Miséricorde à Moreaucourt, qu’il perdura jusqu’en 1966 et qu’il rassembla jusqu’à 3000 personnes dans les années 1876 et suivantes ! Il est par ailleurs bien vraisemblable que le portrait soit celui d’une ancienne prieure de Moreaucourt. Par contre quelques questions restent sans réponses… Quel est le nom de cette prieure ? Qui a offert ce portrait et à quelle date ? Provient-il des bâtiments d’Amiens où les religieuses s’étaient réfugiées depuis 1635 ou bien ce portrait fut-il toujours présent à L’Etoile ?

L’ETOILE ET SON HISTOIRE par Ghislain LANCEL

http://g.lancel.free.fr/vitraux/v7_fontevraud.php

 

1 commentaire

Classé dans Département 80

-W- Le prieuré de Moreaucourt (80380) vu par Wikipedia

Un établissement monastique de l’ordre de Fontevrault est fondé en  1165  à  Moreaucourt  (80380) par Aléaume d’Amiens, pour expier ses fautes. Cette communauté mixte de moniales et moines, souffrant régulièrement des maux de guerre, déménage à Amiens en 1635

Prieuré de religieuses bénédictines de l’ordre de Fontevraud . Le site est protégé au titre des Monuments historiques depuis 1926 ,  propriété de la Communauté de communes du Val de Nièvre et environs (CCVNE)

http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27%C3%89toile_%28Somme%29#Abbaye_de_Moreaucourt

Voir aussihttp://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_Moreaucourt

Poster un commentaire

Classé dans Département 80

-M- Mathilde de Bourgogne, religieuse à Fontevraud (1192)

Mathilde de Bourgogne, comtesse de Grignon et de Tonnerre (1175) ; dame de Vitteaux; religieuse à Fontevrault (1192)

Marié e

  • avant le 15 avril 1165 Eudes III seigneur d’ Issoudun, décédé en 1167
  • avant 1170 Gui Ier comte de Nevers et de Tonnerre ( 1161 ), croisé ( 1168 ), né vers 1149, décédé le 18 octobre 1175, fils de Guillaume III comte de Nevers et d’ Auxerre, et d’ Ide de Carinthie
  •  1175 / 1176 Pierre d’ Alsace dit de Flandres, d’ abord évêque de Cambrai ( 1167 ), quitte l’ état ecclésiastique ( 1170 ), comte de Flandres ( 1175 ), né vers 1140, décédé en 1176 avant le mois d’ août, fils de Thierry d’ Alsace, comte de Flandres, et de Sybille d’ Anjou
  • entre 1177 et 1180 Robert II comte de Dreux ( 1188 ), de Braines et de Longueville, décédé le 28 décembre 1218, répudiée en 1181, ( remarié à 2° : 1184 Yolande de Coucy ), fils de Robert de France, comte de Dreux, et d’ Agnès de Baudemant, ( Capétien)

 

http://dynastie.capetienne.free.fr/05Gaston_Sirjean/09La_Iere_maison_de_Bourgogne/Generations/06eme_generation/06008_05007.html

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-C- Un illustre exemple à suivre pour notre Dictionnaire ; "Le routier de Citeaux" de Bernard Peugniez

À propos

Le Guide Routier de l’Europe cistercienne. Esprit des lieux, Patrimoine et Hôtellerie. Paru aux Editions du Signe, Strasbourg.

Description

Bernard PEUGNIEZ alias Routier de CÎTEAUX

Né en 1947 aux confins de la France et de la Belgique, il s’est très tôt intéressé à l’histoire de son village natal, où ses parents cultivaient des ‘terres d’abbaye’ (Flines, Marquette). A l’âge des grandes passions, il s’éprend de Vaucelles (Nord), dont la ruine naguère inévitable s’apprêtait à laisser son habit de verdure pour une résurrection que sesnouveaux acquéreurs, Alain et Maxellende Lagoutte, allaient mener de front pendant plus de 40 années. Il y apportera sa contribution en y amenant des jeunes en situation de handicap et en les encadrant dans le débroussaillage et le dégagement des vieilles pierres. C’est là que mûrit sa passion pour Cîteaux. Diplomé de l’Ecole Nationale de la Santé Publique (aujourd’hui Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique) de Rennes en 1979, il dirigera plusieurs établissements médico-sociaux, à Cambrai notamment, et achèvera sa carrière en 2008 à l’abbaye de Valloires (Picardie, Somme).

Passionné par le charisme cistercien, admirateur fervent du patrimoine de Cîteaux et de Bernard de Clairvaux, l’auteur a déjà publié, en 1994, aux Éditions du Signe, un ouvrage qui comblait un manque important dans la bibliographie sur le monde cistercien : le « Routier des Abbayes cisterciennes de France », et, en 2000, aux Éditions Gaud, « l’Abbaye de Vaucelles ». L’Institut Géographique National (I.G.N.) avait fait appel à lui pour l’élaboration, en 1995, de la carte 911 « France, Abbayes et Sites cisterciens ». Les amateurs de tourisme cistercien n’ont pas manqué d’apprécier le millésime 2001, publié également aux Éditions Gaud, de son « Routier cistercien, Abbayes et Sites », élargi à la Belgique wallonne, au Grand Duché de Luxembourg et à la Suisse romande.

Aujourd’hui épuisés, ces ouvrages trouvent une suite naturelle dans le « Guide Routier de l’Europe Cistercienne », fruit de 40 années d’une étude assidue et d’une fréquentation passionnément amoureuse des sites cisterciens, tout autant que de ceux et celles qui y demeurent ou les animent. Depuis plus de 40 ans en effet, Bernard PEUGNIEZ sillonne les routes cisterciennes d’Europe, toujours en quête de lieux insolites, de monuments attachants, d’histoires inédites, pour convier les amateurs d’art et d’histoire, les amoureux de mystère et de beauté, les assoiffés de spiritualité aussi, à cet extraordinaire voyage dans l’univers de Cîteaux et de ses filles. Avec la rigueur et la fantaisie d’un jardin à la française, son écriture mélange impressions très personnelles et anecdotes historiques, descriptions au fil du regard et digressions poétiques, le tout émaillé de citations d’auteurs cisterciens, en particulier celles de Bernard de Clairvaux, son « maître à penser et à faire » . À travers plaines et vallons, montagnes et vallées, nous voyageons en compagnie de l’auteur, qui laisse entrevoir, ici et là, le secret qui l’anime. Une manière originale de voyager à travers l’Europe entière sur un thème fédérateur puissant, capable encore, après plus de 9 siècles d’existence, de relier les hommes et les femmes de notre temps dans leur quête de beauté et de spiritualité.

A la retraite dans son Clos des Cistels – ainsi se nomme sa demeure dans le val d’Authie « dans un îlot de nature et de silence, perdu entre le ciel et l’eau », -, l’ancien directeur de Valloires est également conseiller auprès du président de la Charte européenne des abbayes et sites cisterciens, dont le siège est à Clairvaux (Aube).

Poster un commentaire

Classé dans Focus sur

Prieuré, un temps fontevriste, de Notre-Dame du Désert ( 27160-Baux de Breteuil)

Pays : France

Note :
Monastère d’hommes, prieuré de l’Ordre de Fontevraud de 1146 ou 1150 à 1233 ou 1246. Ce monastère n’a jamais eu le rang d’abbaye
Il y eut à l’origine deux fondations jumelles, dues l’une et l’autre à Hugues du Désert : Notre-Dame-du-Désert (aux Baux-de-Breteuil, Eure ; hommes) et Notre-Dame de Chaise-Dieu (femmes). – L’agrégation à l’Ordre de Fontevraud se fit vers 1146 ou 1150, les deux monastères étant alors soumis à l’autorité de la prieure de Chaise-Dieu. – Notre-Dame-du-Désert quitta l’Ordre de Fontevraud vers 1233 à 1246 et se soumit à l’Abbaye Notre-Dame de Lyre La Vieille-Lyre, Eure) (NDLRB. Vers 1245)

Poster un commentaire

Classé dans Département 27

-R- Rouen (Episode dit de) . Vie de Robert d’Arbrissel.

Un texte anonyme du XIII siècle, rédigé en latin, raconte comment Robert d’Arbrissel, de passage à Rouen,  entra dans un mauvais lieu. Il y pêcha  et promit miséricorde  du Christ aux prostituées. Ces   dernières, touchées par ces paroles, tombèrent à ses pieds et se repentirent. Robert les mena ensuite de la cité au désert, du pêché à la  purification.

Poster un commentaire

Classé dans Département 76

-P- Journée de Psychiatrie du Val de Loire à Fontevraud – 20 juin 2014J

Journée de Psychiatrie du Val de Loire sur le thème : Hantises

Le  Vendredi 20 Juin 2014  à FONTEVRAUD (Abbaye royale)

Chaque année, la Journée de Psychiatrie du Val de Loire propose une rencontre à l’Abbaye Royale de Fontevraud autour d’un thème de travail, abordé sous la forme pluridisciplinaire de lectures croisées (psychiatrie, médecine, psychanalyse, philosophie, histoire, sociologie…).

La nature résolument plurielle des approches permet que ces Journées de Fontevraud puissent s’adresser à l’ensemble des intervenants des champs sanitaires et sociaux (médecins, psychiatres, psychanalystes, psychologues, infirmiers, travailleurs sociaux…), mais aussi à toute personne dont l’activité ou les intérêts s’inscrivent dans le domaine des sciences humaines et sociale

http://www.congres-medical.com/modules.php?name=3c01_Event&op=plancap_detail&id_plancap=5493

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-B- Les trois abbesses de l’ordre de Fontevraud issues de la famille de Bourbon-Vendôme.

140px-Blason_Bourbon_Vendôme.svg

http://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_de_Bourbon-Vendôme#mediaviewer/Fichier:Blason_Bourbon_Vendôme.svg

BOURBON-VENDÔME (de)

  • Dont, Renée 27 éme abbesse de  l’Ordre, fille  de  Jean VIII de Bourbon-Vendôme 
  • Louise 28 éme abbesses, abbesse  de  l’Ordre, fille de François de Bourbon-Vendôme
  • Eléonore 29 éme abbesse  de  l’Ordre, Fille de Charles IV de Bourbon- Vendôme

http://archive.today/65p9#selection-47621.0-47623.57

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud