Archives de Tag: http://www.saumur-kiosque.com/

8 avril : Bio soupe musicale & patrimoine à Fontevraud. Bof !


8 avril : Bio soupe musicale & patrimoine à Fontevraud

Les associations Valorise et Ligériens de cœur co organise un événement dans la cour d’honneur de l’abbaye de Fontevraud samedi 8 avril. Venez éplucher des légumes dans une ambiance festive et musicale dans un lieu exceptionnel du patrimoine culturel de la côte saumuroise.

image: http://www.saumur-kiosque.com/images/articles/thumbnails/BIO%20SOUPE%208%20AVRIL%202017_300x0.jpg

ENTREE GRATUITE

Promouvoir les légumes anciens bios et les légumes hors normes (cabossés). Sauver des fruits et légumes de la poubelle, faire de la soupe avec les participants pour les sensibiliser au gaspillage alimentaire, tout en musique! Tisser un trait d’union entre les habitants et les lieux du patrimoine culturel de la côte Saumuroise Les BIO SOUPE MUSICAL & PATRIMOINE SOUPES sont des sessions collectives et ouvertes de cuisine de légumes rebuts ou invendus dans une ambiance musicale et festives. Les soupes ainsi confectionnés sont ensuite redistribués gratuitement à toutes les personnes présentes. Ce projet vise également à sensibiliser les foyers pour aller vers une alimentation saine et équilibrée, en consommant des produits bio et locaux sans augmenter leur budget et en se faisant plaisir. C’est aussi l’occasion d’inciter les habitants à visiter des lieux du patrimoine culturel.

Infos pratiques : Samedi 8 avril, de 15h à 19h cour d’honneur de l’Abbaye de cFontevaud – Entrée gratuite

Article du 01 avril 2017 I Catégorie : I <a href= »infos_categorie.php?id_catactu=0″>Tous les articles de cette cat&eacute;gorie</a>

En savoir plus sur http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=36053#QGAmB5sPuQyBvjVq.99

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Saumur : Le logis des Abbesses de Fontevraud qui n’avait pas trouvé preneur au printemps 2015 a fini par être vendu à l’automne.

Saumur : Le logis des Abbesses de Fontevraud remis en vente traditionnelle, à 372 000 €. 21 avril 2015. 

L’ancien logis des Abbesses de Fontevraud, 6 rue de l’Ancienne Messagerie à Saumur, avait été mis aux enchères sur internet, le mercredi 25 mars dernier. L’opération n’ayant pas connu un franc succès (http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=24142; Article du 7 avril 2015. ) , l’office notarial saumurois « Stéphane Sladek – Marlène Chalopin-Barré – Guillaume Barré » a remis le bien en vente de façon traditionnelle. Le bâtiment appartient à l’Institut Français du Cheval et de l’Équitation (IFCE), qui a fixé le prix de vente à hauteur de 372 000 €.

image: http://www.saumur-kiosque.com/images/articles/thumbnails/-maison-SAUMUR(49)_300x0_300x0.jpg

Le logis des Abbesses de Fontevraud constitue l’un des plus beaux hôtels particuliers de la Ville de Saumur. Il est situé au 6 rue de l’Ancienne Messagerie a été mis en vente sur internet par l’Institut Français du Cheval et de l’Équitation (IFCE), le mercredi 25 mars dernier. Ce bâtiment, qui a longtemps été la maison de fonction du directeur de l’École Nationale d’Équitation (ENE), n’a toujours pas trouvé preneur. Sur internet, une seule offre avait été proposée, à hauteur de 298 000 €, alors que le prix de l’ancien logis avait été estimé à 550 000 €. Très loin du compte…

De l’intérêt mais pas de pistes concrètes.

Comme l’explique le saumurois Bruno Peltier, spécialiste dans l’expertise et la négociation immobilière à l’office notarial « Stéphane Sladek – Marlène Chalopin-Barré – Guillaume Barré », « étant donné qu’il n’y a toujours pas d’acquéreur, le bien a été remis en vente de façon traditionnelle. Le prix est fixé à 360 000 €, comme l’a suggéré le conseil d’administration de l’Institut Français du Cheval et de l’Équitation, propriétaire de ce bien immobilier. Le bâtiment fait l’objet de visites, d’un intérêt certain, mais nous n’avons toujours pas enregistré de pistes concrètes pour sa revente. »

Quelques chiffres sur le logis des Abbesses :

Surface : 538m² – 15 pièces

Montant : 372 172 €

Dont prix de vente : 360 000 €

Dont EN* TTC à la charge de l’acquéreur : 12 172 €

Surface habitable en m² : 538m²

Surface séjour en m² : 80m²

Surface terrain en m² : 400m²

Nombre de pièces : 15

Nombre de chambres : 7

(*) Émolument de négociation hors frais de rédaction d’acte

Pour les ventes, les prix sont affichés hors droits d’enregistrement et de publicité foncière.

En savoir plus sur http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=24414#XbtgZLhcUkeAC4ZA.99

Saumur : Le logis des Abbesses de Fontevraud vendu bien moins cher que prévu- 25 septembre 2015.

En savoir plus sur http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=26903#G2HzLzgyKiDOkS5A.99

 

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (c) hors commune de Fontevraud-L'Abbaye

De nouveaux projets pour une nouvelle majorité au bénéfice de l’Abbaye de Fontevrault

Le projet de l’Abbaye de Fontevraud dévoilé en mode teasing… !

Les 12 et 13 novembre derniers, l’Abbaye de Fontevraud ouvrait ses portes à l’occasion des 900 ans de la mort de Robert d’Arbrissel, fondateur du site. L’occasion saisie par Bruno Retailleau, Président de Région de lancer son teasing sur son projet pour le site…

image: http://www.saumur-kiosque.com/images/articles/thumbnails/Video-Retailleau-Fontevraud_300x0.jpg

« Fontevraud doit devenir la marque de l’excellence de la Région », c’est ce qu’a une nouvelle fois scandé le Président de Région à l’occasion de sa première apparition publique à l’Abbaye de Fontevraud, samedi 12 novembre dernier, en prélude au concert de musique sacrée de l’ensemble vocal Macadam, moment fort des festivités des 900 ans de la mort du fondateur de l’Abbaye, Robert d’Arbrissel. Et tout comme ses prédécesseurs, Bruno Retailleau veut « apporter sa griffe » au site. L’un des sujets phares de la campagne des régionales, son projet est encore dans le flou, le nouveau directeur missionné pour le mettre en place, Antoine Godbert, ou encore la vice-Présidente au tourisme, Laurence Garnier ) et même le Président lui-même n’en dévoilant que des brides à chacune de leurs interventions. A minima, il l’a dit « ce projet sera dans la continuité mais aussi dans l’évolution. » Et de rajouter : « Depuis Olivier Guichard (NDLR Président de Région de 1974 à 1998), tous les présidents ont porté une attention particulière à l’abbaye, par delà les étiquettes partisanes. Je m’emploierai à la prolonger. »

Double exigence patrimoniale et intellectuelle

Sans en savoir beaucoup plus, le président a stipulé que le projet aura une double exigence, patrimoniale et intellectuelle, mais voulant « s’adresser à un public le plus large possible » en donnant « des clés de lecture de cette architecture », en créant « un parcours interactif » ou encore en revenant « à des grandes expositions patrimoniales tirées de grands fonds et musées français et européens». Et enfin, une annonce : Au printemps prochain, un grand colloque autour d’un sujet éminemment d’actualité en cette année électorale : « Autour de la notion de cité idéale, est-ce notre démocratie moderne peut encore porter un idéal ? »

Résumé de son intervention 4’16

En savoir plus sur http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=33877#0bGJ4aRULh8Ip6th.99

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=33877

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Uncategorized

Nuages sur les résultats financiers de « Fontevraud Resort » *

*http://www.societe.com/societe/fontevraud-resort-793129362.html

Edito de Michel Choupauvert : un flop à 21.3 millions pour « Fontevraud Resort » ?

Ils l’aiment leur Abbaye, les présidents de la Région des Pays de la Loire ! C’est le baron du Gaullisme Olivier Guichard qui a commencé les investissements dans lieu. Puis, le socialiste Jacques Auxiette s’est attaché à l’héritage de son prédécesseur. Le nouveau président, le vendéen Bruno Retailleau, en avait même fait un scud durant sa campagne, critiquant vertement les choix d’investissement… Il ne devait pas être loin de la réalité. Les élus viennent de faire un chèque de 1.1 millions d’euros pour recapitaliser la société d’exploitation « Fontevraud Resort » pour que « l’expérience » hôtelière continue dans l’Abbaye (Lire l’article du kiosque de ce jour). Un flop cet Hôtel Restaurant ?

image: http://www.saumur-kiosque.com/images/articles/thumbnails/fd_300x0.jpg

Souvenez-vous, nous sommes en juin 2015… Le Républicain Bruno Retailleau attaque son concurrent, sur « la gestion et les investissements à Fontevraud. » Le président en place alors, Jacques Auxiette, répond : « Le coût des travaux pour l’ensemble hôtelier s’est élevé en réalité à 19,2 M€ y compris l’Ibar de la Chapelle ouvert au public, loin des 25 M€ annoncés par la droite qui englobent d’autres travaux. (…) L’hôtel a d’ores et déjà réalisé 65% de ses objectifs de 2015, bien au-dessus des 20 à 45% annoncés de façon erronée par l’opposition. » (relire l’article du Kiosque :http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=33827). Tout allait bien alors… Aujourd’hui aux affaires, Franck Louvrier, le Monsieur Tourisme de la Région livre les chiffres. Il ne parle plus de 25 millions de travaux mais de 16 millions pour les réfections intérieures. Et surtout, il précise les déficits : – 790 000 euros en 2014 ayant nécessité une 1ère recapitalisation, – 152 000 euros en 2015 et, surtout, – 248 000 euros en 2016. (Ah !, ce n’est pas en un mois et demi qu’ils vont rattraper le retard)…

24 à 36 mois pour arriver à l’équilibre

Dans un article du Kiosque de mars 2014, au moment de l’ouverture du nouvel espace hôtelier, le directeur général de l’Abbaye, David Martin, annonçait qu’il faudrait 24 à 36 mois pour arriver à l’équilibre (relire : http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=25373). Bon… Il reste quelques mois pour réussir. Dans un commentaire pour répondre aux détracteurs du Kiosque, qui, pour beaucoup considérait que la gestion devraient être déléguée, (relire  : hhttp://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=17863) David Martin valorisait la création de 50 emplois et expliquait l’impact positif en termes d’attractivité pour la région. Mais surtout, il donnait rendez-vous début 2015 : « Mais comme souvent, il conviendra d’en faire le bilan non pas à priori, mais après une année de fonctionnement. Rendez-vous donc début 2015 pour juger à l’épreuve des faits et non des préjugés, si ce projet est vraiment « indécent » ou au contraire pertinent, et produit des effets bénéfiques pour l’Abbaye Royale et le Saumurois ! » Des chiffres que le Kiosque a demandé plusieurs fois, mais qu’il n’a jamais obtenus. Maintenant, on les a.

Alors pourquoi ce flop ?

Restaurer le patrimoine par une activité économique, c’est plutôt une bonne idée. Hop… Des travaux pour les entreprises et de l’emploi pour des salariés… Les loyers payés par « Fontevraud Resort » équilibrant les investissements, ce serait même parfait. Un léger déficit, pour « retour de taxes », pourrait même être toléré. Cela va peut-être venir. Mais pourquoi les touristes ne viennent pas ? Peut-être du fait de la situation géographique ? Il y a 900 ans tout juste, Robert d’Arbrissel avait choisi l’endroit pour créer sa cité idéale au milieu de « nulle part », pour être tranquille. Humm, cela ne tient pas, il y a des voitures désormais et la région est attractive. Le prix ? Non, il y a des clients pour ça. Un petit tour sur tripadvisor permet de comprendre. Tous les commentateurs adorent l’Abbaye. Pour l’hôtel et le restaurant, ce n’est pas pareil, les avis sont en majorité positifs, mais un tiers sont négatifs et nombreux sont du genre « bien, mais… » La qualité du service et la distance (300 mètres) entre le parking et l’entrée sont souvent critiquées. Beaucoup aiment le côté minimaliste et d’autres, par contre, le détestent. Une chose est certaine, c’est que la « déco » ne fait pas l’unanimité.

Le parti pris qui fait peur et ne plait pas à tous.

Les initiateurs ont fait un choix, celui de s’inspirer de l’histoire du lieu. A l’ouverture, l’architecte et designer, de dimension internationale, Patrick Juin, déclarait : « Je n’avais jamais fait un projet aussi sobre. Nous travaillons sur l’hôtel Plaza Athénée à Paris. C’est plus pétillant, plus artistique, mais c’est le projet qui veut cela. Notre approche ici est contextuelle. » Bah oui, c’est réussi… Je me rappelle avoir dit à mon voisin de table la première fois que j’y suis allé : « Chut, fais pas de bruit, tu va réveiller les bonnes sœurs. Heureusement qu’ils ne sont pas inspirés de la période carcérale de l’histoire du lieu… » C’est comme ça, l’atmosphère est glaciale, même si certains apprécient « l’expérience » comme on se plait à le répéter chez les cadres de Fontevraud, ce n’est pas certain qu’un directeur d’entreprise ait envie d’emmener ses salariés y passer une soirée de séminaire. Ces derniers, fatigués après une journée de travail et énervés par le fait de passer quelques jours hors de leurs foyers, n’ont pas forcément envie de passer une soirée de séminaire entre esprit monacale et pureté du design… Cela ne bouge peut-être pas assez pour eux et le patron n’a pas envie de se faire engueuler…

Finalement, c’est peut-être le mot séminaire que les décideurs ont mal compris.

Attendons de voir comment les nouveaux arrivants interprètent le sujet…

Michel Choupauvert

PS. Pour les 21.3 millions énoncés, nous avons additionné le chiffre donné par Jacques Auxiette en juin 2015 et la recapitalisation récente.

Article du 12 novembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

En savoir plus sur http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=33861#hp8Rzt9rdb7kTicS.99

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=33861

1 commentaire

Classé dans Département 49 (e) . Se loger et se restaurer à l'Abbaye de Fontevraud

15 octobre. Abbaye royale de Fontevraud. Le philosophe Philippe Gaudin et l’historien Michel Melot inaugurent une nouvelle série de conférences autour d’une figure essentielle dans la majorité des religions : l’ermite.

15 octobre : Fontevraud La Scène ouvre sa saison 2016/2017 avec un musicien virtuose, Prabhu Édouard

Le samedi 15 octobre prochain ouvre le début de saison 2016/2017 de Fontevraud La Scène. Le philosophe Philippe Gaudin et l’historien Michel Melot inaugurent une nouvelle série de conférences autour d’une figure essentielle dans la majorité des religions : l’ermite. Quant à Prabhu Édouard, il a choisi de se produire à Fontevraud pour le lancement de son dernier opus « Kôlam ». Une ouverture à l’image de la saison à venir : éclectique et métissée. La table ronde aura lieu à 15h et le concert à 18h.

image: http://www.saumur-kiosque.com/images/articles/thumbnails/Edouard_300x0.jpg

Le philosophe Philippe Gaudin et l’historien Michel Melot inaugurent une nouvelle série de conférences autour d’une figure essentielle dans la majorité des religions : l’ermite. La table ronde, à 15 H le samedi 15 octobre en partenariat avec l’Institut Européen en Sciences des Religions, s’intitulera « Ermites et ascètes dans différentes traditions religieuses ».

L’ermite : une figure originelle

À l’image des ordres religieux fondés lors de la réforme de la Chrétienté aux 11ème et 12ème siècles, Fontevraud débute par l’ermitage de son fondateur Robert d’Arbrissel. Ce choix de la solitude définitive ou temporaire au profit de la vie spirituelle n’est pas spécifique au Moyen Âge, ni même au christianisme. Les retraites au désert de Mahomet ou de Bouddha font écho à celle de Jésus. Les monothéismes, l’hindouisme et les autres religions orientales ou africaines accordent en effet une place centrale, voire originelle, à l’érémitisme.

Un joueur de tablas virtuose et éclectique à Fontevraud-l’Abbaye

Prabhu Édouard, joueur de tablas virtuose et éclectique, revient à Fontevraud pour interpréter son dernier opus : « Kôlam ». Il s’agit d’un voyage musical qui prend racine en Inde pour s’évader au-delà, au gré des improvisations des musiciens. « Kôlam », ce sont des motifs éphémères et poétiques. Motifs géométriques dessinés à la main au sud de l’Inde, les « Kôlams » sont à l’image de la musique de Prabhu Édouard : éphémères et poétiques, virtuoses et libres, guidés par un héritage ancestral tout en laissant part à l’improvisation et à la surprise. Ce n’est donc pas un hasard si l’artiste a choisi cette référence pour nommer le premier album qu’il signe en tant que leader. « Kôlam » oscille entre tradition et création et se fait le reflet du parcours riche et inclassable de son compositeur.

Prabhu Édouard, un musicien nomade aux diverses collaborations

Figure emblématique de la musique indienne en France, Prabhu Édouard a notamment appris et perfectionné son art auprès du maître Shankar Ghosh. Il a accompagné les grands noms de la musique savante indienne. Expérimentateur et nomade, il a aussi côtoyé la musique ancienne occidentale, le jazz ou encore la musique arabe auprès d’alchimistes de l’hybridation musicale comme Jordi Savall, Nguyên Lê, Saïd Chraibi, Joachim Kühn, Magic Malik ou Jean-Pierre Drouet, etc… Entre tradition indienne et création, le concert de Prabhu Édouard sera incontestablement un des moments forts de la saison !

En savoir plus sur:  http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=33215#ulR6PHabMafgXSsH.99

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

16 mars 2016. Au final l’Abbaye de Fontevraud n’accueillera pas de réfugiés/migrants.

Moins de demandes pour la France

Aujourd’hui, on le sait : il n’y aura pas de nouveaux venus, alors que le maire de Saumur avait bon espoir. Non du fait de la ville de Saumur, toujours partante et ayant déjà prévu des logements vacants, mais du fait d’un flux migratoire bien moindre en France qu’attendu et d’une demande d’exils largement inférieure à l’Allemagne ou encore l’Angleterre.
Même déception pour l’Abbaye de Fontevraud qui avait annoncé à la mi-septembre* se positionner pour accueillir une famille de réfugiés. Pour le Président du Conseil d’Administration d’alors, le Président de Région Jacques Auxiette, il s’agissait d’un geste de solidarité, souhaitant que l’Abbaye soit « fidèle à sa vocation d’ouverture et d’hospitalité » . Au final, cela ne sera pas non plus.

Article du 16 mars 2016

En savoir plus sur :  http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=29670#8X9gWPg64rIJ8x4i.99

* https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2015/09/18/refugies-labbaye-de-fontevraud-accueille-une-famille-de-refugies/

1 commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Madame le Maire de Fontevraud l’Abbaye promeut les armoiries de sa ville en toutes circonstances.

photo

Madame Régine Catin, Maire de Fontevraud l’Abbaye, arbore fièrement à sa boutonnière le pin’s des armes de sa ville.

Origine de la photo de gauche infra.       http://www.saumur-kiosque.com/                  Livraison du 27 janvier 2016

 

Rappelons  que  c’est  Monsieur l’Abbé Pohu, Curé de Fontevraud l’Abbaye, pendant plusieurs dècènnies  aprés la II ne guerre mondiale , qui a   suggéré  que les  armes de la II éme Abbesse  (1149-1155) de l’Ordre  de Fontevraud servent  comme armoiries de la cité.

Touron-Catin-Kiosk

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

Régine Catin intégrera la SOPRAF, la société publique locale qui gère l’Abbaye de Fontevraud

Touron-Catin-Kiosk

Régine Catin, Maire de Fontevraud l’Abbaye

Régine Catin à la SOPRAF

Pas de surprise par contre du côté de Régine Catin : ayant été fléchée sur la liste de Bruno Retailleau au titre de maire de Fontevraud, c’est tout naturellement qu’elle intégrera la SOPRAF, la société publique locale qui gère l’Abbaye de Fontevraud et travaille au devenir du château de Saumur  Et quid de la présidence, actuellement toujours occupée par l’ancien Président Auxiette ? «Ce sera au nouveau conseil d’Administration de décider » Et pour le projet ? « Une chose est avérée : en novembre 2015, au titre du contrat de plan Etat Région, il a été validé les 14 millions d’€ de travaux, notamment en matière d’accessibilité. Il y aura continuité. Par ailleurs, l’Abbaye continuera d’aller chercher des fonds européens, notamment liés au développement durable et à l’insertion. Concernant le projet touristique, il sera dévoilé avant l’été, il y a des gens qui travaillent depuis des mois dessus ». Une seule chose dévoilée par Régine Catin : « Fontevraud vivra encore plus ancré dans le territoire. »

Et quid du devenir château de Saumur ?

Une étude a été confiée à la SOPRAF pour repenser le Château de Saumur : « Il faut qu’on décortique les choses et les remette à plat. Dès demain, avec Eric (NDLR Touron), nous rencontrons le Maire de Saumur. » explique Régine Catin. Eric Touron de compléter : « Il y plusieurs questions à se poser : par delà l’étude, est-ce qu’on passe à l’étape suivante et quelle étape ? Est-ce que l’agglo entre dans le tour de table ? Il faut savoir quelles synergies et quelles attributions et contributions ? Aujourd’hui, il faut approfondir, une étude reste une étude. »

L’abbaye et le cheval

Pour l’avenir du Saumurois, l’avis des deux élus est de concert : « Il y a de nombreux sujets stratégiques en Saumurois en lien avec nos commissions respectives. » Eric Touron de citer : « Outre l’Abbaye de Fontevraud, il y l’avenir de l’équitation à Saumur. Une étude avait fait l’objet d’une demande de subvention, mais rien n’avait été acté. Je peux d’ores et déjà vous confirmer il y aura bien une subvention

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=28796

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Richard Leray, Enlumineur-coloriste à Fontevraud l’abbaye du 5 au 26 août 2015.

Du 5 au 26 août : Exposition « Le Tigre en Buvait » à Fontevraud

affiche clos Cristal_300x0

Richard Leray fait venir Georges Clemenceau et Antoine Cristal à Fontevraud l’Abbaye du 5 au 26 août…

Richard Leray, Enlumineur-coloriste à Fontevraud l’abbaye est le dernier dépositaire en Europe de la technique d’  » enluminure au cache  » ou des « imagiers « , technique de mise en couleur manuelle du 14ème siècle. Il a consacré son année 2014 à la multiplication à 73 exemplaires d’une affiche associant Georges Clémenceau et son ami Antoine Cristal, fondateur d’un domaine vinicole fameux qui porte son nom. Il renoue ainsi les liens entre son art et l’affiche, la première datant de 1527 et annonçant le mariage de François 1er.

Richard Leray nous propose du 5 au 26 août différentes étapes et quelques uns des 58 caches qui ont été nécessaires à la réalisation de cette oeuvre, permettant ainsi au néophite de mieux apprécier ce savoir-faire aussi délicat que rare. L’exposition sera accompagnée de quelques créations honorant le vin. »

Infos pratiques : Du 5 au 26 août, Office de Tourisme de Fontevraud l’Abbaye – Entrée libre et gratuite aux heures d’ouverture.

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=26300

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

Du 24 juin au 1er juillet 2015 : Portraits de sable à Fontevraud l’Abbaye

Une exposition originale du 24 juin au 1er juillet à l’office du tourisme de Fontevraud : celle de Falia, artiste initiée en Nouvelle-Calédonie à la technique du sable déposé sur « polyphane » pour la création de tableaux. Elle ne colore pas le sable mais utilise sa couleur naturelle dans toutes ses nuances

 « C’est en Nouvelle-Calédonie que j’ai été initiée à la technique du sable déposé sur « polyphane » pour la création de tableaux, » explique l’artiste. « L’abondance et la richesse de coloris des différents sables de l’île ont favorisé le développement de cette technique. » Une activité également très répandue en Polynésie et aux Antilles, mais moins connue dans le reste du monde. « Pour ma part, j’ai choisi de ne pas colorer le sable mais d’utiliser sa couleur naturelle dans toutes ses nuances. Grâce aux expositions et aux salons auxquels je participe, j’espère faire connaître cet art et peut-être susciter d’autres vocations puisque je dispense des cours au sein d’une association, l’Atelier du Rempart, basée à Beaufort-en-Vallée. »

Article du 21 juin 2015 I Catégorie : Culture

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=25578

 

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye