-B-PRIEURE FONTEVRISTE DE BLESSAC (Creuse)

Blessac (1113) (23200) au diocèse de Limoges. Att. au XVIIe siècle.

«Blessac demeure un des rares établissements monastiques de la Creuse où ait subsisté un ensemble de construction permettant de retrouver l’aspect du couvent dans son agencement du XVIIIe siècle », explique l’architecte aubussonnais Patrick Trapon. Il a en charge la restauration de l’église Saint-Martial, bâtie au XVIIIe siècle sur l’emplacement d’un édifice du XIIe siècle. »

Origine de la photo :http://fr.wikipedia.org/wiki/Blessac

L’église, le château, l’étang et le verger, constituent un ensemble à l’harmonie séduisante, au coeur du bourg de Blessac. L’ancien monastère, devenu château privé, a été magnifiquement rénové.

robert.guinot@centrefrance.com

http://www.lamontagne.fr/editions_locales/creuse/eglise_de_blessac_un_chantier_qui_approche_les_500_000@CARGNjFdJSsGFB0DAh8-.html

 Extrait de la notice de l’abbé Lecler (1902) :

Cure de l’ancien archiprêtré d’Aubusson, dont le patron était Saint-Martial. C’était la prieure de Blessac et son couvent qui y nommaient les titulaires.

L’église actuelle est une partie de celle de l’ancien prieuré, dans laquelle se faisait l’office paroissial à  l’autel de Saint-Martial.

Les tombeaux des vicomtes d’Aubusson et ceux des barons de La Borne étaient dans une chapelle de ce couvent, qui a été démolie pour y faire le chœur des religieuses (JOULIETTON, II, 133).

Blessac avait un prieuré de filles de l’ordre de Fontevraud, sa tête était l’Assomption de la sainte Vierge. La prieure était élective et triennale. Ramnulphe Ill° du nom, vicomte d’Aubusson donna, en 1049, la terre de Blessac à sa fille qui y était supérieure d’une maison de l’ordre de saint Benoît. Au commencement du XII° siècle, Raymond IV° du nom, vicomte d’Aubusson, remplaça ces religieuses par des moines de Saint-Augustin. Mais sa mère, alors prieure de Tusson, vint le voir et obtint de lui et des moines, que la communauté de Blessac accepta les modifications apportées par le bienheureux Robert à la règle de Saint-Augustin et se donnât à Fontevraud. Il prit lui-même l’habit de Fontevraud en 1120.

Cette communauté d’hommes fut ensuite supprimée, et les religieuses fontevristes s’y sont consacrés jusqu’au moment de la Révolution à l’instruction et à l’éducation des jeunes filles.

Il reste encore quelques bâtiments du prieuré; ils datent des XVI° et XVII° siècles nie à celle de Blessac.

http://www.gendep23.org/zx2010/cantons/Aubusson/Blessac/pgecmne_23024.html

Advertisements

1 commentaire

Classé dans Département 23

Une réponse à “-B-PRIEURE FONTEVRISTE DE BLESSAC (Creuse)

  1. Pingback: -F- la Fondation du patrimoine vous demande d’aider à la restauration du prieuré fontevriste de Blessac (23200) | DICTIONNAIRE DE L'ORDRE MONASTIQUE DE FONTEVRAUD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s